Articles

Affichage des articles du août, 2021

Zombillénium : Gretchen [Tome 1]

Image
  Arthur de Pins J'en attendais plus... J'ai beaucoup entendu parler de cette bande dessinée : Zombillénum et pour cause un film d'animation est sorti en 2017 reprenant cette BD et on entend toujours beaucoup parler de cette série de bande dessinée.  Et, peut-être est-ce pour cela que j'attendais énormément de cette bande dessinée et que j'en ressors avec un goût de trop peu.    Le premier tome de cette série commence sur les chapeaux de roues puisque nous assistons à un accident de voiture entre des monstres (vampire, momie et squelette) et un humain.  Cet humain ne va pas le rester bien longtemps puisque pour garder leurs identités secrètes, les monstres vont le transformer.    Aurélien, c'est le nom de notre homme qui n'en est plus vraiment un, se fait, donc embaucher de force au cœur du parc : Zombillénium.  Ce parc n'est pas un parc comme les autres puisqu'il embauche seulement des monstres. Aurélien est prévenu : pas de 35h ou de congés payés i

Hamish MacBeth dans : Les flèches de Cupidon [Tome 8]

Image
  M. C. Beaton  Toujours aussi plaisant Comme vous le voyez, je reviens vers vous avec une chronique concernant un livre de la série des Hamish MacBeth.  Et, encore une fois, Albin Michel a fait du bon travail avec cette couverture de roman puisque je trouve que les couvertures des Hamish MacBeth et des Agatha Raisin sont toujours très réussies et celle-ci ne déroge pas à la règle.  Mais revenons à notre lecture, les flèches de Cupidon met, donc, en scène Priscilla , la presque amoureuse de Hamish , qui a décidé d'accueillir les membres d'un voyage organisé par une agence de rencontres dans son château-hôtel.   L'organisatrice du voyage, Maria , a décidé des couples qui devront se former pendant ce voyage et a aussi décidé de mettre de côté sa collègue et ancienne amie, Peta.  Malheureusement lorsque les invités arrivent au château, rien ne se passe pas comme prévu. Tout d'abord, chacun des invités n'est pas content du partenaire choisi pour lui.  Grosse déception

D'après une histoire vraie

Image
  Delphine de Vigan  Prenant Vous le savez maintenant : j'aime beaucoup Delphine de Vigan. Je trouve que chacun de ces livres (ou presque) est très réussi et j'aime par-dessus tout son écriture. Dans D'après une histoire vraie, Delphine de Vigan joue avec ses lecteurs d'une manière magistrale.  Tout simplement, parce que ce livre parle de Delphine de Vigan. Elle se met en scène, elle, après le succès de son livre Rien ne s'oppose à la nuit. Elle nous raconte comment ce succès et sa rencontre avec une femme va l'empêcher d'écrire.  De cette femme, nous ne saurons rien ou presque.  Delphine de Vigan la nomme simplement L. L. Et Delphine se rencontrent et très vite L. s'invite dans la vie de l'auteure.  Cette amitié va nous être présentée, tout d'abord, comme un peu rapide puis nous allons comprendre que L. va exercer une emprise sur Delphine de Vigan. Par exemple, elle ne va pas hésiter à lui donner ses avis éclairés ou non sur le futur roman de l&

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je relis Orgueil et préjugés

Image
 De retour avec un épisode de Ma vie de lectrice en Gifs. Cette fois, je vous par de ma relecture d'orgueil et préjugés. Attention, je vais spoiler tout le livre. Quand je lis "C'est une vérité universellement reconnue..." :   Quand je lis les piques de Mr Bingley à Mrs Bingley dans le premier chapitre :  Quand Mr Darcy apparait :   Mais qu'il dit que Lizzie est "passable" :   Quand commence les prémices de la relation Jane / Mr Bingley :    Quand Mr Collins Apparait :   Quand je me demande si Mary Bennet aurait été une épouse parfaite pour Mr Collins ?   Quand Mr Collins fait sa demande en mariage à Lizzie :   Quand Wickham apparait :   Quand Mr Darcy fait sa demande en mariage de la pire des façons qu'il soit :   Quand Lizzie reçoit la lettre de Mr Darcy :   Quand Lizzie part en voyage avec son oncle et sa tante :   Et qu'ils arrivent à Pemberley :   Et que Lizzie se rend compte que Mr Darcy est un homme bien :   Mais que Lydia gâche tout en f

L'hôtelière du Gallia Londres

Image
  Bernadette Pécassou-Camebrac  Des personnages incompréhensibles J'avais entendu parler de L'hôtelière du Gallia Londres, il y a quelques temps, et surtout j'étais séduite par le titre de ce roman ainsi que par sa très élégante couverture. Tout d'abord, je dois dire que j'ai eu beaucoup mais vraiment beaucoup de mal à entrer dans cette histoire.  Ce livre va, en réalité, nous faire suivre le destin de trois jeunes filles que nous verront devenir femmes.  Elles traverseront des épreuves, elles seront souvent malmenées chacune à leurs manières et parfois elles réussiront à se relever. Le personnage principal est Marie , fille de boulangers , qui dès son enfance a dû aider ses parents. Lourdes devenait alors une ville touristique et ses parents avaient besoin d'elle pour gagner leur pain (c'est le cas de le dire).  Depuis toute petite, Marie semble destiner à travailler dans cette boulangerie avec ses frères... La meilleure amie de Marie s'appelle Josy . 

Les amours d'Odon et Fulvia

Image
  Edith Wharton  Mitigée Vous le savez maintenant : Edith Wharton est une auteure américaine que j'apprécie beaucoup. Aussi, lorsque j'ai vu : Les amours d'Odon et Fulvia dans la bibliothèque municipale que je fréquente, je n'ai pu m'empêcher de l'emprunter sur le champs et de le dévorer quasiment immédiatement.  Les amours d'Odon et Fulvia raconte l'histoire de deux jeunes personnes innocentes et pleines de rêves. A la fin du XVIIIe siècle, Odon est un héritier du trône qui a peu de chance de monter sur ce même trône (à l'image du Prince Harry avant qu'il ne renonce à ses titres). Odon va être envoyé à Turin afin de recevoir une éducation digne d'un aristocrate. Et, c'est à Turin qu'il va découvrir des idées nouvelles incarnées par la personne de Vivaldi. Vivaldi adore les philosophes français et est à peu près contre tout ce que représente le trône de près ou de loin. Vivaldi est un libre penseur qui est surveillé de près. Odon, bie

Le jour où... il a suivi sa valise [Tome IV]

Image
  Béka Une jolie BD Le jour où... est une série de bandes dessinées qui peuvent se lire indépendamment les unes des autres puisqu'elles parlent chaque fois de personnages différents.  J'ai choisi, par hasard, de lire le tome quatre : le jour où il a suivi sa valise. Au début de la bande dessinée, un couple de jeunes personnes parlent de leur futur voyage à Bali. Si Solène veut suivre un groupe d'amis à elle et partir en voyage méditatif, Guillaume, lui, est plus terre à terre. Il veut juste passer de bonnes vacances. Dès le début, nous comprenons, donc, que le couple a des visions un peu différentes de la vie.   Malheureusement, pour eux deux, le voyage en avion ne se passe pas comme prévu puisque leurs valises sont égarés dès leur arrivée à Bali.   Guillaume se porte volontaire pour rester près de l'aéroport et récupérer les valises avant de rejoindre son groupe d'amis. Et, si cette décision était la meilleure que Guillaume pouvait prendre.   Car, Guillaume, loin d

Absolument débordée ou le paradoxe du fonctionnaire

Image
  Zoé Shepard Excessivement méchant Comme tout le monde ou presque, j'ai entendu parler d'absolument débordée dès sa sortie en 2010. Eh oui, qui n'a pas entendu parler des déboires de Zoé Shepard et de sa pĥrase choc : "comment faire 35h en un mois ?". Qui ne s'est pas dit en entendant parler de ce livre que vraiment les fonctionnaires valaient bien leur réputation ? Zoé Shepard a fait un véritable carton avec son pamphlet Absolument débordée et avec son blog qui, bien avant, racontait ses désillusions sur son arrivée dans le monde presque merveilleux de la fonction publique territoriale. Avant de commencer donner mon avis, je précise qu'en tant que bibliothécaire, je fais bien partie de la fonction publique (d'état pour ma part) mais que je sais faire preuve d'autodérision (enfin, je l'espère).  Tout d'abord, je dois dire que j'ai adoré le début du livre. Zoé Shepard raconte avec exagération son oral de concours et on ne peut s'emp

Sacrifices

Image
  Pierre Lemaître  Bien J'avais lu un roman de Pierre Lemaitre (le gagnant du prix Goncourt 2013 avec son roman Au-revoir  là-haut) : Robe de mariée, il y a quelques années et je l'avais vraiment beaucoup apprécié.  Alors, pour tout vous dire, je n'ai toujours pas lu Au-revoir là-haut, mais, j'avais envie de relire ce grand écrivain français. Et, j'ai choisi de lire Sacrifices.  Malheureusement pour moi mais comme à mon habitude, je me suis rendue compte que Sacrifices étaient le dernier tome d'une trilogie et que son héros Verhoeven avait connu deux autre aventures policières avant Sacrifices. Mais heureusement pour moi, Sacrifices, même si il dévoile l'intrigue des deux précédents tomes, peut se lire seul. Dans Sacrifices, Verhoeven l'enquêteur va faire une série de mauvais choix.  Tout d'abord, il faut dire que son amie Anne est une victime lors d'un braquage d'une bijouterie. Elle n'est pas morte mais elle est laissée pour morte. Ell

Hamish MacBeth enquête : Qui sème le vent [Tome 6]

Image
  M. C. Beaton  Divertissant mais... Je pense que je n'ai plus besoin de vous présenter Hamish MacBeth, le héros de M. C. Beaton. Notre policier écossais qui éblouirait tout le monde de son talent si il osait affrontait ses chefs et montrer que c'est bien lui, et seulement lui, qui résout les enquêtes.    Malheureusement pour l'instant seule Priscilla semble comprendre que Hamish est un excellent enquêteur et c'est certainement pour lui prouver cette confiance qu'elle lui amène une amie : Jane. Jane vient d'ouvrir un centre de remise en forme et a remarqué que des accidents se produisaient sur son passage.  De petites choses sans gravité mais qui mises bout à bout semblent prouver que quelqu'un veut attenter à sa vie. Pire, Jane est alllée voir une voyante et cette dernière lui a confirmé : la vie de Jane est bel et bien en danger. Hamish sourit d'abord du récit de Jane.  Il semble penser que Jane a beaucoup trop d'imagination mais quand il comprend

Le petit copain

Image
  Donna Tartt Beaucoup trop lent  Comme vous pouvez vous en doutez, j'ai décidé de lire Le petit copain de Donna Tartt parce que j'avais aimé son autre ouvrage : Le maître des illusions . Eh bien, je peux vous dire que ma déception concernant cet ouvrage est à la hauteur des attentes que j'avais. PFF. Mais, parlons un peu de l'histoire avant de le critiquer. Le petit copain commence avec les regrets d'une mère.  Une mère qui se dit que si elle n'avait pas changé les plans de la familles pour une fête des mères passée, son fils Robin serait toujours vivant. Constat horrible bien sûr. Depuis la mort de ce fils, la famille est détruite. La mère est constamment à l'ouest. Elle ne s'occupe pas ou peu de ses deux filles et les laisse à la charge de leur gouvernante Ida. Le père, lui, a carrément fui le domicile familial et la ville. La grand-mère essaie de dompter ses deux petites filles et d'être présente pour elles tant bien que mal.   Et, les filles.   

Le printemps suivant : Vent lointain [Tome 1]

Image
  Margaux Motin  Une jolie BD ! Je vous avais parlé à plusieurs reprises de mon envie de lire la bande dessinée Le printemps suivant de Margaux Motin et comme vous le voyez j'ai pu lire cette BD. Comme souvent, je l'ai trouvée et empruntée dans la bibliothèque municipale que je fréquente.  Je sais que je vous parle souvent bibliothèques mais c'est surtout car acheter beaucoup de livres revient excessivement cher et les bibliothèques permettent à tous de découvrir les dernières nouveautés pour le prix d'un livre grand format par an.  C'était la minute "allez en bibliothèque" et je reprends maintenant le cours de ma chronique.   Vent lointain raconte la décision de Margaux Motin de s'acheter une maison dans le sud de la France avec son nouvel amoureux et leurs deux enfants. Cette jolie famille recomposée commence donc une nouvelle aventure dans cette nouvelle maison.    Et, cette BD prend la métaphore de la houle pour raconter sa vie familiale.  Margaux

Le directeur

Image
  Trollope  Excellent Septimus Harding est un révérend droit et qui a envie de faire le bien. Toujours. Tout le temps. Septimus Harding s'occupe d'un hospice de charité et en tant que révérend et directeur de cet hospice, il jouit d'un revenu plus que confortable. Septimus, comme tout le monde, n'a jamais mis ce revenu en question.  Ce revenu est toujours allé de pair avec le poste de directeur et comme je le disais Septimus est directeur de cet hospice. Tout va bien donc ! Enfin, tout allait bien. Car, est arrivé John Bold, un homme d'ailleurs amoureux de la fille de Septimus.  Bien qu'amoureux et bien que sachant la peine qu'il va cause, John ne peut s'en empêcher : il tire la sonnette d'alarme.  Lui, pense que ce revenu n'est pas légitime.  Lui, pense que l'argent du directeur devrait revenir aux résidents de l'hospice.  Lui, décide de trainer Septimus devant la justice. Et, là tous se déchainent contre Septimus.  Les résidents, qui ne

Crimes en toutes lettres

Image
  Sophie Hannah  Déçue J'avais lu les deux autres romans de Sophie Hannah où celle-ci reprend le célèbre détective belge d'Agatha Christie : Hercule Poirot.  Et, si j'avais plutôt apprécié Meurtres en majuscules, La mort a ses raisons m'avait laissé sur une mauvaise impression. J'ai, donc, croisé les doigts avant de lire Crimes en toutes lettres.  J'espérais vraiment retrouver le Hercule Poirot que j'aime tant.  Pour ceux qui l'ignorent, Sophie Hannah est la seule auteure a avoir eu le droit de reprendre le personnage de Hercule Poirot. En effet, les héritiers d'Agatha Christie on estimé que cette dernière avait le talent nécessaire pour faire revivre sous sa plume le détective à la célèbre moustache. Crime en toutes lettres commence de bien mauvaise manière pour Hercule Poirot. Ce dernier se fait agresser par une dame qui l'accuse de lui avoir envoyé une lettre.  Cette lettre, signée Hercule Poirot donc, dit que cette dame est coupable du meurtr

Un fils sur le front

Image
  Edith Wharton Différent Peut-être ne le savez-vous pas encore : j'aime beaucoup Edith Wharton. Je trouve qu'elle réussit toujours à retranscrire les faux-semblants de la bourgeoisie américaine de son époque.  Elle écrit des drames et souvent même dans ces drames elle réussit à nous faire sourire.  Edith Wharton est, pour moi, une grande auteure.  C'est, donc, naturellement avec plaisir que je me suis jetée sur un de ses romans que je n'avais pas encore lu : un fils sur le front. Un fils sur le front raconte l'histoire d'un peintre américain, John Campton installé à Montmartre. Cet artiste a, entre autre autres fait le portrait de son fils George. Vous vous en doutez : George est bel et bien ce fils envoyé sur le front. Eh oui, en 1914, John divorcé de son épouse doit bien avouer qu'il n'a pas vu son fils depuis longtemps.  Son ex-épouse est restée aux États-Unis et s'est remariée. Elle évolue dans la sphère bourgeoise américaine et serait sans dout

Des romans méconnus que j'adore

Image
   Je pense que vous êtes, comme moi, vous avez des livres que vous adorez mais que personne (ou presque) ne semble connaitre.   Dans cet article, j'ai donc décidé de vous partager quelques uns de ces titres et j'aimerais beaucoup que vous me partagiez, en retour, des livres qui ne sont pas assez mis en avant selon vous et que personne à part vous ne semble connaitre. Le bal des imposteurs de Richard Mason J'en avais fait la chronique, il y a quatre ans, ici et c'est un livre que je relis assez régulièrement. On est dans les Cornouailles et un homme nous déclare en préambule qu'il vient de tuer son épouse. Pour savoir, pourquoi il en est arrivé là, nous devons revenir cinquante ans en arrière. On va découvrir une famille bourgeoise anglaise et deux cousines, en particulier, qui se ressemblent physiquement mais qui divergent en tout point du point de vue du caractère. L'une est une anglaise typique et l'autre a été élevé aux États-Unis. Cette opposition de c

Viva Zapata !

Image
  John Steinbeck  Le scénario du film ! Le saviez-vous ? John Steinbeck, célèbre auteur américain et auteur, entre auteurs, des Raisins de la colère, a été le scénariste d'un film : Viva Zapata ! J'avoue que, pour ma part, je l'ignorais totalement.  J'ai, donc, lu le scénario de ce film (sans avoir vu le film) et j'avoue avoir pas mal apprécié ma lecture.  Peut-être cela vous parait étrange de lire un scenario de film alors pour vous convaincre j'ajoute que ce scenario est agrémenté de tous les commentaires de John Steinbeck qui nous raconte comment il voit le film.  Il écrit, également, toutes les recherches qu'il a fait pour écrire ce scenario.  Et, cela donne un livre vraiment très intéressant où on lit donc ce scenario et tout ce qui est lié à celui-ci. Viva Zapata ! raconte l'histoire d'Emiliano Zapata qui prend la tête de la révolte contre le dictateur mexicain Porfirio Diaz. En effet, en 1909, Emiliano Zapata veut renverser le dictateur.  Eh o

7 Shakespeares [Tome 5]

Image
  Harold Sakuishi Décevant Eh oui, me voici de retour avec une chronique concernant le tome cinq de la saga Seven Shakespeares. Vous le savez, je suis toujours un peu dubitative concernant ce manga mais comme il est en six volumes, qu'il se lit vite et qu'il est disponible à la bibliothèque municipale que je fréquente, j'ai continué de lire tome après tome 7 Shakespeares. Eh bien, ce tome cinq a fini par me convaincre que ce manga n'était pas du tout pour moi.  Nous sommes toujours en compagnie de notre duo de garçon dans leur jeunesse. William et John cachent toujours leur catholicisme dans un pays où les catholiques sont pourchassés.  Et Harold Sakuishi fait apparaitre dans son manga Anne Hathaway. Celle qui sera l'épouse du dramaturge.   Et, encore une fois, Harold Sakuishi ne fait pas les choses à moitié lorsqu'il écrit un personnage. Autant, la jeune chinoise, Li, présente dans les trois premiers tomes, était parée de toutes es vertus, autant Anne Hathaway