Articles

Affichage des articles du juillet, 2021

Neuf parfaits étrangers

Image
   Liane Moriarty Une fin loufoque Serez-vous surpris de voir sur mon blog une chronique parlant d'un roman de Liane Moriarty ? Je ne le pense pas.  Depuis quelques mois, je vous noie sous les chroniques parlant des divers romans de Liane Moriarty.  Pourquoi ? Tout simplement, parce que je l'ai découvert en lisant Petits secrets, grands mensonges et que le charme a opéré sur moi. J'aime beaucoup cette auteure qui parle de sujets souvent tragiques sans jamais sombrer dans le pathétique.  Liane Moriarty me fait souvent sourire et c'est, donc, avec empressement que j'ai lu Neufs parfaits étrangers.  Ce roman est un roman choral qui alterne, donc, le point de vue de différents personnages. On les suit tous car ils vont tous au même endroit : faire une cure dans une station thermale.  Frances, par exemple, espère le repos car elle a reçu de bien mauvaises nouvelles. Cette auteure de romances vend moins et son dernier livre a été refusé par différents éditeurs. La pauvre

Jeune et innocent

Image
  Joséphine Tey  Un peu lent  Jeune et innocent commence avec un cadavre. Le cadavre d'une femme dans l'eau. Une femme inconnue.  Nous sommes dans les années 1930 et un policier est appelé pour constater que cette femme est bel et bien morte.    Mais, ce que le policier aimerait surtout c'est savoir qui est cette femme.  Heureusement, pour lui, un homme déboule et lui déclare qu'il vivait chez cette femme depuis quelques jours et qu'accessoirement il a tenté de lui voler sa voiture. Pris de remords, il a ramené la voiture. La femme lui avait quand même offert le gîte et le couvert. Il est, donc, normal, qu'il soit choqué de sa mort.  Le policier s'impatiente : il veut savoir le nom de la jeune femme.  Et, contre toutes attentes, l'homme lui déclare qu'il n'en a pas la moindre idée.    Bizarre se dite notre inspecteur Alan Grant.  Vraiment très bizarre.  Alan Gran est un professionnel, peut-être même, le meilleur enquêteur de la contrée et il va d

Mariée par correspondance

Image
  Mark Kalesniko  Mitigée Encore une fois, j'ai choisi de lire Mariée par correspondance complètement par hasard. Je l'ai choisi dans la bibliothèque municipale que je fréquente (comme toujours également) et en voyant la couverture, je me suis dit que cette bande dessinée devrait me plaire. Mariée par correspondance raconte l'histoire d'un homme canadien de 39 ans qui n'a jamais connu l'amour et qui se dit que le mieux pour lui est certainement de choisir une femme "sur catalogue".  Il jette son dévolu sur une jeune coréenne et cette coréenne débarque, donc, au Canada. Pourquoi a t-elle voulu cette vie et pourquoi veut-elle un visa étranger ? On ne le saura pas.  On comprend juste que cette jeune coréenne est bien décidée à rester au Canada et à s'adapter à la vie qui sera la sienne. Pas facile pour notre coréenne puisque l'homme de 39 ans qu'elle doit épouser est, en fait, un grand enfant. Il possède un magasin de BD / jeux et sa maison es

Vox

Image
  Christina Dalcher  Bien mais... J'ai choisi de lire ce roman à cause ou grâce à son bandeau rouge et à la comparaison avec la servante écarlate.  De même, le résumé du roman me plaisait bien.  En effet, Vox raconte l'histoire de Jean, chercheuse en neurosciences. Jean était chercheuse en neurosciences. Car, depuis quelques temps ses droits et les droits des femmes, en règle générale, n'existe plus.  Ainsi, Jean a "le droit" de prononcer 100 mots par jour. Elle n'a pas le droit d'en dire plus.C'est le cas pour toutes les femmes.  100 mots.  Et, ne croyez pas que les femmes peuvent s'en sortir en écrivant ou en recourant au langage des signes : c'est également prohibé.  Et, bien sûr, tout ou quasi tout est filmé.  Donc, Jean est coincée, condamnée à regarder son plus grand fils devenir le pire des réactionnaires et à regarder sa petite fille grandir en prononçant cent mots maximum par jour.  Pourtant, lorsque le frère du président a une attaque

Vanessa et Virginia

Image
  Susan Sellers  Une biographie romancée Dans cette biographie très romancée, nous rencontrons Vanessa Bell, sœur de... Cette dernière va nous conter des épisodes de son enfance et de sa vie d'adulte. Elle va nous parler, bien entendu, de sa relation avec sa sœur Virginia Woolf.  On va les voir petites et grandir.  Et, surtout, on va les voir sans cesse rivales que cela soit dans l'art : Virginia est écrivaine et Vanessa, peintre, que cela soit dans leur cercle amicale (le fameux cercle de Bloomsbury) ou dans leur vie personnelle et sentimentale. Susan Sellers prend le contre-pied de pas de biographie en parlant plus de Vanessa Bell et en utilisant la première personne du singulier pour parler de celle-ci.  Susan Sellers nous offre surtout une biographie romancée où l'art est passé au second plan et où la rivalité entre sœurs est centrale.  C'est surtout ce qui m'a posé problème dans ce livre.  J'ai trouvé que le livre était vraiment trop romancé et que l'au

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis une romance

Image
  Vous connaissez la chanson : me voici de retour avec un nouvel article Ma vie de lectrice en gifs. Et, aujourd'hui, je parle romances. Quand je cherche des romances chez moi :   Quand l'héroïne est décrite comme ayant un visage en forme de coeur :   Quand l'homme apparait : Quand j'imagine l'homme présenté comme étant un "brun ténébreux" :   Quand l'héroïne de l'histoire est un peu différente des autres héroïnes (plus âgée, pas longiligne, etc) :   Quand le héros dit un truc drôle : Quand les héros se disputent : Quand l'héroïne est triste et seule : Quand enfin les héros s'embrassent :    Quand je termine ma lecture : Vous voulez encore plus de Gifs ? Ma vie de lectrice spécial Noël Ma vie de bibliothécaire   Quand je lis Harry Potter et l'enfant maudit    Ma vie de blogueuse Quand je lis dans les transports Quand je lis le Nouvel Amélie Nothomb   Quand je prête un livre    Quand je relis Harry Potter Ma vie de lectrice spécial J

L'oiseau bleu tombé du nid

Image
  Lily Hétet-Escalard    Touchant  J'ai reçu ce service presse : L'oiseau bleu tombé du nid de la part des éditions Librinova. Une nouvelle fois, je les remercie de leur envoi et de leur confiance.  L'oiseau bleu tombé du nid est inspiré de l'histoire de l'oncle de l'auteure Lily Hétet-Escalard. Le savoir a donné à cette histoire une dimension encore plus touchante.  L'oiseau bleu tombé du nid parle de deux sœurs mariées toutes deux et toujours aussi proches. Les beaux-frères sont, eux aussi, amis et le quatuor aurait pu vivre des jours heureux et paisibles si leur histoire ne se passait pas en pleine seconde guerre mondiale. Louise, Jean, Marie et Antoine.  Deux couples qui avaient tout pour être heureux. Malheureusement, Jean doit partir à la guerre et sera bientôt fait prisonnier. Antoine, lui, est un résistant de l'ombre et les deux sœurs vivent dans l'inquiétude.  Puis, dans la tragédie, Louise se fera violer par un soldat américain venu libérer

Les détectives du Yorkshire : Rendez-vous avec le danger [Tome V]

Image
  Julia Chapman  Toujours aussi divertissant Vous ne serez pas étonné, je pense, de voir une nouvelle chronique sur mon blog de la série des détectives du Yorshire.  Vous le savez maintenant : j'aime beaucoup les cosy mystery et j'aime particulièrement cette série des Détectives du Yorkshire.  Dans cette série, nous avons d'un côté, Delilah, la jeune femme sportive qui est à la tête d'une agence de rencontre et de l'autre côté Samson, le jeune homme qui revient dans sa ville natale mal-aimé et qui est à la tête d'une agence de détectives. Entre les deux, il y a beaucoup d'étincelles et un amour inavoué. L'histoire débute avec une foire aux bestiaux. Lors de la vente, un employé est attaqué par un taureau et meurt.  Ce qui passe pour un accident mais le commissaire-priseur trouve cet accident étrange. Pour ne pas dire complètement bizarre.  Il engage donc Samson et Delilah pour éclaircir cela.  Et, nos deux acolytes vont donc essayer de faire la lumière s

7 Shakespeares [Tome 4]

Image
  Harold Sakuishi  Déroutant Vous n'êtes pas, je pense, surpris par le titre de ma chronique. Depuis le début, je trouve que ce manga de Harold Sakuishi est déroutant et qu'il part dans d'étranges directions.  A mon grand soulagement, on quitte la jeune chinoise trop parfaite Li et toute l'intrigue actuelle pour repartir dans le passé.  En 1564, William Shakespeare nait.  Et, c'est ainsi que nous aurons toute son enfance dans ce tome quatre de Seven Shakespeares.      William Shakespeare nait dans une famille bourgeoise avec une mère esseulée qui sait que son époux la trompe continuellement et un père qui ne souhaite qu'une chose : obtenir des armoiries. William Shakespeare devient très vite ami avec un jeune garçon riche : John. Ce dernier sera, un jour, un riche héritier. Les deux garçons se ressemblent physiquement et tous deux sont les meilleurs amis du monde.    Le tome quatre nous raconte l'enfance de Will et John sous fond de guerre des religions.    

Des nœuds d'acier

Image
  Sandrine Collette  Bien mais... J'ai assez apprécié mes précédentes lectures de Sandrine Collette et je me suis donc (quasiment) jetée sur Des nœuds d'acier quand je l'ai vu dans la bibliothèque municipale que je fréquente. Ce livre raconte l'histoire de Théo qui vient de sortir de 19 mois de prison.  Pourquoi ? Après une bagarre, il a rendu son frère tétraplégique. Sans faire exprès. Mais, il ne le regrette pas.  Il ne le regrette tellement pas que dès sa sortie de prison, il va narguer son frère.  S'étant dit que ce n'était peut-être pas une bonne idée de faire une telle chose, Théo fuit par crainte que la police ne rapplique illico chez lui. Il fuit tellement bien qu'il se retrouve dans le fin fond de la France et croise le chemin de deux frères.  Deux frères qui vont le séquestrer. Le séquestrer et lui parler comme un chien. Il comprend que cela va être compliqué de fuir lorsqu'il voit un homme séquestré de la même manière que lui depuis huit ans. 

Les endormeurs

Image
  Anna Enquist  Une atmosphère pesante   Dans les endormeurs, nous sommes en plein cœur d'un drame familial.   Tout d'abord, Drik, psychothérapeute vient de perdre son épouse. Un drame pour lui. Il revient pourtant travailler presque que comme si rien ne s'était passé. Presque. Car l'absence de sa femme lui pèse et parce qu'elle n'est plus là pour l'aider à prendre des décisions.  La sœur de Drik, Suzanne, est anesthésiste. Mariée, mère d'une fille qu'elle ne comprend pas toujours, elle fait la rencontre d'un jeune étudiant qui veut devenir lui aussi anesthésiste : Allard Shuurman. Cet étudiant va être malgré lui au cœur de cette famille : un dangereux secret, un élément déclencheur,... Pour comprendre pourquoi Allard est au cœur de cette famille, je dois vous dire que par un étrange concours de circonstances, Allard est devenu le patient de Drik. Il suit une psychothérapie. Allard est, donc, aussi le protégé de Suzanne et un peu plus que cela mê

Mãn

Image
  Kim Th ú y  Trop court J'avais lu, lors de sa sortie Ru, le roman de Kim Th ú y qui avait eu un énorme succès, il y a plus de dix ans. Ce livre racontait l'enfance de l'auteure et sa fuite de son Viet-Nam natal avec d'autres boat-people. C'est un très joli livre. Court. Que je vous recommande vivement.  Mãn est un roman tout aussi court et même trop court. Dans ce livre, la narratrice nous dit avoir trois mères. une première mère qui l'a mise au monde, une deuxième mère, religieuse, qui l'a recueillie et qui l'a ensuite confiée à sa troisième mère. La jeune enfant va apprendre avec sa troisième mère à cuisiner puisque la cuisine est une part importante de son identité mais aussi à aimer.  Car, c'est bien l'amour qui est au centre de ce livre. L'amour et la quête d'identité.  J'ai plutôt apprécié ma lecture même si la construction de ce livre ne m'a pas permis de plonger pleinement dans son histoire. Eh oui, le livre est construi

Est-ce ainsi que les hommes jugent ?

Image
  Mathieu Menegaux  Magnifique ! Est-ce ainsi que les hommes jugent commence par le destin d'une jeune enfant. Elle a perdu sa mère d'un cancer et vient de perdre son père d'une bien pire manière encore. Alors qu'un homme tentait d'enlever la jeune fille, son père réussit à le mettre en fuite mais l'homme redémarre bien vite sa voiture et écrase le père de famille. Le voici, mort, devant les yeux de sa petite fille. Quelques années plus tard, Gustavo se lève tout content. Ce jour est le jour de sa grande réunion. Celle qu'il attend depuis quelques mois. Celle où il doit présenter son projet. Gustavo est cadre supérieur et compte bien montrer de quoi il est capable.  Malheureusement, ce matin, rien ne se passera comme prévu. La police frappe à sa porte. Il est bousculé et assené de questions. Les policiers vont interroger son épouse et ses enfants. La journée s'annonce horrible.  Gustavo comprend alors qu'il est accusé d'un homicide et d'une t

7 Shakespeares [Tome 3]

Image
  Harold Sakuishi Toujours aussi déroutant  Mes avis se suivent et se ressemblent concernant ce manga : 7 Shakespeares. Comme la fin du tome deux le laissait présager, Li, la jeune chinoise continue son apprentissage et continue à éblouir notre trio d'hommes par ces poésies et la facilité avec laquelle elle a appris l'anglais.  Les trois hommes se rendent compte que Li n'est jamais sorti de la maison depuis son arrivée et l'emmène au marché.  Li ne tarde pas à se faire remarquer... Mais tour va bien dans le meilleur des mondes et tout continue donc d'aller paisiblement dans la petite vie de nos quatre personnages.  Tout irait même mieux si Lance n'était pas tombé amoureux d'une jeune femme riche et si il n'avait pas pour la conquérir promis de remporter le match opposant les différentes pièces de théâtre.  Car tout le monde le sait : Lance n'a aucune chance de gagner face à son rival qui lit beaucoup et a fait de grandes études.  Pourtant Lance est b

Agatha Raisin enquête : Voici venir la mariée [Tome 20]

Image
  M. C. Beaton  Divertissant Mais... Vous le savez maintenant entre Agatha Raisin et moi, c'est une grande histoire d'amour. J'enchaîne les livres de cette série car je sais que je passerai un bon moment à (presque) coup sûr.  Agatha Raisin me fait beaucoup sourire dans ces enquêtes et j'adore la lire.   Pourtant, j'avais un peu peur en commençant ce roman. Ma peur tenait en un mot : James.  Car, vous le savez aussi entre James et moi c'est quasiment une histoire de haine. Je trouve ce personnage insupportable et j'ai horreur de le voir malmener notre Agatha Raisin et j'ai tout aussi horreur de voir Agatha amouraché de ce type (qui est quand même un sale type avec Agatha).    Et, Voici venir la mariée commence avec le mariage entre James et sa jeune fiancée qu'on a découvert à la fin de La kermesse fatale. Car, après avoir divorcé d'Agatha en lui disant qu'il n'était pas fait pour le mariage et en la fuyant (un sale type je vous dis), Jam

Les corbeaux chantent aussi

Image
  Ancelin Piéry    Choquant  J'ai reçu ce service presse de la part des éditions Librinova et je les remercie, comme toujours, pour cet envoi et leur confiance. Les corbeaux chantent aussi est un roman de plus de 400 pages qui nous fait suivre l'histoire d'une famille sur trois générations.  L'histoire commence avec Auguste et Rose vivant avant et pendant la seconde guerre mondiale.  Elle finira avec les petits enfants de ces derniers.  Bon, je ne vais pas vous le cacher longtemps, j'ai été caché par la quasi totalité de ce roman. Je vais spoiler l'histoire pour vous dire mon point de vue sur ce livre donc si vous souhaitez le lire, je vous recommande de ne pas lire le reste de ma chronique.  L'histoire commence donc avec Auguste, 51 ans, en 1923.  Rose, 17 ans, arrive dans la maison familiale pour y travailler.  Et là, au bout d'un moment Rose se fait violer par Auguste et tombera enceinte de ce viol.  Je parle de viol.  Le livre parlera, lui de "f

Burn Out : le livre dont vous êtes le chargé de mission

Image
  Paul Bianchi et Thomas Gayet Un peu raté !  Souvenez-vous quand vous étiez petit : vous lisiez pleins de livres dont vous êtes le héros. Ces livres qui vous font sauter de pages en pages suivant vos choix. Un faux pas et vous retrouviez un "Perdu" tout simplement parce que vous aviez choisi le chemin de gauche au lieu du chemin de droit (eh oui, les livres dont vous êtes le héros étaient souvent injustes) et ne vous restez plus qu'à tout recommencer car vous vouliez Gagner. Burn Out, le livre dont vous êtes le chargé de mission reprend ce principe. Vous incarnez un jeune cadre presque dynamique qui arrive plein d'entrain chez France Cravate.  Bon, très vite vous déchantez, en découvrant les joies de l'open space et des réunions qui n'en finissent pa ainsi que l'emploi des anglicismes et acronymes à tout bout de champ. Vous l'avez compris : Burn Out veut être un pastiche du travail en entreprise et veut nous faire rire avec les pires clichés sur ce mo

Sang Famille

Image
  Michel Bussi  Prévisible Cela faisait quelques temps que je n'avais pas lu un roman de Michel Bussi. Et, j'étais contente de retrouver Michel Bussi avec ce livre : Sang famille. En lisant le résumé, j'avais très envie de le lire et j'avais envie de me retourner le cerveau par Michel Bussi. Car, vous le savez Michel Bussi a le don de donner des débuts d'histoire ahurissantes et il est souvent très difficile de savoir où l'auteur veut nous emmener.  Cette fois, un adolescent de seize ans Colin Rémy, est le héros de l'histoire. Ce dernier passe son été à apprendre la voile sur une petite île anglo-normande : Mornesey. On le comprend, au début de l'histoire, Colin n'est pas passionné par la voile.  Alors, pourquoi avoir choisi de passer un stage d'été ici ? Colin est, tout simplement, retourné sur l'île qui l'a vu naître. Cette île est aussi celle où ses parents sont morts. Eh oui, depuis ses six ans, Colin est orphelin. Il vit chez sa tant

Le roman des Goscinny : Naissance d'un gaulois

Image
  Catel Une jolie biographie  Vous vous en doutez : j'ai choisi de lire cette bande dessinée parce que j'ai grandi avec les histoires d'Astérix.  Je vous avoue que j'ai plus souvent vu les dessins animés que lu les bandes dessinées (même si j'en ai lu quelques unes, je suis loin d'avoir lu toutes les BD d'Astérix) et j'ai, donc, été attiré par cette biographie en bande dessinée de René Goscinny.  Catel décide, dans cette BD, de nous montrer sa rencontre avec Anne Goscinny (fille de... mais pas que) et de parsemer la biographie de René Goscinny des rencontres entre elle, Catel et Anne. Cela donne une BD très intéressante où Anne Goscinny s'exprime sur son père de manière très touchante.  Le roman des Goscinny alterne donc les chapitres de la vie de René Goscinny et la vision de sa fille sur son père.  Anne nous dit qu'elle a mis du temps à faire la distinction entre son père et le personnage public de René Goscinny et on ne peut que la comprendre.

Rue Katalin

Image
  Magda Szab ó Étonnant ! J'ai choisi d'emprunter ce roman un peu par hasard : je ne savais pas du tout à quoi m'attendre en l'ouvrant. A Budapest, des années après la guerre et après la disparition d'Henriette, Iren s'est remariée avec Balint.  Blanka, sa sœur, elle est toujours aussi évaporée.  Entre le couple qui semble ne pas toujours se comprendre et avoir du ressentiment et la sœur qui semble en perpétuelle fuite, on se dit que la disparition d'Henriette a causé bien des dommages.  Qui était Henriette ? L'amie d'Iren, la protégée de Balint,... Pourquoi sa mort a t-elle causé la séparation d'Iren et Balint ? Pourquoi se sont-il retrouvés des années après ? Est-ce que ces retrouvailles sont si joyeuses ? Beaucoup de questions. Beaucoup de questions et bien peu de réponses.  Car pour répondre, il faut absolument retourner Rue Katalin, pendant la guerre. Il faut apprendre à connaitre Henriette et il faut comprendre la passion d'Iren pour Ba

Suzuran

Image
  Aki Shimazaki Étrange Je vous avais beaucoup parlé d'Aki Shimazaki à un moment donné et j'avais un peu laissé de côté cette auteure, que j'aimais pourtant beaucoup lire.  Par hasard, je suis tombée sur Suzuran et je l'ai, donc, immédiatement emprunté puis avalé.  Suzuran est un roman qui commence une nouvelle série. Oubliez-donc le poids des secrets ou l'ombre du chardon car ici nous retrouvons des personnages inédits. Et, le personnage qui est au centre de l'histoire est une mère, Anzu, divorcée. Elle est artiste et fait de la poterie.  Elle nous le dit en filigrane des deux hommes qui l'ont marquée : les deux l'ont quittée pour une autre femme.  Anzu est, donc, comme le dit sa sœur "mariée avec son art".  Seulement, un homme va commencer à l'attirer et cet homme n'est autre que le fiancé de sa sœur. Comme vous le savez, j'avais beaucoup aimé les précédents romans de l'auteure mais là je suis complètement abasourdie par l'