Articles

Chez soi : une odyssée de l'espace domestique

Image
  Mona Chollet Un essai très accessible Après avoir lu et aimé lire Sorcières, la puissance invaincue des femmes , j'avais, bien entendu, très envie de lire d'autres essais de Mona Chollet.  J'ai, donc, jeté mon dévolu sur Chez soi, une odyssée de l'espace domestique, et, une nouvelle fois j'ai apprécié ma lecture.  Chez soi est, donc, un essai qui s'interroge sur la notion de "foyer", sur notre manière d"habiter les lieux" et parle aussi de féminisme à travers ses lignes.  Mona Chollet parle de tout cela d'une manière très accessible et, moi, qui lis peu d'essais, j'apprécie beaucoup ses facultés pédagogiques.  Mona Chollet a, en effet, une plume très accessible et surtout elle ne se regarde pas écrire.  Peut-être parce qu'elle est journaliste de presse écrite, l'auteure réussit plus que d'autres essayistes, à ne pas perdre son lecteur avec des notions trop abstraites et des références trop pointues.  Attention, je ne

Le chat du rabbin : la Bar-Mitsva [Tome 1]

Image
  Joann Sfar Sympathique Cela faisait pas mal de temps que j'avais envie de commencer la série Le chat du rabbin. Eh oui, je pense que, comme moi, vous avez beaucoup entendu parler de cette BD.  J'étais, donc, curieuse d'ouvrir ce livre et de découvrir ce qui m'attendait dedans.  La Bar-Mitsva commence avec ce fameux chat.  Ce dernier se plaint car il n'a pas l'usage de la parole alors qu'il aimerait partager avec sa maîtresse ses aventures. À l'inverse de lui, le perroquet parle, parle et parle encore et toujours. Rien ne peut m'empêcher de parler et pourtant ce perroquet n'a rien à dire.  D'ailleurs, il répète toujours la même chose. Oh oui, qu'il est agaçant ce perroquet ! Alors, que va faire notre chat à votre avis ? Eh oui, il va tout simplement avaler le perroquet si agaçant. Et là : Miracle ou malédiction ? Le chat se met à parler.  Enfin, il peut parler mais, comme dirait un super-héros, un grand pouvoir implique de grandes respon

Le garçon d'à côté

Image
  Katrina Kittle Une bonne lecture Je suis tombée sur ce roman dans une boîte à livre et la quatrième de couverture m'avait bien intrigué. J'ai, donc, décidé de le prendre (Quelle bonne idée ces boîtes à livres !).   Le résumé de ce roman, pourtant, montre toute la dureté du livre car le livre n'est pas à mettre dans les mains de personnes trop émotives.   Eh oui, nous sommes avec une femme veuve qui doit élever ces deux fils toute seule depuis deux ans. Son époux décédé était médecin et Sarah le regrette énormément.  Eh oui, pas facile d'élever deux adolescents. Son fils ainé, Nate, est dur et ne lui parle pas beaucoup de ses sentiments. Son fils cadet, Danny, éprouve quelques difficultés scolaires et est un garçon extrêmement gentil. Toujours, il défendra les plus faibles.    Un jour, Sarah prend Jordan, le fils de sa voisine et amie, en voiture et se rend compte que quelque chose ne va pas. En effet, le jeune garçon vient de tenter de se suicider. Cette tentative de

Le fabuleux voyage du carnet des silences

Image
  Clare Pooley Un joli livre J'ai choisi de lire Le fabuleux voyage du carnet des silences pour plusieurs raisons.  Tout d'abord, j'essaie de lire des livres en anglais afin d'améliorer ma compréhension de cette langue.  Ensuite, j'ai, tout simplement flashé sur le titre en anglais et le résumé. Je trouve d'ailleurs que le titre est particulièrement mal traduit en français. J'imagine que l'éditeur a voulu surfer sur le succès du fabuleux voyage du fakir dans une armoire ikéa (ou un titre de ce genre).  Je trouve cette traduction : Le fabuleux voyage du carnet des silences particulièrement mal choisie parce qu'on perd l'ironie du titre que nous comprenons à la fin du roman.  Dernière raison pour laquelle j'ai voulu lire ce livre : je trouve que la couverture est vraiment très belle.  The authenticity project raconte l'histoire de plusieurs personnages. Leur point commun ? Ils vont tous finir par écrire leurs aspirations dans le même carnet

Horreurs boréales

Image
  Teudor Abajèro   Sympathique Horreur boréales m'a été envoyé en service presse par les éditions Librinova. Comme toujours, je les remercie pour leur envoi et pour leur confiance.   L'histoire commence avec une disparition.  Celle de Marie. La cousine de Lou. Et, Lou (vous suivez ?) est la petite amie d'un policier Agilhas Fauré. Aghilas se dit, donc, qu'il doit retrouver Marie et redonner le sourire à sa jolie Lou. Mais, où peut-elle être bien passée cette Marie ? Pour le savoir, il faut remonter plusieurs mois auparavant. Marie part alors en voyage de noces avec son époux Enric. Tous les deux sont jeunes et amoureux. Tous les deux sont heureux comme jamais et ces deux écolos dans l'âme ont décidé de partir en Arctique.  C'est un rêve pour eux.  Ils veulent voyager et découvrir la manière de vivre des habitants. Bon, pour la manière de vivre, on repassera.  Ils n'auront pas l'occasion d'en rencontrer beaucoup. Pour le dépaysement, cela fonctionne b

Miss Austen

Image
  Gill Hornby Bof ! Vous ne serez, je pense, pas étonnés de voir que j'ai été attiré par un roman qui s'appelle : Miss Austen.  A maintes reprises, je vous ai prouvé mon admiration pour Jane Austen et lorsque j'ai vu ce titre en librairie, je me suis dit : "Allons Y". La Miss Austen du titre n'est pourtant pas Jane. Eh non, la Miss Austen au coeur du roman de Gill Hornby est Cassandra Austen, la soeur de Jane. Lorsque le roman commence, nous sommes d'ailleurs, en 1840 : des années après la mort de Jane.  Cassandra Austen retourne dans le village de Kintbury avec une mission en tête : récupérer et bruler les lettres de sa soeur Jane.  Cassandra Austen le sait bien : on ne lave son linge sale qu'en famille et il est inimaginable, pour elle, d'imaginer que la correspondance de Jane Austen soit publiée au même titre que ses livres.  La renommée de Jane commence à naître et Cassandra refuse que sa soeur devienne une héroïne de romans... La lecture des l

Persepolis

Image
  Marjane Satrapi Une BD à mettre dans toutes les mains Comme tous les mardis, je vous présente une bande dessinée et cette fois-ci c'est au tour d'un classique d'être présenté. En effet, j'avais très envie, depuis longtemps, de lire Persepolis. Je précise que je n'ai pas vu le film d'animation qui a été tiré de cette BD (mais n'hésitez pas à me dire en commentaires vous avez vu et aimé ce film d'animation ou si vous avez lu cette BD).  Persepolis raconte l'histoire de Marjane.  Petite, elle vit avec ses parents dans un milieu très aisé iranien. La preuve en est : la famille de Marjane a une domestique et roule en cadillac.    Pourtant, Marjane sent qu'avec les différents conflits et différentes guerres qui éclatent dans le pays, sa vie va indéniablement changer. Marjane a de la chance : elle vit avec des parents progressistes et modernes. Son père est contre le voile et veut que sa fille soit heureuse. Sa mère travaille et porte le voile dans la