Articles

Affichage des articles du décembre, 2018

Défense et trahison

Image
Anne Perry Un sujet difficile pour un roman policier ! Toujours à la recherche de bons romans policiers et toujours ravie d'en trouver, j'ai décidé de continuer ma découverte des romans de la série Monk  et une fois n'est pas coutume, je m'attelle à cette série dans l' ordre . Mais d'ailleurs ai-je raison de parler de la série "Monk" ? Notre William Monk semble, en effet, bien absent de ce tome . C'est Hester Latterly qui semble prendre toute la lumière. Il faut dire que c'est une de ses amies qui lui lance un appel à l'aide. Lors d'un dîner chez des amis, le général  Thaddeus Carlyon meurt.  Assassiné . Par qui ? Le suspense ne dure même pas quelques pages... Son épouse, Alexandra, a tout avoué. Elle disait être jalouse d'une rivale. La jalousie serait le motif de ce meurtre ? Absurde disent tous leurs amis, proches et domestiques. Le couple que formait Alexandra et Thaddeus ne semblait pas être

Tout sur le zéro

Image
Pierre Bordage Un bon moment de détente ! Tout sur le zéro commence comme commence des nouvelles. Un personnage / Une tranche de vie / Un autre personnage / Une autre tranche de vie. Mais là où Tout sur le zéro surprend c'est qu'on comprend vite que ses personnages se croisent et se re-croisent. Se connaissent et se parlent. Il faut dire que tous ses personnages ont un point commun : ils aiment jouer à la roulette au casino . Alors si vous pensez Las Vegas, je vous arrête tout de suite. Nos passionnés du jeu vivent en France et vont dans un casino local. Eh bien, je dois dire que j'ai plutôt aimé ce roman. Nous avons à chaque chapitre un petit bout de la vie de chaque personnage. On apprend pourquoi ils jouent et à quel point il perdent et se perdent en même temps. On apprend souvent pourquoi ils ne restent pas chez eux au lieu de dépenser des sommes astronomiques au jeu. On voit leurs addictions, leurs peurs, leurs craintes. Quand je

Un hiver à Paris

Image
Jean-Philippe Blondel Coup de cœur pour ce roman ! Je suis tombée sur ce roman complètement par hasard. J'ai l'impression de commencer toujours mes chronique de la même manière mais je vous assure que c'est le cas... Nous rencontrons un professeur et écrivain qui reçoit une lettre... Alors tout de suite, nous pensons à une lettre d'un ancien amour de jeunesse ou d'une lectrice éperdue d'admiration mais il n'en est rien. Il reçoit la lettre d'un homme âge qu'il a rencontré des années plus tôt et qui lui parle de Mathieu ... Pour savoir qui est Mathieu, l'écrivain va faire un retour en arrière de pas mal d'années... au moment où il était en prépa... au moment où il se sentait bien seul... au moment où il était perdu.. Car si aujourd'hui, le narrateur est heureux et a du succès, il n'en était pas de même en 1984 . Cette année là, il était reçu dans un lycée en classe préparatoire, s’apprêtait à quitter le

Révélation brutale

Image
Louise Penny La suite des aventures de l'inspecteur Gamache ! Souvenez-vous, il y a quelques temps je vous faisais part de mon enthousiasme pour le roman policier de Louise Penny : Sous la glace . Il ne m'a pas fallu longtemps pour me décider à emprunter la suis dans ma bibliothèque municipale. Enfin, quand je dis suite... Comme d'habitude , j'ai pris un tome qui n'était pas la suite directe mais je vous rassure : on comprend tout très bien en lisant ce roman.  Déjà, on retrouve avec plaisir les personnages  villageois de Three Pines. Même si, eux, de leur côté n'ont pas forcément plaisir à revoir l'inspecteur Gamache enquêter sur leurs terres. Et pour cause, l'un des habitant est directement impliqué dans une nouvelle affaire de meurtre. Un homme vient d'être retrouvé assassiné dans le bistro d'Olivier et Gabri .  Et si Gabri semble être abasourdi par la mort de cet inconnu, Olivier lui semble connaître cet individu

Douce Nuit

Image
Mary Higgins Clark Un conte de Noël à la sauce Mary Higgins Clark Vous le savez Mary Higgins Clark et moi, c'est une histoire tourmentée ... Je l'ai souvent critiquée . Et même très souvent critiquée . Et pourtant, j'ai toujours envie de me tromper. De dire que cette auteure a du talent. Car Mary Higgins Clark a bien entendu beaucoup de talent. Elle n'a heureusement pas le besoin de le prouver. Cependant ces derniers romans semblent être des commandes de son éditeur. Son seul nom fait vendre des millions de livres partout dans le monde. On ne retrouve plus la flamme de ces premiers romans policiers. Ces romans sont devenus prévisibles et donc ennuyeux. Même sa plume semble pâtir de son rythme d'écriture. Imaginez vous qu'un roman par an est sa moyenne basse. En 2018, deux de ces romans ont été édité en France et en 2016 : par mois de trois livres ont été publié en France... En cette période de fêtes, je me suis donc tournée vers un r

Le marchand de sable

Image
Lars Kepler Une bonne idée mais... Vous le savez peut-être : depuis que j'ai quasiment fini la série de Camilla Läckberg , je me cherche de nouveau romans policiers à lire. Je me suis donc tout naturellement tournée vers la collection Actes noirs dont j'aime beaucoup les couvertures... Une nouvelle fois, j'ai pris une série en cours de route puisque Le marchand de sable est le quatrième tome de la série " Joona Linna ". Ce qui m'amène à la question du jour : pourquoi les éditeurs ne mettent pas sur chaque tome d'une série le numéro du tome sur le dos du livre ? Cela serait très pratique pour les têtes en l'air de mon genre. Le début de l'histoire est captivant : un jeune homme est retrouvé errant sur une voie ferrée de Stockholm. Très vite, on apprend qu'il s'agit d'un enfant kidnappé et déclaré mort depuis treize ans... Pire, celui qui l'avait kidnappé a été arrêté et est enfermé dans un institut psy

Le vieux qui lisait des romans d'amour

Image
Luis Sepúlveda Poétique : J'ai emprunté ce roman sans trop savoir à quoi m'attendre. Ce titre est un classique de la littérature et je savais qu'il avait obtenu de nombreux prix. Mais comme toujours, j'avais un peu peur avant de m'attaquer à ce court roman . Vais-je l'aimer ? Vais-je le comprendre ? Vais-je comprendre pourquoi tant d'autres l'ont aimé ? Le vieux qui lisait des romans d'amour : un titre énigmatique. Un titre qui désigne le personnage principal de ce roman : Antonio José Bolivar . Cet homme est le seul, semble-t-il à pouvoir chasser un mystérieux félin. Le mystérieux félin qui a tué les hommes qui s'aventuraient dans la forêt amazonienne .  Antonio José Bolivar a longtemps vécu avec les indiens Shuars. Il connait leurs coutumes, ils connait tous d'eux. Mieux, ces indiens sont ces amis. Ils lui ont enseigné beaucoup. Ce vieux qui aime tant les romans d'amour aime et respecte la nature. Tout

Offrir un livre à Noël ?

Image
Des rééditions avec de jolies couvertures : Je parle beaucoup de Noël en ce moment, je le sais... Mais, je ne résiste pas à vous montrer les jolies rééditions que j'ai trouvé ... Je trouve que c'est une excellente idée de la part des éditeurs de mettre de jolies couvertures "collector" pour cette période. Parce que : Un livre cela fait toujours plaisir ! Ces rééditions sont souvent en livre de poche et donc moins chères ! Ces couvertures sont vraiment trop jolies ! Eh oui, je choisis parfois souvent un livre grâce à sa couverture ! Cela permet de faire découvrir (et de mettre à l'honneur) des classiques de la littérature ! Les contes de Noël de Charles Dickens : (édité chez Archipoche) Un petit coffret contenant deux enquêtes de Noël de Hercule Poirot : (édité en 2015 par Le Masque) Harry Potter à l'école des sorciers : (édité chez Gallimard Jeunesse) Harry Potter aux couleurs de votre Maison préfér

La servante du Seigneur

Image
Jean-Louis Fournier Une jolie lecture ! Moi, qui aime beaucoup les livres de Jean-Louis Fournier , j'ai mis beaucoup de temps avant de me décider à lire ce livre. La raison est simple : quand il est sorti, j'avais entendu plusieurs critiques disant que Jean-Louis Fournier était très dur avec sa fille , qu'il critiquait sa foi et ce qu'elle était devenu. Autant, j'ai beaucoup aimé ses livres très touchants où il parle de ses fils et celui où il parle de son père, autant je pense qu'il faut laver son linge sale en famille et je n'avais pas envie de lire la critique d'un père envers sa fille. Ce qui m'a fait changer d'avis est simple : le petit coup de cœur rouge de mes bibliothécaire sur la couverture. Comme mes bibliothécaires m'ont fait découvrir de nombreux livres que je n'aurais pas lus, je me suis laissée tenter . Et, j'ai bien fait. Ce roman est, je trouve, une véritable déclaration d'amour d

Des romances à Noël ?

Image
Noël oblige... Nous avons le droit tous les après-midis à des diffusions de romances de Noël à la télé depuis ... à peu près novembre, je dirai... Eh bien, moi, je vous avoue que les téléfilms de Noël, j'adore ça !!! Alors, oui, je sais : l'histoire est quasiment toujours la même, les personnages sont stéréotypés, la fin est plus qu'attendue et cela dégouline de bons sentiments. Car tout commence toujours par la jeune femme qui est un peu perdue dans sa vie ... Son petit ami vient de la quitter / elle vient de perdre son travail (quand elle n'a pas de chance, c'est les deux à la fois) mais heureusement elle va recevoir un petit coup de pouce inattendue et s'en sortir heureuse. Et, il y a les passages obligés dans ce genre de romance : la visite de la boutique de jouets, la confection de pâtisserie de Noël, les illuminations de Noël,.. Et puis, il y a l'histoire d'amour. Toujours avec un homme que notre héroïne a

C'est où, le nord ?

Image
Sarah Maeght Trop cliché ! En commençant ce roman, j'espérais avoir le droit à un petit livre un peu feel-good, assez sympathique qui m'aurait fait passé un bon moment de lecture. Et, si je commence ma chronique ainsi, vous vous doutez tout de suite que je suis assez déçue par ma lecture. Nous avons une jeune fille, de 24 ans, professeure de français dans un collège de Paris. Elle vit avec son ami, chômeur, dans un petit appartement. Et, si je précise chômeur c'est que depuis qu'il est au chômage son ami déprime et plus rien ne va vraiment entre eux. Vous savez l'histoire est simple : deux jeunes qui en grandissant se rendent compte qu'ils n'ont plus les mêmes rêves ou les mêmes envies. Heureusement, elle a une amie célibataire qui aime beaucoup les hommes. Et, un ami homosexuel qui aime beaucoup les hommes aussi. Elle a une mère absente, une sœur adorable et un père gentil. Elle a des collègues qu'elle apprécie plus o

Un deuil dangereux

Image
Anne Perry Toujours parfait ! Après avoir adoré Un étranger dans le miroir , j'ai enchaîné avec un deuil dangereux. Il faut dire que j'ai emprunté un livre regroupant les deux premières enquêtes de William Monk et que je n'ai pas eu à me forcer pour lire la deuxième histoire... Première bonne surprise dès les premières pages : nous avons des nouvelles de la précédente enquête. Je ne veux pas gâcher la fin du précédent roman, donc, je n'en dis pas beaucoup : juste que nous avons en toile de fond le procès du coupable de la précédente histoire . J'ai beaucoup aimé que cela ne soit pas oublié. De même, nous avons le retour de notre équipe de choc Evan-William Monk et ça c'est la deuxième bonne nouvelle. La troisième est que nous avons des personnages attachants du tome un qui reviennent, qui prennent un peu plus de place et que cela augure du bon pour la suite de cette série des enquêtes de William Monk. Vous vous en doutez un no

Un Noël Austenien :

Image
En cette période de Noël, j'ai envie d'écrire des articles un peu plus légers (et surtout de saison) et je me suis dit que faire une nouvelle liste sur Jane Austen était une bonne idée. Alors voici la liste de cadeaux à faire à tous les admirateurs de Jane Austen : J'ai participé, il y a quelques semaines, à la campagne Ulule de Tibert éditions et je me suis fait plaisir en m'offrant le lot "Frédéric Wenworth" qui comprenait : Orgueil et préjugés et Persuasion illustrés par Margaux Motins et de très jolies illustrations qui ornent joliment ma bibliothèque. Je trouve que Margaux Motin a fait un excellent travail en illustrant ces deux chefs d’œuvres. D'ailleurs, si vous le voulez, je ferai un plus grand article montrant les illustrations de ces deux livres. J'adore les adaptations des livres de Jane Austen faites par la BBC et je trouve que c'est une excellente idée de regrouper tous ces adaptations dans un même coffre

La servante écarlate

Image
Margaret Atwood Un chef d'oeuvre ! Voici un livre que j'avais très envie de lire depuis la chronique du joli blog Cuillère en bois et marque-page . Et comme toujours quand je ressors d'une lecture conseillée par une blogueuse, je ne suis pas déçue. J'ai tout simplement adoré ce roman. On rentre dans ce roman un peu perdu à l'image de la narratrice. Nous comprenons qu'elle a été brutalement arraché au monde qu'elle connaissait et sue depuis elle n'a plus qu'une fonction : celle de ventre. C'est-à-dire que son rôle est uniquement celui d'enfanter. Il faut dire que dans le monde dans lequel elle vit, les femmes qui peuvent avoir des enfants ne sont pas légions. Et lorsque les enfants naissent, ils sont souvent mal-formés.  Defred , c'est le nom de la narratrice, était pourtant heureuse avant. Elle avait un compagnon Luke qu'elle aimait. Elle avait une fille qu'elle aimait aussi. À l'époque, elle avait mêm

Les aventures de Sherlock Holmes [3]

Image
Arthur Conan Doyle Des nouvelles à la mesure du talent de Sherlock Holmes ! Après avoir lu, Le mystère Sherlock de J. M. Erre, je m'étais dit que je devais lire Arthur Conan Doyle car je n'ai pas lu grand chose de lui si ce n'est Le chien de Baskerville et Une étude en rouge ... mais comme vous vous en êtes peut-être rendu compte, j'ai souvent de bonnes résolutions littéraires que je tiens beaucoup de temps après en avoir parlé... Je viens, donc, seulement de lire un recueil de nouvelles des aventures de Sherlock Holmes . Ce qui est drôle est que j'avais l'image d'un détective brillant à la Hercule Poirot. Un détective qui ne se laisse jamais démonter et qui résous toujours tout tout seul. En lisant, les nouvelles de ce recueil, je me suis rendue compte qu'il n'en était rien ! Et je dois dire que c'était une bonne surprise car après tout il n'y a qu'un seul et unique Hercule Poirot. À travers ces nouvelles, j

Terres promises

Image
Milena Agus Un très joli moment de lecture ! J'ai découvert Milena Agus il y a quelques années avec Mal de pierres. L'écriture de cette auteure sarde m'avait vraiment charmé. Depuis, j'ai lu Mon voisin et la comtesse de Ricota : deux livres que j'avais également beaucoup aimé. Et à mon plaisir, j'ai pu découvrir grâce à ma bibliothèque municipale : Terres promises. Dans ce roman, on retrouve tous les éléments qui me font aimer l'écriture de Milena Agus : de l'espoir, des désillusions, la description de la Sardaigne,... Raffaele est de retour en Sardaigne après la guerre. Fidèle à sa promesse mais pas vraiment à son cœur, il épouse Ester . La jeune femme est plus que ravie de partir de sa maison familiale où sa mère la maltraite. Seulement arrivée sur le continent, Ester a le mal du pays.  Raffaele et Ester auront une fille : Felicita . Cette fille va vite s'intégrer, au contraire de sa mère. Elle fera même la joie de son

Charmer, s'égarer et mourir

Image
Christine Orban Pas assez fouillé ! Marie-Antoinette ! Un prénom suffit à la représenter. Nous disons Marie-Antoinette et une seule femme nous vient à l'esprit. Une femme intrigante. Une femme que je me représente assez frivole. Mais que savons-nous d'elle au juste ? Qu'elle était reine de France et qu'elle a fini la tête coupée. On  la soupçonne à tort d'avoir déclaré : " Qu'ils mangent de la brioche" comme si elle était totalement déconnectée du monde dans lequel elle vivait.  On dit que ses cheveux ont blanchi en une nuit lorsqu'elle a été emprisonné. On connait la difficulté qu'elle a éprouvé à consommer son mariage avec Louis XVI : ces deux personnes trop jeunes et scrutées par tout un pays attendant un héritier. Plutôt ironique lorsqu'on connait la suite de l'histoire. On sait qu'elle fut vite détestée, qu'on l'appelait l'autrichienne et qu'on l'accusait de dilapider de l

Mazie, sainte patronne des fauchés et des assoiffés

Image
Jami Attenberg Des personnages attachants à foison ! Je ressors d'une nouvelle lecture complètement conquise. Je suis très heureuse car, en ce moment, j'enchaîne les excellentes lectures. Ce qui n'est malheureusement pas toujours le cas. Mazie Phillips-Gordon tient la billetterie d'un cinéma dans un quartier populaire de Manhattan . Mais Mazie, c'est surtout la bonne fée des sans-abri . Leur ange gardien. Elle ne cesse de les aider. Le soir, la nuit. Elle appelle les secours, leur offre une main secourable, de l'argent. Mazie c'est leur ange gardien. Pourquoi ? Comment en-est-elle venue à les aider ? Pour connaitre son secret, pour retracer sa vie, nous avons dans ce livre des extraits des journaux intimes de Mazie, des interviews de ses voisins et amis,... Mazie est arrivée dans ce quartier grâce à sa sœur aînée qui l'a recueillie. Recueillie car Mazie et sa plus jeune sœur étaient toujours sous la coupe d'un père viole

Souvenirs de Noël

Image
Mes cadeaux d'enfance favoris : Un article un peu particulier aujourd'hui puisque je délaisse mes lectures pour parler Noël.  Et aujourd'hui, j'avais envie de partager mes souvenirs de mes plus beaux cadeaux de Noël reçus.  Et sans conteste, mon cadeau favori était celui-ci : Je pouvais jouer des heures et des heures avec cette Barbie sirène. Je la trouvais tellement jolie. Et surtout, je pouvais la changer pour la transfomer en "humaine" dès que je le voulais. Ben oui, j'avais aussi une voiture décapotable Barbie et un carosse Barbie alors il fallait bien qu'elle puisse utiliser ses jambes de temps en temps. Le Tamagotchi : Toutes mes copines en avaient un, donc, j'en voulais un aussi. En y repensant, c'était quand même un peu limité comme jeu puisque mise à part le nourrir, nettoyer ses besoins, ke voir dormir, on ne pouvait pas faire grand chose... Je me rappelle que ma mère s'en occupait parfo