Zombillénium : Gretchen [Tome 1]

 

Arthur de Pins

bande dessinée fantasy avis critique résumé image couverture

J'en attendais plus...

J'ai beaucoup entendu parler de cette bande dessinée : Zombillénum et pour cause un film d'animation est sorti en 2017 reprenant cette BD et on entend toujours beaucoup parler de cette série de bande dessinée. 
Et, peut-être est-ce pour cela que j'attendais énormément de cette bande dessinée et que j'en ressors avec un goût de trop peu. 
 
Le premier tome de cette série commence sur les chapeaux de roues puisque nous assistons à un accident de voiture entre des monstres (vampire, momie et squelette) et un humain. 
Cet humain ne va pas le rester bien longtemps puisque pour garder leurs identités secrètes, les monstres vont le transformer. 
 
image critique avis chronique littéraire bande dessinée fantasy fantastique planche découverte chronique littéraire blog à lire idées lectures

Aurélien, c'est le nom de notre homme qui n'en est plus vraiment un, se fait, donc embaucher de force au cœur du parc : Zombillénium. 
Ce parc n'est pas un parc comme les autres puisqu'il embauche seulement des monstres. Aurélien est prévenu : pas de 35h ou de congés payés ici. 
Son corps, son âme ou ce qu'il en reste appartiennent entièrement  au directeur du parc. 

Directeur, fort mécontent, d'ailleurs : les spectateurs, qui ne savent pas que les monstres qu'ils voient son réels, n'ont plus peur et le parc perd de l'argent. 

Contre toutes attentes, Aurélien se révélera être un excellent élément pour redonner une image de marque à ce parc d'attraction pas comme les autres...

planche image résumé critique bande dessinée tome un premier début de l'histoire image planche BDtome 1


 Et si Aurélien se révèle plus terrifiant qu'il ne le parait et qu'il survit à ce monde cruel de Zombillénium, c'est certainement grâce à Gretchen. 
Cette dernière n'est pas une employé comme les autres. 
Gretchen est stagiaire ici. Une humaine. 
Enfin une humaine sorcière. 
Et, cette dernière est certainement le personnage le plus drôle de la série. J'ai beaucoup aimé les cases où elle racontait son histoire. 
C'est très drôle, c'est frais. Arthur de Pins se moque des clichés sur les sorciers et de Harry Potter. Les clins d’œil sont vraiment très sympathiques.
J'aurais, d'ailleurs, aimé que ces clins d’œil et ce second degré soient un peu plus marqués tout au long de la bande dessinée.
 
J'ai assez apprécié ma lecture même si, comme je le disais en préambule, j'attendais plus de cette bande dessinée. 
Arthur de Pins prend vraiment le temps d'installer son parc d'attraction et son univers et nous entrons tout doucement, presque par la petite porte, dans Zombillénium. 

J'ai l'impression que dans ce premier tome, il a surtout semé les graines de son monde et que nous entrerons un peu plus dans l'action (du moins, je l'espère) dans les tomes suivants.
C'est, en tout cas, ce que me fait espérer la dernière case de la bande dessinée qui remet un peu en question tout ce que nous avons lu.

Affaire à suivre...

Envie de lire une autre chronique ?

Commentaires

  1. Hello, de mon côté je l ai vu et j ai lu les 4 premiers! Bravo pour ton blog et tes chroniques 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou et Merci à toi. Comme j'ai beaucoup de chroniques d'avance, j'ai déjà lu les 5 tomes et j'ai trouvé que les derniers étaient un peu plus faibles. Tu as la même impression ?

      Supprimer
  2. J'ai énormément entendu parler de cette BD. Même si je ne vais pas me jeter dessus, je suis intriguée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je comprends. Si tu as l'occasion de la lire, je serais curieuse d'avoir ton avis dessus.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Sans passer par la case départ

Celle que je suis

L'embarras du choix