Articles

De cape et de crocs : Le secret du janissaire [Tome 1]

Image
  Ayroles et Masbou J'attends de voir ! Lope et Armand, loup et renard, sont deux sympathiques gentilshommes qui dépensent sans vraiment compter et qui sont bien décider à profiter de la vie. Aimant les saltimbanques, ils regardent leurs spectacles les yeux brillants.  Ces deux personnages insouciants et sympathiques vont se faire aborder par un vieillard. Ce dernier leur demande d'aborder un gros navire et de délivrer son fils... S'en suit toute une aventure rocambolesque où les mensonges sont légions. J'avais beaucoup entendu parler de cette série de bande dessinée et c'est, donc, tout naturellement que j'ai eu envie de la commencer.  J'ai vu aussi pas mal de blogs parler De capes et de crocs et il faut bien dire que tous les avis sur cette bande dessinée sont dithyrambiques.  Aussi, je n'ai pas beaucoup hésité avant d'emprunter les deux premiers tomes de cette Bande dessinée lorsque je l'ai découverte dans la bibliothèque municipale que je fré

Le roman de Mélusine

Image
  Coudrette Un classique à lire ! Passant mes vacances dans le Poitou-Charente, j'avais très envie de lire l'histoire de Mélusine puisque la légende qui s'y rapporte se passe dans cette belle région française.  Le roman de Mélusine a été écrit au Moyen Age. Ce roman est postérieur à la version du roman en prose de Jean d'Arras.  Eh oui, vous le savez, comme moi, les légendes moyenâgeuses ont souvent plusieurs sources et sont, donc, multiples.  Le roman, si, commence avec la légende d'une Mélusine se transformant en serpent tous les samedis soirs.  Pour rompre le sort, elle doit épouser un humain et, ce dernier, doit tenir cette promesse : ne jamais voir Mélusine le samedi soir et ne pas révéler la véritable nature de cette fée légendaire.  Vous connaissez, comme moi, l'histoire.  Mélusine tombe amoureuse d'un humain et lui fait promettre. Elle lui dit, aussi, qu'il deviendra un seigneur reconnu et riche si il respecte cette unique condition.  L'humai

Le vin à la table des rois

Image
  Jean-Noël Goubier    Un bel essai Ce livre numérique m'a été envoyé par Librinova, et, comme à chacun de leur envoi, je tiens à les remercier de leur fidélité envers mon blog et pour ce service presse fort sympathique.   Comme vous l'aurez deviné, cet essai s'attèle à décrire les usages du vin à la table de nos rois de France.  Moi, qui aime beaucoup boire du vin (blanc de préférence), j'ai beaucoup apprécié m'abreuver du savoir de Jean-Noël Goubier. L'auteur est, en effet, un passionné d’œnologie et cela se sent car il fait un véritable retour sur les vins servis ses siècles derniers mais aussi chez les présidents de la république française.  L'auteur commence par l'usage du vin chez les mérovingiens et finit, en effet, avec Nicolas Sarkozy. Les anecdotes sont très intéressantes même si j'aurais parfois aimé qu'elles soient un peu plus étayées. Ainsi, j'ai appris que Charlemagne n'aimais pas beaucoup boire du vin même si la légende rac

Les sales gosses

Image
  Charlye Ménėterier McGrath Divertissant ! J'ai lu ce livre sur les conseils de mon père, qui l'a lu et vraiment apprécié. Ai-je besoin de préciser qu'au premier abord, c'est le titre qui l'a attiré ? Le livre commence avec Jeanne, 81 ans, qui vient de se faire envoyer, par ses cinq enfants (les fameux sales gosses) dans un ehpad. Jeanne n'en revient pas. Depuis qu'elle y a été envoyé, elle ne prononce plus un mot. Puis, un plan machiavélique naît dans sa tête : se comporter comme si elle était folle auprès de tout le monde. Elle en fait, donc, voir des vertes et des pas mûres à l'ensemble de sa famille. Jeanne jubile. Mais, au fond, Jeanne est toujours malheureuse. Elle se sent seule. Lors de circonstances amusantes, Jeanne va faire connaissance avec un résident de l'état. Ce dernier va l'introduire dans un groupe de résidents, des joyeux lurons, qui vont lui montrer qu'on peut s'amuser ici aussi. Jeanne va même se livrer un peu puisque

La saga des Cazalet : Étés anglais [Tome I]

Image
  Elizabeth Jane Howard Sympathique mais...  En 1937, la famille Cazalet se retrouve dans la grande maison familiale.  Ils sont à l'aube de la seconde guerre mondiale mais ils l'ignorent encore. Ils scrutent les fais et gestes d'Hitler sans savoir ce qu'il va faire.  L'ombre de la première guerre mondiale plane toujours. Ils espèrent, plus que tout, éviter une nouvelle guerre. On les comprend... Mais, les différents membres de la famille ont leurs propres soucis personnels en tête.  Rachel, la fille célibataire, est amoureuse. Personne ne le sait. il faut dire que si ils le savaient, ils la renieraient sûrement. Les trois fils de la famille sont bien différents mais une entente cordiale semble établie entre eux. C'est ce qu'explique Rupert à sa nouvelle épouse Zoé. Zoé ne ressemble en rien à ses belles-sœurs. D'ailleurs, elle ne souhaite ni avoir d'enfants, ni s'occuper de ceux de Rupert.  Edward, lui, a d'innombrable maîtresses. Villy, son é

Une histoire corse

Image
  Dodo et Glen Chapron Mitigée J'ai choisi de lire cette bande dessinée un peu par hasard et un peu parce que j'ai des origines corses (le titre avait, donc, tout pour me plaire).  Et, je ressors de la lecture vraiment mitigée. Loin d'avoir détestée ma lecture, je ne peux pourtant pas dire que je l'ai pleinement appréciée. Tout commence avec une jeune femme se baignant dans une rivière. Un gentil monsieur vient lui dire que même si la pluie parait loin, il lui faut pourtant partir, car, la rivière risque d'être très vite en crue.  La jolie femme le remercie, se sèche, et repart. Sous la pluie et l'orage. Heureusement, un automobiliste la voie et la prend en voiture.  De fil en aiguilles, les deux jeunes gens discutent et l'automobiliste se rend compte qu'ils ont la même mère. Catherine, bien que choquée par la révélation, finit par admettre l'histoire d'Antoine. Les deux personnages font, donc, connaissance, et, une amitié et même un lien fratern

Laisse tomber la neige !

Image
  Cécile Chomin Très bien ! Eh oui, vous ne rêvez pas : Voici déjà une chronique sur une romance de Noël. Tout simplement parce qu'il n'est jamais trop tôt pour lire des romances de Noël. Et, celle-ci vaut vraiment le détour. Tout commence avec Claire. Tombée en panne. En pleine montagne. Alors qu'elle a une valise remplis de bikini et qu'elle porte une robe de mariée.  Claire est seule et parle avec sa sœur Sophie. Claire panique puisqu'elle est seule, en pleine montagne, en panne et avec pour seuls vêtements une robe de mariée et des bikinis.  Il y a une explication à tout cela.  Claire vient de se faire abandonner le jour de son mariage devant l'autel. Elle aurait dû partir en voyage de noces dans un pays chaud après le mariage.  Seulement, il n'y pas eu mariage, il n'y a plus de mari et donc il n'y aura pas de voyage de noces.  Claire est donc partie. Elle a roulé, roulé, roulé. Jusqu'à se retrouver en montagne. Et, vous connaissez la suite..