Articles

Affichage des articles du novembre, 2021

Le chat du rabbin : la Bar-Mitsva [Tome 1]

Image
  Joann Sfar Sympathique Cela faisait pas mal de temps que j'avais envie de commencer la série Le chat du rabbin. Eh oui, je pense que, comme moi, vous avez beaucoup entendu parler de cette BD.  J'étais, donc, curieuse d'ouvrir ce livre et de découvrir ce qui m'attendait dedans.  La Bar-Mitsva commence avec ce fameux chat.  Ce dernier se plaint car il n'a pas l'usage de la parole alors qu'il aimerait partager avec sa maîtresse ses aventures. À l'inverse de lui, le perroquet parle, parle et parle encore et toujours. Rien ne peut m'empêcher de parler et pourtant ce perroquet n'a rien à dire.  D'ailleurs, il répète toujours la même chose. Oh oui, qu'il est agaçant ce perroquet ! Alors, que va faire notre chat à votre avis ? Eh oui, il va tout simplement avaler le perroquet si agaçant. Et là : Miracle ou malédiction ? Le chat se met à parler.  Enfin, il peut parler mais, comme dirait un super-héros, un grand pouvoir implique de grandes respon

Le garçon d'à côté

Image
  Katrina Kittle Une bonne lecture Je suis tombée sur ce roman dans une boîte à livre et la quatrième de couverture m'avait bien intrigué. J'ai, donc, décidé de le prendre (Quelle bonne idée ces boîtes à livres !).   Le résumé de ce roman, pourtant, montre toute la dureté du livre car le livre n'est pas à mettre dans les mains de personnes trop émotives.   Eh oui, nous sommes avec une femme veuve qui doit élever ces deux fils toute seule depuis deux ans. Son époux décédé était médecin et Sarah le regrette énormément.  Eh oui, pas facile d'élever deux adolescents. Son fils ainé, Nate, est dur et ne lui parle pas beaucoup de ses sentiments. Son fils cadet, Danny, éprouve quelques difficultés scolaires et est un garçon extrêmement gentil. Toujours, il défendra les plus faibles.    Un jour, Sarah prend Jordan, le fils de sa voisine et amie, en voiture et se rend compte que quelque chose ne va pas. En effet, le jeune garçon vient de tenter de se suicider. Cette tentative de

Le fabuleux voyage du carnet des silences

Image
  Clare Pooley Un joli livre J'ai choisi de lire Le fabuleux voyage du carnet des silences pour plusieurs raisons.  Tout d'abord, j'essaie de lire des livres en anglais afin d'améliorer ma compréhension de cette langue.  Ensuite, j'ai, tout simplement flashé sur le titre en anglais et le résumé. Je trouve d'ailleurs que le titre est particulièrement mal traduit en français. J'imagine que l'éditeur a voulu surfer sur le succès du fabuleux voyage du fakir dans une armoire ikéa (ou un titre de ce genre).  Je trouve cette traduction : Le fabuleux voyage du carnet des silences particulièrement mal choisie parce qu'on perd l'ironie du titre que nous comprenons à la fin du roman.  Dernière raison pour laquelle j'ai voulu lire ce livre : je trouve que la couverture est vraiment très belle.  The authenticity project raconte l'histoire de plusieurs personnages. Leur point commun ? Ils vont tous finir par écrire leurs aspirations dans le même carnet

Horreurs boréales

Image
  Teudor Abajèro   Sympathique Horreur boréales m'a été envoyé en service presse par les éditions Librinova. Comme toujours, je les remercie pour leur envoi et pour leur confiance.   L'histoire commence avec une disparition.  Celle de Marie. La cousine de Lou. Et, Lou (vous suivez ?) est la petite amie d'un policier Agilhas Fauré. Aghilas se dit, donc, qu'il doit retrouver Marie et redonner le sourire à sa jolie Lou. Mais, où peut-elle être bien passée cette Marie ? Pour le savoir, il faut remonter plusieurs mois auparavant. Marie part alors en voyage de noces avec son époux Enric. Tous les deux sont jeunes et amoureux. Tous les deux sont heureux comme jamais et ces deux écolos dans l'âme ont décidé de partir en Arctique.  C'est un rêve pour eux.  Ils veulent voyager et découvrir la manière de vivre des habitants. Bon, pour la manière de vivre, on repassera.  Ils n'auront pas l'occasion d'en rencontrer beaucoup. Pour le dépaysement, cela fonctionne b

Miss Austen

Image
  Gill Hornby Bof ! Vous ne serez, je pense, pas étonnés de voir que j'ai été attiré par un roman qui s'appelle : Miss Austen.  A maintes reprises, je vous ai prouvé mon admiration pour Jane Austen et lorsque j'ai vu ce titre en librairie, je me suis dit : "Allons Y". La Miss Austen du titre n'est pourtant pas Jane. Eh non, la Miss Austen au coeur du roman de Gill Hornby est Cassandra Austen, la soeur de Jane. Lorsque le roman commence, nous sommes d'ailleurs, en 1840 : des années après la mort de Jane.  Cassandra Austen retourne dans le village de Kintbury avec une mission en tête : récupérer et bruler les lettres de sa soeur Jane.  Cassandra Austen le sait bien : on ne lave son linge sale qu'en famille et il est inimaginable, pour elle, d'imaginer que la correspondance de Jane Austen soit publiée au même titre que ses livres.  La renommée de Jane commence à naître et Cassandra refuse que sa soeur devienne une héroïne de romans... La lecture des l

Persepolis

Image
  Marjane Satrapi Une BD à mettre dans toutes les mains Comme tous les mardis, je vous présente une bande dessinée et cette fois-ci c'est au tour d'un classique d'être présenté. En effet, j'avais très envie, depuis longtemps, de lire Persepolis. Je précise que je n'ai pas vu le film d'animation qui a été tiré de cette BD (mais n'hésitez pas à me dire en commentaires vous avez vu et aimé ce film d'animation ou si vous avez lu cette BD).  Persepolis raconte l'histoire de Marjane.  Petite, elle vit avec ses parents dans un milieu très aisé iranien. La preuve en est : la famille de Marjane a une domestique et roule en cadillac.    Pourtant, Marjane sent qu'avec les différents conflits et différentes guerres qui éclatent dans le pays, sa vie va indéniablement changer. Marjane a de la chance : elle vit avec des parents progressistes et modernes. Son père est contre le voile et veut que sa fille soit heureuse. Sa mère travaille et porte le voile dans la

L'effet Rosie : Le théorème de la cigogne

Image
   Graeme Simsion Divertissant mais... Je vous avais parlé, il y a quelques années, du Théorème du homard . Ce livre racontait l'histoire d'un généticien très intelligent qui voulait trouver une épouse.  Ce professeur renommé me faisait penser à Sheldon Cooper dans The big bang theory : très intelligent, vraiment très brillant mais incapable ou pas très capable de décoder les relations humaines.  Le théorème de la cigogne est, donc, la suite directe de ce livre.  Notre professeur, Don, est maintenant marié à Rosie et tout se passe plutôt bien.  La cohabitation est quasiment idéale et Rosie s'est habituée à toutes les bizarreries ou loufoqueries de Don.  Pourtant, une surprise de taille va bouleverser le couple. Rosie est enceinte ! Horreur ! Malheur ! Pour Don : effectivement, notre professeur n'avait pas prévu cette grossesses. Oui, il s'était dit qu'il pourrait devenir père, mais, lui qui est le roi de l'organisation, ne voit pas comment devenir père sans

Prends ma main

Image
  Megan E. Abbott   Bof J'avais beaucoup entendu parler de Megan Abbot et j'avais, donc, très envie de la découvrir à travers ses romans.  Ce fut chose faite grâce au livre : Prends ma main et le moins que l'on puisse dire est que ma découvrte de cette auteure fut plus que mitigée. Prends ma main raconte l'histoire d'une chercheuse : Kit. Elle travaille dans une équipe de scientifiques, et, tous rêvent d'intégrer l'équipe restreinte des chercheurs sur le syndrome pré-menstruel. La scientifique qui gère le projet est plus que renommée et Kit, comme les autres, veut travailler avec elle sur un sujet d erecherche qui la passionne.  Mais, Kit, va avoir la désagréble surprise de voir débarquer parmi les candidats, Diane, une jeune femme que Kit connait bien. Car, Diane était la meilleure amie de Kit jusqu'à ce que Diane lui raconte ce qu'elle a fait.  Qu'est ce qu'a fait Diane ? Pour cela, nous devons repartir dans son passé.  Pourquoi Kit a voulu

Code Lupin

Image
  Michel Bussi Déçue  Vous le savez, je pense, j'aime beaucoup lire des romans policiers / thrillers et je lis régulièrement des romans de Michel Bussi. En règle générale, je finis un livre de Michel Bussi en deux jours maximum.  Il est vrai que cet auteur français a le chic pour commencer ses histoires avec des scénarios improbables et pour nous donner l'envie de tourner encore et encore les pages. Je regrette seulement que la fin des roman soit souvent pas du tout à la hauteur du début.  Eh oui, souvent Michel Bussi utilise de grosses ficelles et on finit par se dire : Tout ça pour cela ? Et, je le regrette régulièrement dans mes chroniques. Code Lupin est, je crois, le premier roman publié par Michel Bussi.  Et, c'est peut-être pour cela que, dès le départ, on sent que l'intrigue n'est pas très maitrisée.  Ce n'est, d'ailleurs, pas avec ce roman policier que Michel Bussi se fera connaître. Le succès de Code Lupin étant plutôt tardif.  Nous commençons avec

Le grand exil

Image
  Franck Pavloff  Assez déçue Je ne sais pas si vous en souvenez, je vous avais parlé de Franck Pavloff, il y a déjà trois ans.  Franck Pavloff a écrit un roman : Matin brun . Ce livre est court et vif. Ce roman parle de la seconde guerre mondiale et du sort réservé aux juifs (entre autres). Matin brun est un petit bijou à mettre entre toutes les mains.  Si vous devez lire un livre de Franck Pavloff, lisez Matin brun. Cela ne vous prendra guère de temps car c'est un texte vraiment court mais je pense que ce livre vous percutera et que vous n'y resterez pas indifférent.  De mon côté, je me suis baladée parmi les étagères de la bibliothèque municipale que je fréquente et j'ai trouvé Le grand exil.  Lorsque j'ai vu Franck Pavloff sur la tranche du livre, je n'ai pas pu m'en empêcher. J'ai saisi aussitôt ce roman, l'ai emprunté et très vite l'ai commencé.  Hélas, la déception fut à la hauteur de l'attente que je plaçais dans un livre écrit par Franck

Le journal d'un remplaçant

Image
  Martin Vidberg   Intéressant J'ai choisi de lire cette bande dessinée parce qu'elle parlait d'une expérience de vie (et aussi un peu parce que cette BD était disponible dans la bibliothèque dans laquelle je travaille). Le journal d'un remplaçant raconte l'histoire d'un professeur des écoles remplaçant.  Pas facile comme poste.  La veille de la rentrée, ce remplaçant apprend ainsi qu'il n'aura pas de poste pour le moment. Mais, rassurez-vous, le remplaçant va, tout de même, travailler. Eh oui, il est rattaché à une école primaire qui est son école de "référence" et il déchargera, donc, ses collègues en faisant des cours de musique par exemple ou en prenant quelques élèves par petits groupes.  Le remplaçant attend, surtout, un appel du rectorat afin que ce dernier lui donne une mission et une classe.  Bien sûr, pour le professeur des écoles, ce n'est jamais facile : il débarque dans une école et il doit essayer de comprendre où le professeu

Je voyage seule

Image
  Samuel Bjork Déçue J'avais très envie de lire ce roman norvégien : Je voyage seule. Ce polar nordique commence par le meurtre terrible d'une petite fille. Cette dernière a été retrouvé pendue dans une forêt. A son cou, une pochette où figure la mention "je voyage seule". C'est l'équipe d'Holger Munch qui est chargé de l'enquête et les mauvais surprises vont se multiplier pour le commissariat. Tout d'abord, la fillette retrouvée en forêt est la première d'une série. D'autres enlèvements et meurtres vont suivre cette terrible décovuerte.  Pour l'aider dans son enquête, Holger va chercher une ancienne collègue Mia. Est-ce une bonne idée ? En effet, Mia a une douloureuse histoire et s'est isolée pour se suicider. Est-ce une bonne idée ? Peut-être que oui en fin fin de compte.  Il faut dire que le meurtrier est bien décidé à jouer à la fois avec les mebres de la police et avec les journalistes. Donc, toutes les bonnes volontés ne seron

La danse du temps

Image
  Anne Tyler Beaucoup de longueurs Je vous ai beaucoup parlé d'Anne Tyler ces dernières années. Je l'avais découvert avec sa réécrituqe de la mégère apprivoisée de William Shakespeare et je l'avais, par la suite, beaucoup appréciée dans ces divers romans. Anne Tyler prend souvent des personnages pour nous les faire évoluer de leur jeunesse à leur vie de retraités et La danse du temps, comme le laisse deviner son titre traduit, ne fait pas exception à la règle.  Nous retrouvons, donc, Willa, petite fille, tentant de vendre des barres chocolatées pour son école avec une amie.  Nous découvrons, par la suite, sa relation à sa soeur. Nous votons que sa mère, une comédienne de théâtre, aime particulièrement faire tourner son père en bourrique et n'hésite pas à quitter le domicile familiale des jours entiers sans dire au revoir à ses filles juste parce qu'elle est en colère. Nous voyons son père, un peu déboussolé par cette femme lunatique, qui essaie de faire de son lieux

L'ennemie

Image
  Irène Némirovsky Pas accrochée J'avais lu en 2004 ou 2005 Suite française d'Irène Némirovski. Cette dernière avait eu le prix Renaudot (de manière posthume) pour ce livre et on en avait, à l'époque, énormément entendu parler.  Il y avait eu un battage médiatique fou à son propos et je n'avais pas pu résister et l'avais donc lu.  Je dois dire que plus de quinze après ma lecture, il ne me reste plus beaucoup de souvenirs de Suite française mais je me rappelle vaguement l'avoir apprécié.  En tombant sur L'ennemie dans la bibliothèque municipale que je fréquente, je me suis dit que cela serait une bonne idée de relire cette auteure russe. D'après la quatrième de couverture et la préface de ce livre, l'ennemie est très inspirée de la famille de l'auteure et je dois dire qu'après avoir fini ce livre, je plains donc beaucoup Irène Némirovski. Car la famille de Gabri est assez étrange. Sa mère est plus que volage et son père en est parfaitement au

L'enfant parfaite

Image
  Vanessa Berbamger Coup de coeur ! J'ai emprunté ce livre complètement par hasard et je ressors  de ma lecture complètement conquise.  J'ai tout adoré ou presque dans ce livre.  Roxane, une enfant de divorcés, rentre en 1ere S dans un des meilleurs lycées de France. Roxane sait que ce lycée parisien n'accueille que les élèves excellents. Elle, qui a toujours été la première en classe, découvre une classe où seuls les tous meilleurs sont acceptés. Et, les professeurs n'ont de cesse de mettre la pression à ces élèves. Roxane découvre, donc, avec horreur qu'elle aussi peut ne pas comprendre un cours. Elle qui était vue comme la plus intelligente ressent parfois ce malaise que ressente les mauvais élèves. Roxane n'a pas perdu son intelligence. Loin de là. Mais, quand on est confronté aux tous meilleurs, nul n'est à l'abri de déconvenues.  Alors, Roxane se bat. Roxane révise plus que jamais et travaille dur... quitte à mettre sa santé en danger. Mais, Roxane

Lupus [Volume 1]

Image
  Frederik Peeters Bien J'avais très envie de lire cette BD : Lupus parce que je garde un très bon souvenir de Pilules bleues, une autre BD de Frederik Peeters.  Pilules bleues était très ancré dans la réalité puisqu'il racontait l'histoire de la rencontre et de la vie de couple entre une femme séropositive et un homme.  C'est une très jolie Bande Dessinée que je ne peux que vous recommander.  Lupus est très différent puisqu'il s'agit d'un space opera comme on pourrait entendre que Star Wars est un space opera lui aussi. Lupus, le personnage principal, est un homme plutôt lambda qui est parti avec un ami un peu plus torturé que lui pour un congé sabbatique.  Les deux amis sortent dans les bars et se droguent pas mal.  Ils sont bien décidés à profiter de la vie et tout à l'air de se passer pour le mieux pour eux.  Cependant, leur duo et toute leur vie va se retrouver chambouler par la rencontre impromptue avec une femme. La rencontre avec cette femme va t

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Image
  Eh oui, vous ne rêvez pas, c'est déjà reparti pour un article :Ma vie de lectrice en gifs. Cette fois, c'est un spécial : Quand je lis la romance de Noël de Laura S. Wild . Attention, je vais spoiler toute l'histoire dans cet article. Quand je vois le titre du roman : Quand je visualise la rencontre entre Zoé et Ethan : Quand Zoé invite Ethan, qu'elle ne connait pas, chez ses parents : Quand j'imagine le village où habite les parents de Zoé : Quand Ethan n'aime pas Noël : Quand Ethan est jaloux : Quand Zoé veut faire le meilleur dessert : Quand Zoé demande un homme pour Noël : Quand Ethan se déclare : Quand je finis le roman :

Numéro 11

Image
  Jonathan Coe Particulier Cela faisait très longtemps que je n'avais pas lu de romans de Jonathan Coe. Pour tout vous dire, j'ai eu une période, il y a bien six ou sept ans, où j'avais avalé plusieurs de ces romans à la suite.  Je me rappelle les avoir beaucoup aimés à l'époque et je me suis rendu compte récemment que je n'avais plus aucun souvenir des livres que j'avais lus. Ce qui m'a tout de même beaucoup dérangé.  Heureusement, une des raisons d'être de ce blog et de me permettre de me rappeler des livres lus, de leur histoire et de mon ressenti. Lorsque j'ai vu un livre de Jonathan Coe, sur les étagères de la bibliothèque municipale que je fréquente, je me suis dit qu'il était plus que temps de relire cet écrivain anglais.  Numéro Onze est un drôle de livre. Le roman a plusieurs personnages principaux et ils sont plus ou moins mis en avant dans les chapitres qui se succèdent. En réalité, on a l'impression parfois de lire des petites nou

Hamish MacBeth dans : Qui franchit la ligne jaune [Tome 5]

Image
  M. C. Beaton Divertissant mais... Vous ne pouvez pas être surpris de voir un roman de la série Hamish MacBeth sur ce blog. Depuis quelques temps, je vous saoule j'écris de nombreuses chroniques au propos de cette série de cosy mystery et comme vous le voyez on repart aujourd'hui avec mon avis sur le tome 5.   Le cosy mystery commence avec Priscilla qui se morfond. Celle qui est plus ou moins amoureuse de Hamish sans se l'avouer, se rend compte qu'Hamish lui manque. Eh oui, le policier a été envoyé dans une ville sous prétexte que le village où il habitait ne recelait pas assez de crimes.  Priscilla a, alors, une drôle d'idée dont elle fait part lors d'une réunion : inventer des crimes pour qu'Hamish revienne.  Ainsi, la professeur du village va prétendre avoir trouvé de la drogue dans sa classe, une villageoise va déclarer des vols imaginaires... vous comprenez l'idée. Et, aussi saugrenue soit-elle, cette idée marche ! Eh oui, Hamish est renvoyé dans