Articles

Affichage des articles du juin, 2022

Le livre que je ne voulais pas écrire

Image
  Erwan Larher  Important J'ai emprunté ce livre, Le livre que je ne voulais pas écrire, sans savoir de quel sujet il parlait et sans connaître son auteur. J'étais intriguée par le titre du livre et j'avais envie d'en savoir plus sur ce roman.  Roman. J'ai dit roman ? C'est une erreur, que j'ai faite en l'empruntant, car ce livre n'est pas un roman. C'est un récit de vie d'un écrivain. D'Erwan Larher.    Cet écrivain nous raconte l'évènement qu'il a vécu. Il a survécu aux attentats du 13 novembre 2015. Il était au Bataclan ce jour-là.  Il a vécu ce que nous ne pouvons même pas imaginer vivre. Le livre que je ne voulais pas écrire est un témoignage poignant d'un homme qui a survécu à ces attentats. Il allait voir un concert et s'est retrouvé face à des terroristes.  Erwan Larhan nous livre son histoire avec énormément de pudeur. Souvent, il laissera la place aux autres.  A "l'extérieur", ces amis prennent auss

Histoire dessinée de la France : à la vie, à la mort [Tome 8]

Image
  Valérie Theis et Étienne Anheim Intéressant Je pense que vous vous rappelez qu'il y a quelques mois, je vous ai saoulé avec plusieurs chroniques sur la bande dessinée : L'histoire dessinée de la France.  Dès le départ, j'ai trouvé que cette bande dessinée agréable à lire et très ludique puisqu'elle nous permet d'apprendre l'histoire de France en s'amusant.  Ces petites bandes dessinées sont vraiment très sympathiques et j'ai beaucoup appris en les lisant.  A la vie, à la mort s'attache à nous raconter l'histoire de France entre le XIII et le XVe siècle. Et, comme pendant ces trois siècles se sont succédés les famines, les guerres et les épidémies, c'est la Mort qui nous raconte cette partie de l'histoire de France.   La grande Faucheuse nous conte, donc, cette histoire de France et elle n'omet rien des épidémies qui ont balayé la France et des guerres qui ont ravagé notre pays.  Nous revisitons, ainsi, l'histoire de Jeanne D'

La première fois qu'on m'a embrassée, je suis morte

Image
  Colleen Oakley Un très bon moment de lecture Lorsque je suis allée dans la bibliothèque municipale que je fréquente, j'ai vu ce roman et je me suis rappelée que j'avais eu, à un moment, l'envie de le lire.  Je pense que, vous aussi, vous connaissez bien ce sentiment. Avoir eu l'envie de lire un roman. En avoir lu (beaucoup) d'autres. Laisser le livre sortir de votre mémoire. Puis, le retrouver. Bien après que tout l'engouement autour du livre soit passé.  Si j'en crois le bandeau rouge du livre, La première fois qu'on m'a embrassée, je suis morte, a reçu le prix des lectrices 2019.  Cela fait, donc, déjà trois ans. Si vous ne connaissez pas l'histoire, et, si comme moi vous n'avez pas encore lu ce roman, je peux vous dire qu'il commence de la même façon que l'étranger d'Albert Camus.  La mère de l'héroïne est morte. Là, s'arrête la comparaison.  L'héroïne c'est Jubilee Jenkins. Elle a eu le droit à son quart d

Les agrégés : Histoire d'une exception française

Image
  Yves Verneuil Excellent L'un de mes souhaits, depuis quelques temps, et de lire plus d'essais. Oui, j'en lis vraiment très peu et, pourtant, à chaque fois que j'en lis un, je l'apprécié.  J'ai, donc, récemment emprunté le livre, Les agrégés : Histoire d'une exception française, afin de parfaire ma culture, et, j'ai décidé de vous en faire une chronique comme je pourrais le faire pour un roman.  Je ne sais pas si ce genre d'articles vous intéresse. Si ce n'est pas le cas, n'hésitez-pas à me le dire en commentaires (vous pouvez dire aussi que vous appréciez ce genre de chronique, cela me fera d'autant plus plaisir ;p) Ces agrégés... Vous les connaissez. Ceux sont ceux qui ont réussi les fameux concours de l'agrégation. Ces concours réputés, et à juste titre, très difficiles.  Ces concours que beaucoup préparent pendant un, deux ou trois ans entiers. Tout cela, afin, d'obtenir le Graal : le concours de l'agrégation.  Mais, au f

Téléréalité

Image
  Aurélien Bellenger Déçue J'ai choisi de lire ce livre un peu, par hasard. un peu parce qu'il trônait dans les nouveautés de la bibliothèque municipale que je fréquente. Un peu parce que j'étais collégienne au moment où Loft-Story a débuté en France et que je me souviens parfaitement de cette première télé-réalité.  Je ne dirai pas qu'il s'agissait de nostalgie car cela serait faire trop d'honneur à un programme télévisuel de l'affubler d'un tel sentiment mais je me souviens très bien de l'avoir regardé avec ma famille. Partagé que nous étions entre la fascination et la gêne.  Nous étions devenus des voyeurs à l'insu de notre plein gré comme le répétez les guignols de l'info pour un sportif de cette époque. Je ne sais pas à qui je m'attendais en lisant ce livre. Peut-être à une analyse comme celle de Delphine de Vigan dans Les enfants sont rois . Ce ne fut pas le cas. Aurélien Bellanger n'a ni l'analyse, ni l'écriture de Delp

Journal d'une suffragiste

Image
  Hubertine Auclert Nécessaire Dans cet essai, Nicole Cadène a réuni le journal d'Hubertine Auclert et ses textes écrits dans divers journaux afin de défendre la cause des femmes et surtout leur droit de vote. Hubertine Auclert, née en 1848 et morte en 1914, s'est battu pour que les femmes obtiennent le droit de vote.  Droit de vote qui ne leur sera accordé que trente ans après sa mort. Pour l'anecdote ou pour que vous compreniez qui était Hubertine Auclert, cette dernière avait voulu entrer au couvent, mais, les religieuses n'ont pas voulu d'elle.  Trop passionnée certainement.  Hubertine Auclert a, par la suite, trouvé sa voie. Elle écrira. Son propre journal dont nous avons, donc, des extraits.  Mais, elle écrira surtout pour des journaux.  Argumentant sans cesse en faveur du droit des femmes. Montrant que la fête nationale, par exemple, ne permet que de fêter les hommes et non les Hommes avec un grand H.  Hubertine Auclert est une passionnée.  Pourtant méconnue.

Le bateau de Thésée [Tome 5]

Image
  Toshiya Higashimoto Prenant ! Me voilà, de retour, avec la chronique du tome cinq du manga, Le Bateau de Thésée. Comme je vous l'ai dit dans ma précédente chronique, je suis un peu sous le choc (sans exagération, bien sûr :p), car je me suis rendue compte récemment que les tomes suivants n'étaient pas dans la bibliothèque municipale que je fréquente.  Je croise, donc, les doigts pour que la bibliothèque les acquièrent bientôt (et, croisez les doigts avec moi) car j'ai vraiment envie de connaître la suite de cette histoire.  Dans ce tome cinq, Shin, est, donc de retour, dans le passé modifié qu'il a créé en intervenant dans son propre passé. Dans ce présent, son épouse morte dans son autre présent (vous suivez toujours ?) est toujours bien vivante sauf que Shin ne l'a jamais rencontrée et qu'il n'a, donc, pas d'enfant.  Son épouse est, dans ce présent, une journaliste qui enquête, je vous le donne en mille, sur les meurtres que le père de Shin a prétend

Les aventures de China Iron

Image
  Gabriela Cabezón Cámara Intéressant ! J'ai emprunté ce livre grâce à sa couverture très élégante qui m'a tapé dans l’œil dès que je l'ai vue. De plus, le bandeau jaune indiquait que, Les aventures de China Iron, était finaliste du booker prize 2020. Il ne m'en fallait pas plus pour me donner envie de lire ce roman argentin. L'histoire prend pour origine un mythe argentin, que je ne connaissais pas. L'histoire de Martín Fierro. Cette histoire nous est contée dans un poème épique datant de 1872. Le poème évoque un gaucho qui vit avec sa femme et ses deux enfants. Il travaillait dans la pampa argentine jusqu'à ce qu'il soit enrôlé pour combattre les indigènes... À partir de de cela, Gabriela Cabezón Cámara imagine la vie de l'épouse de ce gaucho et évoque la libération de la femme argentine. China , c'est le nom de cette épouse, vous l'aurez deviné, va vivre une véritable aventure. Un western au féminin.  Partant dans un chariot avec une angla

Une saison douce

Image
  Milena Agus Assez bien Milena Agus est une auteure italienne que j'aime beaucoup. Je l'ai découvert avec Mal de pierres et je l'ai vraiment apprécié dans ce texte.  Je trouve que Milena Agus a une écriture fine et écrit des textes de qualités.  C'est, donc, tout naturellement que j'ai choisi de lire ce roman, Une saison douce.  Comme toujours, avec cette auteure, le roman est court. Très court même puisque j'ai fini ce livre en environ une heure de lecture. Dans un petit village de Sardaigne, bien isolé, vient les étrangers. C'est ainsi que la narratrice les nomme. Des migrants qui ne s'imaginaient pas que leur traversée les mènerait dans ce petit village perdu et assez, il faut bien l'avouer, décrépi.  Ces autres sont accueillis de diverses manières par les habitants.  Certains, les époux dans la majorité des cas, les rejettent carrément. D'autres sont les humanitaires qui veulent les aider et s'organisent pour leur faciliter leur vie. Enf

La mort d'Auguste

Image
  Georges Simenon Très bon J'ai choisi de lire ce roman en raison de son auteur, Georges Simenon. Eh oui, j'ai vu récemment l'adaptation, avec Jean Gabin, de Maigret et l'affaire Saint-Fiacre, et j'ai vraiment beaucoup aimé voir cette adaptation. N'ayant lu aucun Maigret, et tombant sur ce roman, dans la bibliothèque municipale que je fréquente, je me suis dit que ce livre était pour moi (enfin, pendant quelques temps seulement puisque c'est un emprunt), et, je l'ai donc choisi parmi ma grande sélection. Et, en lisant le livre, je me suis rendue compte que le roman n'était pas celui que je pensais. Déjà, il n'y a pas de Maigret dans ce livre.  Ni même d'enquête policière.  Moi, qui pensais, enfin découvrir le célèbre policier, j'ai dû me rendre à l'évidence que Maigret n'allait pas apparaître dans ce roman. Eh oui, je me suis dit, au tout début, qu'il allait débarquer après la mort d'Auguste.  Mais non, la mort d'Augus

Le jour de ma mort

Image
  Jacques Expert Très bien Comme vous pouvez vous en douter, j'ai choisi de lire ce roman, Le jour de ma mort, en raison de son auteur, Jacques Expert. Oui, cela fait quelques mois, que j'ai découvert cet écrivain français et j'ai assez apprécié mes lectures. C'est, donc, tout naturellement que j'ai choisi de lire ce livre-ci.  Le jour de ma mort commence avec Charlotte.  Cette dernière est heureuse, très heureuse. Elle pense avoir trouvé (enfin) l'homme de sa vie Jérôme. Même ses copines la jalousent d'avoir trouvé une telle perle rare.  Elle a un travail qui lui convient parfaitement et qu'elle aime vraiment.  Et, elle a même un chat.  Oui, Charlotte est heureuse. Pourtant, cette nuit, elle ne parvient pas à dormir. Elle fait des cauchemars. Elle ne parvient pas à trouver le sommeil. Elle est en proie à la panique totale.  Peut-être à cause de ce que lui a annoncé un voyant marocain, trois ans plus tôt.  Oh, Charlotte ne croit pas à ce genre de choses.

Le bateau de Thésée [Tome 4]

Image
  Toshiya Higashimoto Génial Comme je vous le disais, ces dernières semaines, Le Bateau de Thésée est en train de devenir un véritable coup de cœur littéraire. L'histoire de ce jeune père de famille sur les traces de son passé qui se retrouve dans ce même passé, et, tente d'empêcher un funeste destin à bien des personnes, me passionne. Vraiment, j'adore ce manga.  Lorsque je suis retournée dans la bibliothèque municipale que je fréquente, j'ai, donc, emprunté les tomes 4 et 5. Et là, ce fut le drame puisque je me suis rendue compte que les tomes 6 à 10 n'étaient pas présents... Vais-je faire du lobbying pour que la Bibliothèque les acquière ? Bien sûr que oui.  Enfin, revenons à Shin, celui-ci est en bien mauvaise posture puisqu'il vient de se faire arrêter.  Las, fatigué, de voir que le passé a été modifié (mais pas en mieux), Shin dit la vérité à son père. Il lui révèle que dans le futur d'où il vient lui, son père, a été condamné pour le meurtre de 21 per

En lieu sûr

Image
  Wallace Stegner  Excellent Deux couples d'enseignants se rencontrent.  Entre eux, l'amitié est immédiate et quasiment éternelle. Les deux couples sont pourtant assez différents. Mais, l'amitié demeure. C'est l'histoire de ce roman de Wallace Stegner.   Le narrateur, Larry Morgan, nous l'annonce sans préambule : un drame s'est déroulé. Nous sentons une atmosphère de tristesse.  Ressort dramatique ? Oh oui, puisque pour connaître l'évènement en questions nous revenons en arrière. A l'instant où les deux couples se sont rencontrés.  Larry et Sally d'un côté. Larry est un écrivain promis à la gloire selon ses pairs car il écrit et il écrit bien. Ils vivent bien mais chichement. Pour l'instant, il n'y a ni richesse, ni gloire dans leur vie. Sally, elle, est une intellectuelle qui a mi de côté ses études pour vivre avec son cher et tendre (et mettre leur enfant au monde). Sid et Charity, d'un autre côté. Eux, n'ont pas à se soucier de

Histoire du chevalier des Grieux et de Manon Lescaut

Image
  Abbé Prévost Sympathique Je suis tombée sur ce classique de la littérature française dans les rayons de la bibliothèque municipale que je fréquente, et, je me suis dit qu'il était temps de le lire.  Eh oui, je ne connaissais même pas l'histoire de ce livre (même si bien sûr, j'en avais beaucoup entendu parler). Aussi, ai-je été surprise de voir les personnages scandaleux que décrit l'Abbé Prévost.  Scandaleux pour l'époque, bien entendu puisque ce livre a été publié, pour la première fois, en 1738. Antoine François Prévost commence son roman par une scène particulière où le narrateur (ou le transcripteur) voit une femme emprisonnée.  Cette femme lui semble si belle et si distinguée qu'il ne comprend comment elle peut être emprisonnée parmi d'autres femmes de mauvaise vie.  Aussi, il est intrigué.  Il sera d'autant plus intrigué quand il verra un homme, visiblement très amoureux d'elle, la suivant partout.  Il s'agit bien sûr du chevalier des Gr

Les détectives du Yorkshire : Rendez-vous avec la menace [Tome VII]

Image
  Julia Chapman Toujours un plaisir Eh oui, je suis, de nouveau, en train d'écrire une chronique sur un roman de Julia Chapman et la série des Détectives du Yorkshire. Il faut dire que j'aime particulièrement cette saga, entre les personnages principaux Delilah et Samson et les personnages secondaires, l'air de la campagne anglaise et les enquêtes policières, ce cosy mystery est vraiment très réussi et avait, bien entendu, tout pour me plaire.  Et, j'étais d'autant plus ravie en lisant ce septième tome qu'enfin on s'attaquait à prouver l'innocence de Samson. Eh oui, depuis six tomes, nous savons que Samson avait une épée de Damoclès au-dessus de sa tête. Et, nous tremblions pour lui. Cette fois, enfin, nous savons que le danger ou plutôt la menace se rapproche et que cette menace pourrait être la clef pour prouver l'innocence de Samson.  C'est ce que l'agent de liaison, Green, explique à Delilah. Green demande à Delilah de poser une puce espi

Ma sœur, serial killeuse

Image
  Oyinkan Braithwaite Sympathique J'ai choisi ce roman en raison du titre qui me fait beaucoup rire. (Un peu aussi car je me suis dit que je pouvais envoyer un SMS à une de mes sœurs avec la photo de couverture et lui dire : j'ai pris ce livre en pensant à toi). Et, le livre est assez drôle par moments, je dois bien vous l'avouer.  Korede s'est donnée une mission, depuis qu'elle est toute petite, protéger sa petite sœur, Ayoola. Et, ce n'est pas chose facile.  Déjà parce qu'Ayoola est plus belle qu'elle et qu'elle le sait. Ensuite, parce qu'elle est la chouchou de sa mère et, donc, une enfant pourrie gâtée. Et, enfin, parce qu'Ayoola est une serial killeuse.  Korede s'en rend compte quand elle tombe sur un site internet disant que lorsque que quelqu'un a tué trois fois, il est un serial killer.  Et, c'est, donc, le cas d'Ayoola.  Lorsque le roman commence Korede et Ayoola sont, d'ailleurs, en train de cacher un corps. Celu

Le bateau de Thésée [Tome 3]

Image
  Toshiya Higashimato Toujours aussi bon ! Eh oui, me voici déjà de retour avec le tome trois du Bateau de Thésée. C'est un manga que j'ai découvert, il y a quelques semaines, et je l'aime vraiment beaucoup.  Je pense que cette série est en train de devenir un véritable coup de cœur pour moi. Pour rappel, le Bateau de Thésée raconte l'histoire d'un jeune Papa parti voir son père, qui est en prison. Ce dernier à été condamné pour meurtres.  Sur la route du village où ses parents ont vécu, notre jeune Papa, Shin, se retrouve dans le passé. Quelques mois avant que les meurtres, dont son père est accusé, soient perpétrés. Rencontrant ses parents et découvrant les lieux du drame, Shin se met à douter de la culpabilité de son père.  En effet, son père semble être un policier intègre et aimant.  Shin fait une autre découverte, en arrivant dans le passé : il peut le transformer. Shin, embauché comme enseignant, a, donc,un double objectif : découvrir le véritable coupable de

C'est le cœur qui lâche en dernier

Image
  Margaret Atwood Excellent ! Inutile de vous présenter, une nouvelle fois Margaret Atwood, l'auteure de La servante écarlate. Comme vous le savez, cette auteure canadienne a écrit de nombreux romans et succès et sa renommée est immense. C'est, donc, tout naturellement que j'ai eu l'envie de lire un autre roman de cette écrivaine : C'est le cœur qui lâche en dernier. Je l'ai choisi au hasard. Presque les yeux fermés. Me fiant au seul nom sur la couverture.  L'histoire démarre, comme d'autres livres de l'auteure, dans un présent ou futur qu'on n'a pas envie de connaître.  Oh non, aux États-Unis, la crise n'a épargné personne. Absolument personne. Pas même Sam et Charmaine.  Le couple a perdu travail et maison. Ils ne leur reste que leurs yeux pour pleurer et... une voiture. Leur seul rempart, leur seul trésor.  Et, comme tout trésor, il est convoité. Ceux qui n'ont rien n'hésitent pas à tuer pour obtenir un tel bien. Aussi Sam et C

Frangine

Image
  Marion Brunet Génial J'ai emprunté ce roman après avoir lu Plein Gris parce Marinette me le conseillait. Et, après l'avoir fini, je ne peux que la remercier pour ses précieux conseils livresques.  Frangine est raconté par Joachim. Il est en terminale et, pour lui tout va bien.  Il joue au basket plutôt très bien. Il a ses potes de toujours et une petite amie.  Oui, pour Joachim, tout va bien. Si ce n'est que sa sœur, Pauline, vient de rentrer en seconde dans le même lycée que lui. Ce n'est pas un drame me direz-vous.  Ce qui est dramatique, en revanche, c'est le harcèlement que subit Pauline.  Joachim ne va pas s'en rendre compte, tout de suite, mais oui, sa sœur est harcelée.  Les camarades de Pauline ont "découvert" que Pauline et Joachim avaient deux Mamans. Et, depuis Pauline est harcelée.  Joachim, lui, n'a jamais vécu cela. Il est prompt à se servir de ses poings et ceux qui ont eu l'audace d'insulter sa famille s'en souvienne

L'affaire Clara Miller

Image
  Olivier Bal Très bon J'ai choisi de lire ce roman parce que j'avais envie de découvrir l'écrivain, Olivier Bal. J'ai entendu beaucoup de bonnes critiques sur ces romans, et, j'avais, donc, très envie de le découvrir (enfin).  Ce roman commence le 19 novembre 1995 et il commence surtout par un meurtre. L'homme qui se fait assassiner, Paul, n'a pas l'air étonné par cela.  Comme si il savait que cela devait forcément arriver.  Après ce prologue, nous retrouvons Paul, le 15 septembre 1995 et nous commençons à lire ce qui l'a mené à sa mort.  Et, nous découvrons, donc, que Paul est un journaliste qui va interviewer la star du moment, Mike Stilth.  A la fin de l'interview, Paul a l'idée saugrenue (pensons-nous) de montrer au chanteur célèbre la photographie d'une femme morte dans le "lac des suicidées"... Cette femme, vous l'avez compris, c'est Clara Miller.  Et, Paul est persuadé que Mike a quelque chose à voir avec la mort

La saga des Cazalet : Nouveau départ [Tome IV]

Image
  Elizabeth Jane Howard Intéressant Aïe, Aïe, Aïe... En choisissant ce livre dans la bibliothèque municipale que je fréquente et en l'empruntant parce que je trouvais la couverture "belle" (superficielle que je suis), j'ignorais qu'il s'agissait d'un tome quatre.  Si j'avais regardé la couverture attentivement, j'aurais pourtant vu que cela était clairement indiqué... M'en rendant compte, je n'ai pu m'empêcher de lire, tout de même, ce quatrième tome en ne sachant rien des précédents. Heureusement, l'éditeur savait que certains lecteurs étaient franchement distraits, et, il a donc fait un récapitulatif des tomes précédents... Ouf ! Bon, je peux quand même vous avouer que lorsqu'on ne connaît pas les personnages, on lutte un peu avec notre lecture.  Nouveau départ est un roman choral, et, je me suis souvent franchement égarée parmi eux. "C'est qui lui ?" fut la question qui me trottait le plus dans la lecture pendan