Articles

Casanova et la femme sans visage

Image
Olivier Barde-Capuçon

Divertissant ! Je vous avais déjà parlé d'Olivier Barde-Cabuçon dans une précédente chronique. Ayant aimé cette enquête policière du XVIIIe siècle, j'ai décidé d'emprunter un autre roman de cet auteur à la bibliothèque municipale.
Comme d'habitude, je mélange les tomes des séries de romans policiers. J'avais lu le tome VI (Le moine et le singe-roi) de la série du "Commissaire aux morts étranges" et pour poursuivre ma découverte d'Olivier Barde-Cabuçon, j'ai emprunté le premier tome de la série.
 J'ai donc redécouvert notre commissaire aux morts étranges à travers ce premier tome de l'histoire. Figurez-vous que notre commissaire, Volnay, a obtenu cet étrange emploi auprès de Louis XV après avoir sauvé la vie de ce dernier. Rien que ça !
Mais Volnay semble un peu regretter son geste. Oui, le moins qu'on puisse dire c'est que Volnay n'aime pas Louis XV. Il n'aime ni la manière de régner ni la vie personn…

Agatha Raisin enquête : Chantage au presbytère [13]

Image
M. C. Beaton Une réussite ! Agatha Raisin est, de nouveau, triste. Elle se croyait délaissée par James car ce dernier avait trouvé la foi dans un monastère et elle vient d'apprendre que James n'habite même plus ce monastère. Il n'a pas prononcé ses vœux. Et est tout simplement parti. Ainsi cette histoire de foi, de monastère,... n'était-elle qu'une manière pour James de se débarrasser d'elle. Agatha le pense...
En tant que lectrice, je pense toujours que James est un mufle qu'il ne mérite pas Agatha et je suis contente de ne plus avoir à lire les états d'âme de ce personnage ennuyeux.
Heureusement, pour Agatha, il y a de l'animation à Carsely. Un nouveau vicaire vient d'arriver. Un très beau vicaire qui est chargé de soulager la charge de Mr Bloxby, le pasteur. Ce dernier n'est d'ailleurs pas ravi de cette arrivée. Pourquoi ?
Eh bien, ce vicaire un peu trop beau fait venir pas mal de monde femmes lorsqu'il officie. Oui, n'hésito…

Tag PJK : 12 livres à lire en 2020

Image
Après avoir fait le tag Adieu 2019, me voici de nouveau avec un Tag Pocket Junior :


Le livre le plus attendu de l'année : Je vais dire Siempre Cuba de Céline Jeanne. J'avais lu Cuba libre avec plaisir et maintenant que la suite est sortie, j'ai hâte de la lire ! 
Un livre PJK : Difficile de répondre... car je ne suis pas vraiment la cible de cette maison d'édition. J'avais lu Nos étoiles contraires en anglais, peut-être est-ce temps de le lire en français (pour vérifier avoir bien compris l'histoire ;p)
Une série à terminer : Il serait peut-être temps pour moi de finir la saga Divergente
Un auteur à découvrir : Tellement d'auteurs que je n'ai pas lu que cela soit dans les auteurs classiques ou dans les auteurs contemporains... On m'a dit beaucoup de bien d'Agnès Martin-Lugand donc il serait temps pour moi de la lire.


Un livre déjà dans ma pile à lire :
Le Sorceleur ! Je dois bientôt commencer cette série pour voir si elle m'emporte dans ce…

Blake et Mortimer : Le testament de William S.

Image
Yves Sente et André Juillard Excellent ! Me voici de retour avec une chronique de bande dessinée
Avant de commencer ma chronique, je précise que je n'ai jamais lu aucun tome de Blake et Mortimer. Et oui, j'ai honte !
J'ai choisi ce titre uniquement parce que cela parlait de William Shakespeare. Dans cette bande dessinée, les héros vont tenter de découvrir le secret des origines de William Shakespeare. Bien sûr, vous n'êtes pas sans savoir que l'identité de William Shakespeare prête à multiples interprétations... Qui était-il réellement ?
Yves Sente et André Juillard nous donne une réponse assez poétique dans cette bande dessinée.
J'ai beaucoup aimé suivre ce jeu de piste à travers l'Italie et l'Angleterre où Mortimer essaie de résoudre différentes énigmes afin de découvrir les fragments de l'histoire de William Shakespeare. Car c'est bien en Italie, que se rend Mortimer pour percer les secrets du dramaturge anglais. C'est à Venise, plus p…

La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose

Image
Diane Ducret Pas convaincue ! J'avais beaucoup entendu parler de Diane Ducret et de ce livre et je vous avoue qu'entre le titre et la couverture, j'avais très envie de le découvrir.
Malheureusement La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose n'était décidément pas un roman pour moi.
Cela commençait bien : l'héroïne aurait dû toucher. Nous avons l'histoire d'Enaid une jeune trentenaire qui vient de se faire larguer. Une fois de plus.
Suite à cette rupture, Enaid nous livre de petits bouts de son histoire et nous faisons d'incessants allers-retours entre passé et présent.
Et moi au milieu de tout ça ? J'étais en train de me demander pourquoi Diane Ducret essayait de rendre son personnage aussi pathétique. C'est bien simple : Enaid porte le poids du monde sur ses épaules. Sa mère l'a abandonnée. Son père l'a abandonnée. Ses grands-parents n'essaient pas de la comprendre. Elle subit un avortement très jeune. Son grand-père e…

Le bleu de tes yeux

Image
Mary Higgins Clark Bof ! Il y a quelques mois, je vous parlais de La mariée était en blanc,  un livre écrit par Mary Higgins Clark et Alafair Burke. Dans ce livre, nous avions une jeune femme, Laurie Morgan, à la tête d'une émission de télévision qui retraçait les histoires de disparition non résolues.
J'avais plutôt apprécié ce livre malgré les défauts qui sont récurrents à Mary Higgins Clark.
Et, j'avais donc envie de découvrir le premier tome de la série des "Laurie Morgan". Première surprise : ce premier tome a été uniquement écrit par Mary Higgins Clark ! Je m'étais imaginée que cette série de roman avait été entièrement co-écrit.  Ce n'est donc pas le cas.
Deuxième surprise : le premier tome commence par le meurtre de l'époux de Laurie Morgan. On avait des allusions dans La mariée était en blanc à ce drame... mais je ne pensais pas qu'on le vivrait dès les premières pages.
Nous passons pourtant assez vite sur ce drame pour revoir Laurie Mor…

Agatha Raisin enquête : Crime et déluge [12]

Image
M. C. Beaton Toujours aussi drôle !
A peine fini le tome précédent, j'ai eu envie de poursuivre les aventures d'Agatha Raisin. On retrouve une Agatha tristement triste puisqu'elle se morfond de son divorce d'avec James. De mon point de vue, être débarrassé de James est la meilleure chose qui pouvait arriver à Agatha. Malheureusement, cette dernière n'est pas du tout de mon avis...
Pour ne pas améliorer l'humeur d'Agatha Raisin, il pleut des cordes dans sa région. C'est même un véritable déluge qui s'abat sur elle.
Pire, elle apprend que James a vendu son cottage. Sans la prévenir, cela va sans dire. La réputation de mufle de James est-elle encore à faire ?
Agatha apprendra par l'épouse du pasteur que c'est un célèbre écrivain de romans policiers qui a acheté l'ancienne maison de James.
Lorsqu'elle rencontrera cet écrivain, Agatha se rendra d'ailleurs compte que ce dernier est plutôt très séduisant.
Mais revenons à nos moutons à …