Zombillénium : Vendredi noir [Tome 5]

 

Arthur de Pins 

image couverture avis critique photo planche

 Un peu en-dessous

Eh oui, à peine fermée le tome quatre des aventures de Zombillénium, j'ai enchaîné avec le tome cinq (qui est le dernier publié).  

Le début du tome revient sur la naissance de Gretchen né du diable (comme Merlin l'enchanteur) et d'une chanteuse en mal d'inspiration (pas du tout comme Merlin l'enchanteur. Cette dernière décide de demander dans une prière au seigneur des ténèbres le génie musical et est aussitôt exaucée. 
Ce qu'elle ne sait pas encore c'est que neuf mois plus tard va naître Gretchen. 
Une petite sorcière qui va lui donner bien du fil à retordre durant son enfance et adolescence. 

Gretchen image photo planche blog littéraire résumé du dernier tome de zombillénium


Ceci dit, Gretchen et sa mère vivent relativement heureuses jusqu'au jour où son père, un diable donc, se rend au domicile familial pour récupérer Gretchen et lui demander de travailler pour lui au parc Zombillénium...

Quelques mois plus tard, nous nous retrouvons à la fin du tome quatre et tout va de mal en pis pour le parc de Zombillénium. 
Les visiteurs du parc sont retenus en otage dans le parc d'attraction et les monstres restés à l'intérieur sont bien décidés à les transformer en leurs semblables. 

Aurélien, l'amoureux de Gretchen, est toujours sous le contrôle d'une autre sorcière et Gretchen ne sait plus comment réussir à aider les visiteurs et ses amis monstres gentils...
 
image résumé blog littéraire bdthèque idéale bande dessinée BD

Je dois dire avoir bien apprécié le début de la bande dessinée. J'aime beaucoup le personnage de Gretchen et il était plaisant de découvrir les secrets de sa conception et de comprendre pourquoi sa mère était enfermée dans les enfers du parc. 
J'ai aussi trouvé que les premières planches étaient drôles et truffées de clins d’œil, ce que j'ai également beaucoup aimé.

La suite se corse un peu car j'ai eu l'impression que l'histoire n'avançait pas du tout par rapport au précédent tome. 
On a encore de très nombreuses scènes de combats que cela soit entre les sorcières ou entre les monstres et visiteurs et j'ai trouvé cela assez lassant. 
J'ai eu l'impression de revoir les mêmes scènes celles du tome quatre et je trouve cela vraiment dommage (même si les dessins d'Arthur de Pins sont toujours très beaux, il suffit d'ailleurs de voir le nombre de détails sur la couverture pour s'en convaincre). 
 
Au final, je trouve que la bande dessinée se lit vite mais qu'on reste vraiment sur notre faim en la lisant. 
J'ai peut-être lu les cinq tomes trop rapidement et c'est peut-être ce qui cause ma petite déception mais j'espère que le tome six sera plus approfondi que ce tome-ci. 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Les liaisons dangereuses

Rouge : Histoire d'une couleur