Articles

Agatha Raisin enquête : Remède de cheval [Tome II]

Image
M. C. Beaton  Toujours aussi plaisant à lire !Me voici de retour avec un livre d'Agatha Raisin. Vous connaissez ma mauvaise manie de lire les romans dans le désordre et c'est donc tout naturellement que je reviens avec le tome II de la série. Si vous voulez lire, ma chronique sur le tome 3, c'est ici alors que ma chronique sur le tome 11 est .Tout cela, pour vous dire, que j'ai attaqué le tome 2... avec la peur de retrouver un James Lacey toujours plus agaçant. Heureusement, dans ce tome, James n'est pas totalement imbuvable. Un bon point pour lui et pour Agatha Raisin.Mais, il est temps de vous parler de l'histoire.Agatha Raisin est, donc, installée dans son petit cottage de Carsely et elle commence à se faire quelques amies. Elle a, évidemment, des vues sur son voisin James Lacey. Mais, la venue d'un séduisant vétérinaire pourrait bien changer la donne.Eh oui, le vétérinaire, Paul, est la nouvelle star de Carsely. Toutes les femmes des environs semblent …

Freaks' squeele : Etrange université [Tome 1]

Image
Florent Maudoux  Une bande dessinée sympathique !J'ai choisi d'emprunter cette bande dessinée un peu par hasard. J'étais très intriguée par la couverture (que je trouve, par ailleurs très belle).Dans cette bande dessinée, nous rencontrons trois personnages sympathiques qui entrent à l'université... pour devenir des super-héros.Seulement, voilà, ils vont vite comprendre que la concurrence est redoutable et que le niveau est haut. Notre sympathique trio va pourtant essayer de valider leur semestre malgré les difficultés.Et, des difficultés... ils vont en avoir. Imaginez qu'une membre de ce trio n'a aucun pouvoir magique et qu'un autre est un loup-garou... vous pouvez donc aisément imaginer pourquoi le trio est vite dépassé par leurs camarades.Pourtant, aucun d'entre eux ne baisse les bras. Ils vont tous trois se serrer les coudes et essayer de braver l'adversité.Comme je l'ai dit en titre, cette bande dessinée est assez sympathique mais je vous avo…

Le corbeau d'Oxford : une enquête de Loveday & Ryder

Image
Faith Martin

Un cosy mystery réussi !
J'ai beaucoup vu cette série régulièrement en particulier sur les blogs de Melliane et de Marinette. Elles étaient toutes les deux enchantées par le tome un et par le tome deux.
Je me suis, donc, dit qu'il était temps de découvrir ce premier tome : Le corbeau d'Oxford. Et, j'avais d'autant plus envie de le lire que je trouve la couverture est magnifique !
En 1960, Trudy Loveday est une jeune policière qui n'a pas froid aux yeux et qui aimerait bien prouver à ses supérieurs (et à ses parents) qu'une jeune femme a tout à fait sa place dans le milieu policier. Pour cela, Trudy n'hésite pas à partir à la poursuite des voleurs de sacs à main. Malheureusement, pour Trudy, malgré ses efforts, elle reste considérée, par la plupart de ses collègues, comme une femme fragile. Le Docteur Clément Ryder a dû abandonner son métier de chirurgien lorsqu'il s'est aperçu qu'il était atteint de la maladie de Parkinson. Incapable …

Ces prisons où nous choisissons de vivre

Image
Doris Lessing

Des conférences très intéressantes !
Contrairement à ce que je chronique habituellement, ce livre n'est pas un roman mais la retranscription de six conférences que Doris Lessing a donné dans les années quatre-vingt. Je vous rassure, tout de suite, les conférences datent mais les sujets traités par Doris Lessing sont vraiment très actuels.
Doris Lessing nous parle du rapport au passé et du fait d'apprendre des erreurs de l'histoire. L'auteure sème plusieurs graines, nous donne plusieurs pistes de réflexion.

Ceux sont aussi des conférences très facile à lire.
La réflexion de Doris Lessing est très fluide, sa manière de raconter est facile à suivre. Ceux sont vraiment des conférences très instructives et très facile à suivre.
Le livre est très court : il fait 150 pages mais en 150 pages, Doris Lessing parle du passé, de l'importance de l'histoire. J'ai souvent eu l'impression de lire un livre de sociologie car Doris Lessing nous fait part de beauco…

Blake et Mortimer : La malédiction des trente deniers [Tome 2] : La porte d'Orphée

Image
Jean Van Hamme et Antoine Aubin

Un excellent tome 2
Dans l'épisode précédent : Mortimer et Blake étaient partis à la recherche des 29 deniers de Judas Iscariote (oui, celui qui a dénoncé Jésus).
Olrik était bien décidé à se mettre sur le chemin de nos deux personnages et c'est ainsi qu'il réussit à kidnapper Mortimer et à le jeter à l'eau.



Heureusement, Blake retrouve Mortimer et les deux essaient de contrecarrer les plans d'Olrik. Ils sont bien décidés à retrouver le yacht des compagnons d'Olrik.
Avec le concours du MI6, Blake part, donc, à l'abordage du yacht.




Mais il pourrait bien s'agir d'un piège...
Je vais répéter ce que je dis, à chaque fois, que je lis une bande dessinée Blake et Mortimer : j'ai beaucoup aimer la lire. Pour moi, le deuxième tome est aussi bien que le premier. Le seul petit défaut que je retrouve dans pas de tomes : c'est la ficelle qui consiste à faire croire qu'un des deux personnages principaux (Blake et Mortimer) est…

Mots français méconnus de la langue anglaise

Image
Gilbert Laporte   Un livre qui combat les idées reçues !  J'ai reçu ce livre numérique de la part des éditions Librinova. Je les remercie une nouvelle fois de leur confiance. Ce livre, comme je l'ai dit en titre, combat nos idées reçues.  Je suis sûre que vous vous êtes déjà dit en entendant des mots comme brainstorming, legging, week-end, parking,... et je ne parle même pas de tous ces nouveaux mots employés dans le milieu du travail : burn-out, debrief, corporate,... Je pense que vous pourrez compléter la liste comme bon vous semble. Je disais, donc, je suis sûre qu'en entendant tous ces mots, vous vous êtes dit (comme moi) que l'anglais envahissait notre belle langue française ! Non ? Eh bien, dans Mots français méconnus de la langue anglaise, Gilbert Laporte nous prouve que c'est tout le contraire ! Vous êtes surpris ? Je l'ai été aussi. Dans ce petit livre, il est démontré que beaucoup de mots de la langue anglaise viennent de la langue française. Gilbert Laporte nous…

Les aérostats

Image
Amélie Nothomb   Un bon roman mais... Vous le savez maintenant, je reçois, de la part de ma mère, le nouveau roman d'Amélie Nothomb tous les ans. J'ai reçu ce roman samedi et j'ai donc passé ma soirée du samedi à le lire ! Le roman, comme tous les romans d'Amélie Nothomb, se lit très vite et d'une seule traite. Si vous connaissez Amélie Nothomb, vous ne serez pas surpris de découvrir que les deux personnages principaux de ce roman se nomme Ange et Pie. Ange est une étudiante de 19 ans. Cette étudiante découvre, pour la première fois, les joies de la colocation. Elle vient d'emménager à Bruxelles avec ou plutôt chez Donate (je ne ferai aucun commentaire sur ce prénom). Comme va le découvrir Ange, Donate est quelqu'un d'assez particulier et de complètement maniaque. Mais, Ange se plie aux caprinces de Donate et se satisfait de sa vie à Bruxelles. 
Mais, comme tous les étudiants, Ange va aussi avoir besoin d'argent ! Elle se décide, donc, à passer une annonce …