Articles

Affichage des articles du janvier, 2022

Sémi

Image
  Aki Shimazaki    Bien Je ne sais pas si vous vous en rappelez mais, il y a quelques mois, je vous avais parlé du premier tome de cette série : Suzuran . Ce livre m'avait vraiment abasourdi tant toute l'histoire me semblait mauvaise. La fin de l'histoire m'avait vraiment laissé dubitative et je ne reconnaissais pas la finesse d'écriture d'Aki Shimazaki. Au contraire, je trouvais les ficelles très grosses et la morale de l'histoire était complètement à côté de la plaque (selon moi).   Pour ceux qui l'ignorent, Aki Shimazaki a écrit trois cycles de cinq livres. Chaque livre reprend ainsi les mêmes personnages mais les personnages secondaires d'un livre deviennent les personnages principaux dans un autre livre (et vice-versa). Une manière de nous montrer que nous ne connaissons jamais vraiment quelqu'un et que chaque individu est le héros de sa propre histoire.    Dans ce quatrième cycle, qui n'a pour l'instant pas encore de nom, nous avons

Promets-moi de vivre

Image
  Yves Le Bihan Une jolie histoire Les éditions Librinova m'ont envoyé ce service presse, Promets-moi de vivre, au début du mois de janvier et je les remercie, une nouvelle fois, de leur confiance. Le livre commence de triste manière puisqu'un homme, Arnaud , va rejoindre une amie, Sophia , à l'hôpital. Très vite, nous comprenons que cette dernière est condamnée.  Une méchante tumeur lui attaque le cerveau et Arnaud ne peut que l'embrasser avant qu'elle ne s'endorme en lui murmurant "Promets-moi de vivre". Pour comprendre le lien qui unit Arnaud et Sophia, il faut revenir deux ans en arrière .  A cette époque Sophia et Arnaud se rencontrent pour la deuxième fois et se bousculent. Une petite anecdote de rien du tout me direz-vous.  Sauf qu'après cette bousculade, Arnaud va prendre le volant. Il va regarder son téléphone une demi-seconde et causer un accident de la route.  Cet accident causera la mort d'une femme.  Et, Arnaud sombrera.  Il aura c

Ma vie de lectrice en Gifs : Jury de lecteur Librinova

Image
   Toute l'année 2021, j'ai été lectrice Librinova, ce qui signifie que j'ai lu des livres auto-édités et je leur ai donné des notes afin d'élire le coup de cœur des lecteurs.  J'ai, en plus, été dans les vingts lecteurs les plus "assidus" et fait, donc, partie du jury final qui décernera ce prix des étoiles. Si vous voulez plus d'informations à ce sujet, je vous invite à aller sur cette page .  J'avais envie de  vous partager, aujourd'hui, cette expérience à travers un nouvel épisode de Ma vie de lectrice en Gifs. Quand je remplis ma candidature pour intégrer les Lecteurs Librinova :    Quand j'envoie finalement ma candidature :   Quand je reçois le courriel disant que je suis choisie :   Quand je reçois les premiers livres :   Quand j'adore un livre :   Quand je reçois le tote-bag Librinova :   Quand j'aime un peu moins un livre et que je dois le noter :   Quand je fais partie des 20 lecteurs Librinova :   Quand on me demande si j

Le dernier message

Image
  Nicolas Beuglet  Bon ! Ma grande sœur m'a offert ce livre, il y a quelques jours et ce fut une superbe surprise. Avant ce roman, je n'avais jamais lu de livres de Nicolas Beuglet et je me demandais, donc, à quoi m'attendre en lisant ce roman. Tout commence par une mort mystérieuse dans un monastère d’Écosse sur l'île d'Iona. Un pensionnaire vient d'être retrouvé assassiné. Son corps est mutilé.  Grace, une inspectrice mise au placard, est appelée sur les lieux du crime et bien sûr elle voit dans cette enquête l'occasion de redorer son blason.  Un huis-clos dans un monastère.  Une enquêtrice pas au meilleur de sa forme.  Un assassinat dans un lieu sacré.  Je voyais dans ce début de roman, les bases d'un bon roman policier à la Agatha Christie.  Mais, Nicolas Beuglet m'a pris par surprise.  Puisque le roman ne s'attarde pas plus longtemps dans ce monastère. J'ai, donc, quitté ce lieu à regrets pour découvrir un thriller haletant qui joue vrai

Les damnés de la commune : A la recherche de Lavalette [Tome 1]

Image
  Raphaël Meyssan  Très bien Encore une fois, je suis tombée sur cette bande dessinée : Les damnés de la Commune, A la recherche de Lavalette, un peu par hasard.  Le titre et la couverture m'ont, tous deux, interpellés.    Et, cette histoire commence, d'ailleurs, elle aussi, un peu par hasard.  Car, c'est lors d'une recherche à la bibliothèque historique de la ville de Paris que le narrateur découvre le nom de Lavalette.  Nouvel hasard ou douce coïncidence, Lavalette habitait là où le narrateur habite maintenant. Lavalette est, donc, son voisin. Un voisin du passé. Puisque pour connaître Lavalette, il faut repartir en 1871, lors de la Commune de Paris.  La Bande dessinée retourne, donc, à Paris pendant cette époque troublée et Raphaël Meyssan nous montre de manière très pédagogique et intéressante la Commune. Raphaël Meyssan a, pendant ses recherches, découvertes de multiples journaux et gravures et il nous les offre dans ce roman graphique. Je vais surtout dire qu'

Pas de femmes parfaites, s'il vous plaît. Lettres de profonde superficialité

Image
  Jane Austen Excellent On m'a offert ce petit livre, il y a quelques jours, et je n'ai bien sûr pas pu m'empêcher de le lire quasiment aussitôt.    Je pense que je n'ai pas besoin de vous rappeler que je suis une fervente admiratrice de Jane Austen et que je lis énormément de choses à son sujet.   Ce petit livre fait parti d'une collection "Plis" où se côtoient, donc, Jane Austen, Virginia Woolf mais aussi Stendhal et Voltaire.  L'éditeur nous propose même d'envoyer ce livre directement et c'est, ma foi, une excellente idée de cadeau.   Ce côté "envoi" et plis est d'autant plus utile que ce livre renferme des lettres et des missives. Dans notre cas, ceux sont, donc, les lettres de Jane Austen qui sont mis en avant et que nous avons le plaisir de lire.  Tout d'abord, je vous le dis, tout de suite, il n'y a pas de grande révolution dans ce livre. Toutes ces lettres peuvent être retrouvées dans d'autres livres consacrés

1991

Image
  Franck Thilliez   Assez bien  Vous le savez maintenant : j'aime beaucoup lire des thrillers de Franck Thilliez. Parfois, c'est vraiment très gore, et, j'ai dû mal à lire les descriptions mais dans l'ensemble c'est un auteur que j'aime vraiment beaucoup. 1991 est un thriller qui nous fait revivre la première enquête de Sharko qui se déroule, je vous le donne en mille, en 1991. Franck Sharko arrive, donc, au 36 quai des Orfèvres.  Tout jeune, mais pas naïf, il veut, déjà, faire ses preuves au sein de cette élite policière.  Tout d'abord, il est relégué aux archives : il doit apporter un regard neuf sur une affaire de femmes disparues quelques années auparavant.  Des meurtres bien dégueulasses qui ne le dégoutent pas, et, qui lui donnent plutôt envie de se battre pour retrouver les coupables.  C'est, bien sûr, un peu décevant pour lui qui s'imaginait au cœur de l'action mais il fait au mieux dans la tâche qu'on lui a confié. Sharko est un trav

L'amour et tout ce qui va avec

Image
  Kristan Higgins Une jolie romance Comme vous le savez, j'aime beaucoup lire des romances. J'étais, donc, très contente de trouver ce livre : L'amour et tout ce qui va avec dans la boite à livre de ma ville.  J'étais d'autant plus contente que je n'ai jamais lu Kristan Higgins et que j'avais, donc, très envie de la découvrir.  J'ai, donc, pris L'amour et tout ce qui va avec dans le train et cette jolie lecture m'a fait passer un très agréable voyage (j'en aurais presque espéré un retard SNCF afin de la finir). L'amour et tout ce qui va avec raconte l'histoire de Callie Grey. Cette dernière travaille dur dans une agence de publicité.  Elle y excelle.  Elle y a vraiment trouvé sa voie. Le hic ?  Elle est amoureuse depuis quasi toujours de Marc : son patron.  Et, entre Marc et Callie, il y a bien eu un petit début de quelque chose. Une petite amourette de quelques semaines que Callie n'hésite pas à enjoliver. Pas le bon timing selon

Brasier, héritage et coup du sort [Tome 3]

Image
  Ann Granger   Sympathique Eh oui, malgré la fin de ma précédente chronique sur les cosy mystery d'Ann Granger, je n'ai pas pu m'empêcher d'emprunter le livre numérique.   L'histoire commence, comme vous pouvez-vous en douter, avec un incendie.  Une maison laissée à l'abandon par son propriétaire prend feu.  Et, malheureusement, pour l'inspectrice Jess Campbell, elle y découvre un corps calciné.  Impossible à identifier bien entendu.  Si le voisinage pense à un dealer qui aurait mis le feu accidentellement, la police, elle, évite de croire à cette évidence. Et, elle décide, donc, d'enquêter sur le propriétaire, Gervase (oui, moi aussi je trouve que c'est un prénom étrange). Ce dernier est un héritier qui a fait le malheur de son père puisqu'il a passé sa jeunesse à faire des bêtises.  Une d'entre elle, et pas des moindres, est d'avoir causé la paralysie d'une jeune femme qu'il raccompagnait en voiture alors qu'il avait trop b

Culottées [Tome 2]

Image
  Pénélope Bagieu A lire et à offrir J'ai lu le tome un des Culottées , il y a pas mal de temps, et je l'avais adoré. J'ai toujours gardé, dans un petit coin de ma tête, l'idée de lire le tome deux et, comme vous le voyez, ce jour est enfin venu.   Si vous ne le savez pas encore, Culottées retrace l'histoire de femmes inspirantes, et, Pénélope Bagieu avec son humour et son joli trait nous donne, donc, quelques aperçus de leur vie.   Encore une fois, le défi est réussi pour ce tome deux des Culottées puisque jamais je ne me suis ennuyée en découvrant ou redécouvrant ces femmes, et, qu'à chaque fin de portrait, j'avais une seule envie : découvrir encore plus ces femmes décidément très culottées.   De plus, Pénélope Bagieu a fait un choix de portraits très éclectiques : ainsi, on en apprend plus sur Peggy Guggenheim (qui est amoureuse d'art contemporain mais surtout des artistes contemporains : quand on peut lier l'utile à l'agréable, pourquoi s'

Vert : Histoire d'une couleur

Image
  Michel Pastoureau Toujours aussi plaisant Je vous avais prévenu : me revoici déjà avec un livre écrit par Michel Pastoureau. Si vous vous posez la question, oui, je suis devenue accro à cet historien. Après Rouge, je viens de finir Vert. Bien sûr, je l'ai encore emprunté dans la bibliothèque universitaire dans laquelle je travaille (pensez aussi aux bibliothèques universitaires si vous en avez près de chez vous et renseignez-vous, vous y avez peut-être accès). Et, bien sûr, je l'ai encore dévoré ! En êtes-vous étonnés ? Comme à chaque chronique, je répète que Michel Pastoureau est un historien des couleurs, spécialiste du Moyen Age mais aussi des animaux et de la symbolique.  Comme toujours, je répète que Michel Pastoureau est un professeur qui sait vulgariser son savoir, ce qui me rend profondément admirative.  Il faut dire que son savoir est grand et qu'il nous en apprend toujours beaucoup que cela soit dans ses conférences ou dans ses livres. Vert ne déroge pas à la rè

Plus fort qu'elle

Image
  Jacques Expert Excellent Depuis pas mal de temps, les livres de Jacques Expert me font de l'oeil. J'ai entendu énormément de bien de cet écrivain français et je voulais, donc, absolument le découvrir. Au hasard, j'ai choisi de lire : Plus fort qu'elle et à la fin du roman, je suis obligée de le dire : j'ai adoré !   Tout démarre sur les chapeaux de roues, Cécile se couche alors que son époux est parti à une fête. Dès les premières pages, nous le savons, le mari de Cécile n'est pas un homme fidèle et Cécile le sait bien. Elle lui pardonne presque.  Pendant la nuit, une voix familière la réveille et Cécile est précipitée au pied de l'escalier en marbre. Elle est morte.  Assassinée bien sûr. Pour comprendre, le pourquoi du comment, il faut revenir en arrière.  L'époux de Cécile, Patrick , arrive en tant que responsable dans une entreprise de Bordeaux. Raphaëlle , une femme mariée, est son assistante. Et, Patrick étant un homme à femme et Raphaëlle une fe

Nous n'irons plus au bois

Image
  Mary Higgins Clark Très bon Ai-je encore besoin de dire qu'entre Mary Higgins Clark et moi c'est une histoire d'amour un peu contrariée.  Je trouve que certains de ses livres sont vraiment excellents mais je trouve aussi que d'autres sont beaucoup mais alors beaucoup moins bons.  Mes deux dernières chroniques concernant Mary Higgins Clark illustrent parfaitement ce propos. J'en ai adoré un et quasiment détesté l'autre (j'exagère un peu). Je me suis, donc, plongée dans Nous n'irons plus au bois avec circonspection. Allais-je décrocher le ticket gagnant avec ce roman policier / thriller ? Eh bien, la réponse est OUI et mille fois oui. J'ai adoré ce roman et je tiens à dire que c'est vraiment un excellent Mary Higgins Clark et un très bon roman policier tout court.  Tout commence avec Laurie, 4 ans.  La petite fille se fait kidnapper devant la maison de ses parents par un couple étrange (forcément, me direz-vous puisque que le couple kidnappe de

Bestiaires du Moyen Age

Image
  Michel Pastoureau Excellent Vous le savez ou plutôt vous le constatez à chacune de mes chroniques : je suis quelqu'un de plutôt toquée. Eh oui, dès que j'aime un truc et en l'occurrence un auteur, je lis tout ce qui me tombe sous la main de lui pendant un certain temps.  C'est pourquoi, en ce moment, je lis beaucoup d'essais et je lis, en particulier, ceux de Michel Pastoureau.  C'est un homme brillant que j'aime vraiment beaucoup et que je trouve très intéressant. Il a une faculté à vulgariser son savoir qui me fascine.  Cette fois, j'ai lu : Bestiaires du Moyen Age.  Et, encore une fois, je ne peux que vous dire que ce livre m'a beaucoup appris et m'a éminemment intéressé. Comme vous pouvez le constatez, cet essai retrace le "dada" de Michel Pastoureau puisqu'il nous parle à la fois d'iconographie, des animaux et du Moyen Age.  Le spécialiste de l'histoire des arts nous livre, ainsi, quelques bribes de son savoir et nous

Histoire dessinée de la France : Chevaliers, Moines et Paysans [Tome 7]

Image
  Vincent Sorel et Florian Mazel Toujours aussi intéressant Eh oui, j'ai (un peu) honte car je sais qu'en ce moment toutes mes chroniques BD se ressemblent puisque toutes mes chroniques ou presque parlent de l'Histoire dessinée de la France. Effectivement, je ne m'arrête pas de lire ces BD. Je les trouve vraiment très intéressantes, et, j'aime beaucoup les lire.  Quelle bonne idée de nous offrir cette histoire de France en Bandes Dessinées ! Eh oui, nous en apprenons beaucoup sur l'histoire de notre pays, et, des pays alentours.  Cette fois, le tome que j'ai lu parle, donc, toujours du Moyen Age mais cette fois il parle plus précisément des chevaliers, des moines et des paysans (oui, je sais, c'est exactement le titre de la BD). Comme toujours, les auteurs prennent un malin plaisir à jouer avec ce que nous croyons savoir.  La bande dessinée fait une grande part à l'abbaye de Cluny et nous apprenons, donc, comment les moines y vivaient et pourquoi, to

Sigmund Freud : la guérison par l'esprit

Image
  Stefan Zweig Excellent Cela faisait pas mal de temps que j'avais envie de lire ce livre de Stefan Zweig. Tout d'abord, j'aime énormément cet écrivain. Je le trouve talentueux, prenant, intelligent. Ces livres sont souvent assez courts mais il arrive en peu de pages à toujours nous intéresser. Stefan Zweig est, donc, un écrivain que j'admire et que j'adore lire.  Et, cette fois, je voulais me pencher sur une biographie de Freud.  Un autre grand homme. Oui, je sais, on peut et on est (surtout en tant que femmes) souvent pas d'accord avec les théories soulevées par Sigmund Freud mais on ne peut pas nier qu'il est un des pères fondateurs de la psychanalyse. Et, Stefan Zweig était un grand admirateur et ami de Freud. C'est d'ailleurs, lui, qui prononcera son éloge funèbre en 1939. Le guérison par l'esprit n'est pas à proprement parler une biographie.  En effet, Stefan Zweig s'attelle plutôt à démontrer que l'oeuvre de Freud est gigantesq

Manoir, magouilles et coq-au-vin [Tome 2]

Image
  Ann Granger   Sympathique mais...  Je vous ai parlé récemment de cette série de cosy mystery d'Ann Granger . Elle met en scène deux policiers : une femme, Jess Campbell, et son chef : Ian Carter. Cette fois, Jess est appelée pour une mission peu commune.  Le vieux Monty vit dans un manoir poussiéreux et passablement délabré. Il aime boire et faire rager les gens de son entourage. Pourtant, il n'aurait pas pu prévoir qu'en rentrant chez lui, à la Balaclava House, il découvrirait un mort sur son canapé.  Eh oui, il le jure, cela s'est exactement passé comme cela. Encore une fois, il est de notoriété publique que le vieil homme laisse la maison ouverte quand il part "en ville".  Mais, quand même : qui a bien pu lui laisser un cadavre en cadeau ? C'est, donc, Jess Campbell qui est envoyée pour prendre la déposition de Monty et faire les premières constatations.  Et, bizarrement, entre le vieil homme lunatique et la jeune policière, le courant passe très bien

L'affaire Prothero

Image
  Agatha Christie Prenant ! De temps en temps, mais de moins en moins souvent hélas, je tombe sur un Agatha Christie que je n'ai pas encore lu. Eh oui, je ne dirai pas que j'ai tous lu d'Agatha Christie mais j'en ai lu énormément.  Par conséquent, il m'en reste de moins en moins à lire et à découvrir (mais j'ai toujours envie de la relire, ce qui est une excellente nouvelle). Vous le savez, donc, maintenant : j'aime Agatha Christie et j'adore la lire. J'ai toujours une préférence pour notre Hercule Poirot même si j'aime lire n'importe quel livre d'Agatha Christie. L'affaire Prothero ne met, malheureusement, pas en scène notre détective belge préféré. Non, cette fois, c'est Miss Marple qui est à l'honneur. Mais, ce n'est pas elle qui nous "parle" dans ce livre.  Le narrateur est un asteur tout ce qu'il y a de plus respectable. Le Pasteur Clément, puisque c'est son nom, nous conte l'histoire de l'as

Cottage, fantômes et guet-apens [Tome 1]

Image
  Ann Granger    Agréable à lire Je ne sais pas si vous vous rappelez mais je vous avez parlé d'Ann Granger, il y a quelques années. J'avais moyennement apprécié sa saga Lizzie Martin . Disons que je garde le souvenir d'une héroïne et d'un héros sympathiques mais d'enquêtes qui n'étaient pas au top. Je pourrais dire un peu la même chose de Cottage, fantômes et guet-apens. Ce cosy mystery avait tout pour me plaire, de prime abord : un homme entre dans une grange et trouve un corps sans vie. Étant une petite crapule, l'homme préfère ne rien dire et partir en courant ou plutôt au volant de sa mercedes.  C'est, ainsi, que Penny est intriguée. Elle, qui essaie de sauver son haras de la faillite, voit cet homme roulant vite et se cachant le visage.  Bien sür, penny ne peut être qu'intriguée. Il faut dire que l'homme n'est pas très subtile.  Et, elle en parle à un ami... De fil en aiguille, le cadavre finit par être trouvé et la police appelée.  Tou

Histoire dessinée de la France : Qui est Charlemagne [Tome 5]

Image
  Sylvie Joye et Damien Vidal Génial Je vous l'avais promis : voici une nouvelle chronique sur un tome de la bande dessinée l'histoire dessinée de la France.  Si le tome IV m'avait un peu déçu pour sa construction et son dessin, ce tome V m'a lui enchanté pour ces deux aspects. Comme vous le voyez, ce cinquième tome est consacré à l'histoire de Charlemagne et remet les pendules à l'heures sur bien des aspects.  Comme moi, je pense que vous avez le souvenir que Charlemagne a été sacré le jour de Noël et qu'il a "inventé l'école" (Merci France Gall). Eh bien, cette bande dessinée, comme toutes les BD de cette série, tort le cou à ses clichés et nous fait voir Charlemagne d'un autre œil. Et, comme toujours, nous avons droit à un vrai panorama des "plus grands récupérateurs" de Charlemagne. Eh oui, de Louis XIV à Napoléon III (et même plus tard Hitler), beaucoup de politiques se sont réclamés de Charlemagne et ont voulu reconstruire l