Articles

Affichage des articles du mai, 2021

La fille du fossoyeur

Image
  Joyce Carol Oates  Excellent ! Cela fait très très longtemps que je ne vous ai pas parlé de Joyce Carol Oates. Cette auteure génialissime que j'aime vraiment beaucoup. A chaque fois que je chronique un de ces livres, je vous le répète : c'est une auteure prolifique qui a une plume formidable et qui sait mieux que personne créer une atmosphère dans un roman. J'attends aussi avec impatience qu'elle obtienne enfin le prix Nobel de littérature qu'elle mérite tant.  La fille du fossoyeur est un roman publié, en langue originale, en 2007.  Dans ce livre, Joyce Carol Oates nous conte l'histoire de Rebecca qui est (je vous le donne en mille) la fille d'un fossoyeur. Cette jeune fille a vécu une enfance difficile. Elle a été souvent moquée mais elle a aussi (à la fureur de son père) réussi à se démarquer à l'école en devenant championne d'orthographe.  Après un évènement traumatisant, Rebecca va se retrouver orpheline. Et, elle va rencontrer un homme Niles.

Sur le ciel effondré

Image
 Colin Niel Lent !  Vous le savez maintenant : j'ai beaucoup aimé les deux romans de Colin Niel que j'ai lus. C'est, donc, tout naturellement que je me suis tournée vers d'autres romans de cet auteur. Et, j'ai choisi de lire Sur le ciel effondré. Angélique est adjudante et a eu une conduite héroïque lors d'un attentat qui l'a défiguré. Son acte de bravoure lui a permis d'obtenir une mutation en Guyane. Là, elle côtoie le peuple des Wayanas. Et, c'est sur la disparition d'un jeune garçon de ce peuple qu'Angélique doit enquêter. L'adolescent de quinze est, en effet, porté disparu depuis une fête d'anniversaire. Est-il mort ? Beaucoup le croient. Beaucoup pensent que, comme nombre d'enfant Wayanas, il a décidé de se tuer.  Pourtant Angélique veut enquêter.  Et aller au bout de son enquête.  Il faut préciser que celle-ci n'est pas indifférente au père de l'adolescent et qu'elle aimerait plus que tout lui ramener son fils e

L'île de la Réunion

Image
   C. Vannereux   Mitigée  J'ai reçu ce court roman ou cette longue nouvelle de la part des éditions Librinova. Comme toujours, je les remercie de leur confiance et j'ai été ravi de me voir proposer ce service presse.  L'île de la Réunion raconte l'histoire de deux personnages : Hélène et Alain. On comprend, dans les premières pages, que cette histoire se termine ou qu'elle est bien mal au point.  Le livre va nous amener à comprendre qui sont ces deux personnages.  On va savoir qui est Hélène et quelles sont ses blessures secrètes et on va aussi apprendre à connaitre Alain.  On va apprendre à connaitre ce personnage masculin... Pour le pire.  Car, si au début, on se demande qui sont ces personnages, on comprend ensuite comment Alain est abject envers Hélène...   Que dire sur ce livre ? Que je suis déçue par ma lecture ? Un peu, oui.    Il faut dire que je ne m'attendais pas à une telle histoire.  C. Vannereux écrit dans ce roman un personnage manipulateur, faux,

Ce matin-là

Image
  Gaëlle Josse  Très joli livre ! L'histoire commence avec un drame familial pour l'héroïne de ce roman, Clara.  Ce drame va bouleverser ses projets professionnels. En effet, Clara devait partir et devra rester pour soutenir sa famille.  Douze ans plus tard, nous retrouvons Clara au volant de sa voiture... qui refuse de démarrer.  Dans sa voiture, Clara vacille soudain. Crises de larmes.  Ce banal évènement du quotidien lui semble soudain insurmontable et elle est bien obligée de se rendre chez le médecin pour comprendre ce qui se passe dans sa tête.  Le diagnostic est sans appel : burn-out.  Clara fait un travail qu'elle n'a jamais aimé, a obtenu une promotion il n'y a pas longtemps sans se rendre compte que cette promotion serait un moyen pour sa hiérarchie de lui demander toujours plus de travail et d'améliorer sans cesses ses chiffres.  Et, donc, Clara fait un burn-out.  Cette mauvaise passe n'en est pas une.  Clara sombre dans une grave dépression et ne

La parenthèse

Image
  Élodie Durand  Excellent ! Encore une fois, j'ai emprunté une bande dessinée par hasard juste pour avoir le plaisir de découvrir une auteure et une BD. Cette fois, j'ai emprunté et lu ou plutôt avalé La parenthèse d’Élodie Durand. Cette BD contemporaine commence avec une jeune femme qui rencontre une amie perdue de vie. Cette amie lui demande ce qu'elle a fait ces cinq dernières années et la jeune femme se liquéfie.  Elle trouve une excuse et part sans répondre à son amie.  Que s'est-il passé depuis cinq ans ? C'est la question à 100 000 euros.  Pour nous expliquer ces cinq dernières années, Élodie Durand laisse parler son crayon et nous ouvre les portes de son passé.  Nous allons ainsi comprendre pourquoi la jeune femme n'a que peu de souvenirs de ces dernières années et pourquoi elle ne souhaite pas ou plus en parler.  En effet, cette dernière a souffert de fortes crises épilepsie.  Cette maladie lui a provoqué, en plus des malaises, des absences incontrôlés

Courrier Sud

Image
  Antoine de Saint-Exupéry  Découvrir Saint-Exupéry. Comme moi, vous avez certainement lu et adoré le Petit Prince. Comme moi, vous relisez peut-être certaines passages ou le livre entier et à chaque lecture, vous avez l'impression de rédécouvrir ce roman.  Comme moi, vous aimez, le petit prince, le renard et la rose, et, comme moi certainement, vous avez le cœur serré à chaque fois que vous pensez à la fin de ce livre. Enfin, comme moi, vous offres peut-être ce beau livre aux enfants qui sont dans votre entourage avec l'espoir qu'ils aimeront ce livre autant que vous. Et, peut-être, que comme moi, vous n'avez jamais lu d'autres livres d'Antoine de Saint-Exupéry.  C'est pour cela que j'ai emprunté Courrier Sud, un roman d'Antoine de Saint-Exupéry empreint de nostalgie et de poésie. C'est d'ailleurs le premier roman de cet écrivain. Dans ce livre, le personnage principal est un aviateur (comme l'auteur lui-même, bien sûr). Il s'appelle

Aires

Image
  Marcus Malte  Bof ! J'ai emprunté ce roman totalement par hasard.  Ou presque. J'étais un peu attirée par le bandeau qui disait que l'auteur, Marcus Malte, avait reçu le prix femina, il y a quelques années.  Comme je n'avais jamais entendu de cet écrivain, je me suis dit que je me devais de le découvrir. Aires raconte la vie ou une tranche de vie d'automobilistes. Nous avons, donc, le père de famille divorcé et surendetté qui décide d'emmener son fils à Disneyland (en achetant une voiture au passage), le jeune couple qui se chamaille gentiment, le couple de sexagénaire,... On saute d'une voiture à une autre tout au long du livre et on est comme spectateur des conversations qui se passent dans les différents habitacles.  J'avoue été, tout d'abord, un peu désarçonné par le livre. Comme je le dis, on passe d'une voiture à une autre et même si certains passages sont vraiment réussis, on se demande un peu où l'auteur veut en venir.  Dans ces cir

La femme rompue

Image
  Simone de Beauvoir  Magnifique ! Il y a des auteurs et des auteures qui me paraissent quasiment inaccessibles. Des auteurs dont je me dis : "cela va être trop compliqué", "tu ne vas rien comprendre", "ce n'est pas pour toi", "tu ne vas pas accrocher" et en résumé "ne te lance pas là-dedans". Eh oui, quand je me parle dans ma tête, je me tutoie et je me lance des phrases comme celles-ci. Pour moi, Simone de Beauvoir était une auteure complètement inaccessible et je ne m'attendais pas à aimer un de ces livres. J'ai emprunté La femme rompue et j'ai tout simplement dévoré ce recueil de trois nouvelles. J'ai trouvé l'écriture de Simone de Beauvoir non seulement très accessible mais aussi et tout simplement magnifique.  Dans la première nouvelle, L'âge de discrétion, le personnage principal est une femme intellectuelle d'une soixantaine d'année.  Elle vit avec son époux et elle se rend compte qu'ils n

Un fils parfait

Image
   Mathieu Menegaux Tristement actuel ! J'avais lu, il y a deux ou trois ans, un roman de Mathieu Menegaux : Je me suis tue . Je n'avais pas beaucoup apprécié ma lecture : il faut dire que j'avais entendu énormément de bien de ce livre et que la déception a été à la hauteur de mes attentes.   Mais, j'ai regardé récemment une vidéo de Pikiti Bouquine sur Booktube qui était enchanté par le nouveau roman de cet auteur : Femmes en colère et je me suis dit que j'allais regarder si la bibliothèque municipale que je fréquente avait ce livre. Malheureusement, la réponse est non. A la place, j'ai, donc, choisi de lire Un fils parfait. Contrairement à "Je me suis tue", je n'avais pas du tout entendu parler de ce livre. J'ai, à peine lu la quatrième de couverture, avant de me lancer dans ma lecture et je ressors complètement conquise. Attention, le sujet de ce roman est plus que difficile. Le personnage principal est une femme qui se décide à écrire une l

Bouts d'ficelles

Image
  Olivier Pont  Un peu déçue Comme vous le savez, j'aime découvrir de nouvelles bandes dessinées en parcourant les rayonnages de la bibliothèque municipale que je fréquente. J'ai fait beaucoup de jolies découvertes en procédant ici. Et, je continue d'en faire... Cette fois, j'ai jeté mon dévolu sur une bande dessinée appelée Bouts d'ficelles.  Dans cette BD, nous suivons un personnage tel que nous qui va passer une bien mauvaise journée. Un vraie mauvaise journée qui va le faire sortir du confort habituel de sa vie.   Tout commence, lorsqu'il bouscule à la sortie du métro une jeune femme portant des sacs remplis de litière pour chats.  Pour se faire pardonner, il va lui offrir de porter les sacs jusqu'à chez-elle. La jeune femme lui explique qu'elle livre ses sacs à ce qu'on pourrait appeler "une vieille à chats" et lui demande donc de la suivre jusqu'à son appartement.     C'est là que les ennuis vont commencer. La jeune femme part

Hamish MacBeth dans : Qui a une taille de Guêpe [Tome IV]

Image
  M. C. Beaton  Très bon ! J'ai décidé de délaisser, encore une fois, mon Agatha Raisin pour lire les aventures d'Hamish MacBeth. Bon, je n'ai pas été très sérieuse puisque j'ai choisi de lire Qui a une taille de Guêpe : le tome IV de la série sans avoir lu le tome III ! Mais, je sais que je lirais le tome III bientôt... Et, ce tome-ci ne révèle pas l'histoire précédente : donc, tout va bien !   Dans Qui a une taille de Guêpe, Hamish est de nouveau triste. Sa chère Priscilla est revenue dans les Highlands sans lui donner signe de vie ! Depuis une semaine, elle est dans le village et Hamish n'a pas eu la moindre visite ! Quelle tristesse pour notre policier écossais.  Pire : il parait qu'elle est amoureuse d'un autre. Certains n'hésitent pas à la dire fiancée...   Heureusement pour Hamish, la venue d'un couple marié dans le village va un peu le distraire.  Trixie Thomas et son époux viennent de s'installer et le moins qu'on puisse dire c&#

Délivrances

Image
  Toni Morrison  Un joli livre ! L'histoire commence par la naissance d'une petite fille. Noire.  Sa mère trouve sa fille trop noire. Son père pense qu'elle sûrement pas sa fille car elle si noire. Pour ces deux mulâtres, la noirceur de leur fille Lula Ann est une malédiction.  Le père va quitter le domicile familal. La mère va être excessivement dure envers cette fille.  Elle se donne une excuse : elle est dure car les gens sont durs contre les noirs. Elle ne peut pas permettre à sa fille de se rebeller car si sa fille finit par se rebeller, elle sera punie par tous.  La vie de Lula Ann est difficile.  Elle n'est pas partie d'un bon pied. La jeune enfant va devenir une très belle femme. Une belle femme noire. Lula Ann va, pour attirer, l'attention de sa mère commettre une grave erreur. Quelque chose qu'elle ne pourra pas se pardonner. Quelque chose de grave. Au fur et à mesure du roman, nous voyons devant nous une tragédie se dessiner, une histoire marquant

La nature de la bête

Image
  Louise Penny  Quel plaisir de retrouver Three Pines ! Vous le savez maintenant : j'adore les romans de Louise Penny. J'adore retrouver Three Pines et j'adore le duo Gamache - Beauvoir. La nature de la bête met, encore une fois, ce duo à l'honneur et j'ai, encore une fois, adoré lire ce roman. Dans ce roman, nous rencontrons, pour la première fois le petit Laurent Lepage. Ce petit garçon aime, par dessus-tout, raconter des histoires. Parfois, il dit avoir rencontrer des extra-terrestres. Parfois, des monstres ont croisé son chemin. Ce jour là, Laurent a tout simplement vu un canon géant. Un canon terriblement grand avec un monstre dessus.  Encore une fois, les habitants de Three Pines soupirent. Quand va t-il cesser de raconter des histoires ?  L'inspecteur Gamache, retraité et installé à Three Pines depuis quelques temps, le ramène chez ses parents. Tous comme les habitants du village, les parents de Laurent ne le croit pas.  Et pourtant... Comme le garçon qui

La maison du bord de mer

Image
  Anita Shreve  Très bon ! En 1929, Honora est heureuse. Elle vient d'épouser celui dont elle est amoureuse. Elle a une vie aisée. Tout va bien dans le meilleur des monde pour Honora. Mais, nous sommes en 1929. Et, l'époux d'Honora, Sexton, est représentant de commerce.  Et nous sommes en 1929. L'année du Krach boursier.  En quelques mois, le monde d'Honora et Sexton vole en éclat. La réalité rattrape le couple.  Sexton se retrouve sans emploi. Les crédits qu'ils ont contracté sont annulés. Honora se rend compte du monde cruel dans lequel elle vit. Sexton, lui, change.  Il essaie de subvenir au besoin de son épouse et aux siens. Il se fait employer dans une usine. La vie est dure pour Sexton. Et, Honora se rend compte que dans l'adversité elle ne reconnait plus son époux. Peut-elle toujours l'aimer ? Est-elle toujours amoureuse de Sexton alors qu'ils ne partagent plus leurs problèmes ni même leurs convictions ?  Qui est réellement Sexton ? J'ai,

Le rayon U

Image
  E. P. Jacob  Pour les aficionados de Jurassic Park ! J'ai choisi de lire cette bande dessinée parce que E. P Jacobs est l'auteur et que je pensais qu'il s'agissait d'un des premiers épisodes de Blake et Mortimer et que j'avais envie de découvrir à peu plus le père de Blake et Mortimer.  Et, j'avoue avoir été un peu déçue par cette bande dessinée. Tout d'abord, je pensais vraiment que cela allait être un Blake et Mortimer : oui, je choisis mes livres et BD en bibliothèque municipale et je n'ai pas feuilleté suffisamment la BD pour me rendre compte que ce n'était pas un Blake et Mortimer du coup. Passé, cette petite déception, je me suis dit que cela serait l'occasion de découvrir cet auteur. L'histoire prend place dans un monde où deux grandes nations s'affrontent.   Une équipe est chargée de se rendre sur une île isolée afin d'extraire du minerai. Mais, évidemment, tout ne se passe pas comme prévu. Ils se rendent compte que l&#

Samedi soir, dimanche matin

Image
  Alan Sillitoe  Pas apprécié ! Samedi soir, dimanche matin est un classique de la littérature anglais. il est sorti en 1958 et il raconte le quotidien d'un jeune homme qui travaille en usine la semaine et qui se défoule le week-end.  Ce jeune homme s'appelle Arthur Seaton et cet Arthur n'a pas une grande moralité.  Par exemple, cela ne le dérange pas de coucher avec des femmes mariées puisque, selon lui, si les femmes mariées prennent des amants c'est que leur mari ne s'occupe pas assez d'elles. Cela ne le dérange pas plus que les enfants de cette femme mariée voit leur mère au lit avec une autre personne que leur père.  Et, ça ne le dérange pas plus de parler à ces mêmes maris (qui sont parfois des collègues de travail).  Oui, Arthur Seaton n'est vraiment pas la personne la plus morale de la terre.  Le week-end, il passe son temps au pub à picoler et à faire les quatre cent coups. Dans le premier chapitre, vous le découvrirez vomir sur deux personnes.  Je

Un bon écrivain est un écrivain mort

Image
  Guillaume Chérel  Raté ! J'ai choisi de lire ce roman policier en raison de son titre et de sa couverture. Je trouvais la couverture magnifique et le titre très drôle. De plus, le sujet m'attirait puisqu'il s'agissait aussi et sourtout d'une parodie des écrivains célèbres français (en vrac, vous retrouverez des parodies d'Amélie Nothomb, Frédéric Beigbeder, Jean D'Ormesson, Delphine de Vigan,...). Pour une amoureuse de la lecture, ce livre aurait dû donc me plaire ! Mais, vous l'avez-vous dans le titre : pour moi, ce roman est, tout simplement, raté.  Cela parait dur mais je vais argumenter mon point de vue. Tout d'abord, la promesse de la parodie n'est, pour moi, pas tenue. Guillaume Chérel choisit de parodier les écrivains et non les livres qu'ils ont écrit. Tout l'objet du roman est de montrer à quel point ces écrivains sont devenus égocentriques, tellement égocentriques qu'ils en ont oublié d'être des écrivains.  C'est u

N'ëtre personne

Image
  Gaëlle Obiégly  Pas terrible ! Une hôtesse d'accueil enfermée dans les toilettes (involontairement) pendant un week-end se met à écrire avec ce qu'elle trouve sous la main. Durant ces heures solitaires, la narratrice va, donc, nous raconter sa vie, celle de son grand-père, celles de ses amies. Pour tromper l'ennui aussi, cette hôtesse d'accueil se lance dans le récit. Elle écrit tout ce qu'elle pense : anecdotes, pensées. Son texte dessine peu à peu le portrait de cette femme. Pfff ! Je n'ai pas besoin d'en dire plus pour vous dire à quel point la lecture de ce texte m'a paru fastidieuse.  J'ai choisi de lire ce roman car j'avais entendu parler de cette auteure : Gaëlle Obiégly et que la quatrième de couverture et le résumé de ce roman m'ont immédiatement attirée. Cela me paraissait farfelu à souhait et, en général, j'aime les histoires où les pensées semblent s'enchaîner sans lien apparent. Je dois dire que cette fois cela m'a

Messieurs les ronds-de-cuir

Image
  Courteline  Un excellent livre !   On m'a conseillé ce roman de Courteline et je l'ai lu en me demandant ce qui allait m'attendre.  Première question : est-ce que vous aussi lorsque vous lisez ronds-de-cuir vous pensez à :   Ou il n'y a que moi qui pense à ça ? Deuxième question : connaissez-vous bien Courteline ? Courteline est un écrivain né au XIXe siècle. Il a été membre de l'académie Goncourt. Il est mort le 25 juin, le jour de son anniversaire et a sur sa tombe l'épitaphe : "J'étais né pour rester jeune et j'ai eu l'avantage de m'en apercevoir le jour où j'ai cessé de l'être". Drôle, n'est-ce pas ?   Troisième question : comment est né Messieurs les ronds-de-cuir ? Courteline a écrit ces scénettes pour le journal : L'écho de Paris.  Il se moquait dans ces scènes des fonctionnaires et de l'administration. Pleins de clichés, ce livre nous montre entre autres : un employé qui est absent chaque semaine avec comme

Tintin et Cie

Image
  Michael Farr  Passionnant ! J'ai emprunté dans une bibliothèque municipale ce livre retraçant la vie des héros de notre journaliste belge préféré. Je vous le dit, tout de suite, j'ai adoré lire ce livre qui nous replonge dans les aventures de Tintin tout en nous donnant des clés pour comprendre les origines de chaque personnage et les inspiration d'Hergé. Alors, je vous le dis, tout de suite, pour ma part, je connais Tintin grâce aux BD et au dessin-animé mais je suis loin d'être une tintinophile. J'ai, donc, appris pas mal de choses en lisant ce livre mais je pense qu'un Tintinophile ne trouvera pas de nouvelles renversantes en lisant le livre de Michael Farr. J'ai particulièrement aimé le fait que Michael Farr choisisse de s’intéresser avant tout et quasiment exclusivement aux personnages de l'univers de Tintin. Ainsi, chaque petit chapitre nous donne les inspirations du personnage donné, ses origines, ses inspirations et ce qu'il fait dans les B

Entre fauves

Image
  Colin Niel Excellent ! Il y a un an, je vous parlais du roman Seules les bêtes : un livre de Colin Niel que j'avais vraiment beaucoup aimé. Aussi, n'ai-je pas beaucoup hésité avant de lire Entre fauves. Et, je ressors de ma lecture, une nouvelle fois, complètement conquise. Entre fauves est, comme Seules les bêtes, un roman choral. On entend, tout d'abord la voix de Martin. Martin est garde dans un parc national des Pyranées et est très inquiet : il ne trouve plus trace d'un ours. Il en est sûr : l'ours Cannelito a été tué par chasseur et cela Martin n'aime pas du tout... Il est, en effet, un fervent défenseur des droits des animaux. Un de ces "hobbies" est de dénoncer les chasseurs de bêtes sauvages. Vous savez ceux qui comme l'ancien roi Juan Carlos chasse les éléphants et se prennent en photos avec leurs "trophées". Et, justement il vient de dénicher une photo qui le met hors de lui : une jolie et jeune blonde pose avec son arc de c

La cage dorée

Image
  Camilla Läckberg  Une histoire de vengeance jouissive ! Comme vous le savez, j'aime beaucoup Camille Läckberg. J'ai adoré lire quasiment chaque roman de sa série Patrik-Erica . J'étais, donc, assez curieuse de la découvrir dans un roman un peu différent et j'ai, donc, voulu (enfin) lire La cage dorée.   Tout d'abord, je dois dire que, comme d'habitude, Actes Sud a fait un superbe travail sur la couverture. Je la trouve vraiment très belle et très réussie. Ensuite, Camilla Läckberg oscille entre plusieurs genres dans ce livre et j'ai vraiment beaucoup aimé cela : on a un mélange de roman contemporain, histoire d'amitié très forte et de thriller et, avec tout cela, Camille Läckberg ne nous perd jamais ! Dans la cage dorée, Faye a tout d'une desperate housewives. Elle a, pour ainsi dire, tout fait pour son époux Jack. Même si Faye était / est très intelligente et qu'elle a fait de bonnes études, elle a préféré tout laisser tomber et simplement aid