Hamish MacBeth dans : Bourreau des cœurs [Tome 10]

 

M. C. Beaton

couverture verte Saint Valentin résumé photo couverture cosy mystery critique avis quatrième de couverture tome dix

Sympathique


Après la lecture du neuvième tome des aventures de Hamish MacBeth, j'avais toujours plus envie de lire le dixième tome. 
Eh oui, à la fin de l'histoire, Hamish et Priscilla franchissaient, enfin, une grosse étape en se fiançant.
Enfin !

Malheureusement, pour eux (et pour moi), M. C. Beaton n'aime pas les histoires d'amour qui finissent bien.
On en a la preuve par mille avec la série des Agatha Raisin, et, on sent que Hamish prend exactement le même chemin.
Mais avant de parler de cette histoire d'amour, revenons un peu à l'enquête policière, Hamish s'intéresse de près à un nouvelle arrivant d'un petit village à côté de sa chère ville de Lochdubh. 

Ce nouvel arrivant semble, de prime abord, ne rien faire de mal. Son seul défaut, si on peut dire que c'est un défaut, est d'être beau et ... anglais. 
Peter, c'est le nom de son nouvel arrivant, est jeune et a décidé de retaper une petite maison. Seulement, voilà, toutes les femmes du village sont en ébullition devant ce bellâtre. 
Hamish découvre que toutes les ménagères de moins de cinquante ans (mais aussi celles de plus de cinquante ans) se sont inscrites à un cour de gymnastique qu'elles dédaignaient avant. 
Le salon de coiffure ne désemplit plus. Adieu cheveux gris, bonjour teintures de plus ou moins bon goût.
Comme je le disais, toutes les femmes ont la tête qui tournent. 
Et, Hamish se méfie. 
Car, les maris de ses femmes, sont beaucoup moins fans de Peter. 
La jalousie peut faire faire bien des choses. Et, les événements semblent donner raison à Hamish. Un accident se produit bientôt...
Mais Hamish s'interroge, est-ce un accident ou un meurtre ?


L'enquête policière, comme dans tous les cosy mystery, prend son temps et reste assez plaisante à suivre. 
Hamish est un personnage que j'aime beaucoup et j'adore le voir se débattre parmi les mensonges et non-dits. 
L'enquête fait, donc, le travail dans ce livre mais, et; vous me voyez venir bien sûr le problème de ce roman est l'histoire entre Hamish et Priscilla. 

C'est bien simple, j'ai l'impression de revivre toute l'histoire entre Agatha et James. Hamish et Priscilla n'ont de cesse de se rendre jaloux l'un l'autre, ce qui est fort étrange pour de jeunes fiancés. 

Mais, en plus, Priscilla et Hamish ne savent pas communiquer normalement. Priscilla refuse tout contact physique et Hamish cherche l'admiration ailleurs.
C'est fatigant à lire car on a l'impression que rien n'a évolué depuis dix tomes. 

Bourreau des cœurs souffre, donc, du syndrome "Agatha Raisin" : une histoire d'amour qui tourne en rond et prend trop le pas sur les intrigues policières.
J'espère que le tome onze me démentira et qu'il nous donnera une histoire plus plaisante à lire. 


 
Et si vous voulez rire avec Agatha Raisin :

Commentaires

  1. J'aime beaucoup cette série, vraiment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;p Moi aussi même si certaines enquêtes sont un peu en-dessous

      Supprimer
  2. J'ai beaucoup entendu parler de cette série et j'espère bientôt me lancer ^^.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Celle que je suis

Sans passer par la case départ

L'embarras du choix