Les détectives du Yorkshire : Rendez-vous avec la menace [Tome VII]

 

Julia Chapman

image avis critique resume spoiler cosy mystery

Toujours un plaisir

Eh oui, je suis, de nouveau, en train d'écrire une chronique sur un roman de Julia Chapman et la série des Détectives du Yorkshire.
Il faut dire que j'aime particulièrement cette saga, entre les personnages principaux Delilah et Samson et les personnages secondaires, l'air de la campagne anglaise et les enquêtes policières, ce cosy mystery est vraiment très réussi et avait, bien entendu, tout pour me plaire. 

Et, j'étais d'autant plus ravie en lisant ce septième tome qu'enfin on s'attaquait à prouver l'innocence de Samson.
Eh oui, depuis six tomes, nous savons que Samson avait une épée de Damoclès au-dessus de sa tête. Et, nous tremblions pour lui.
Cette fois, enfin, nous savons que le danger ou plutôt la menace se rapproche et que cette menace pourrait être la clef pour prouver l'innocence de Samson. 
C'est ce que l'agent de liaison, Green, explique à Delilah. Green demande à Delilah de poser une puce espionne sur Samson. 
Elle espère qu'ainsi elle pourra sauver Samson du tueur en série envoyé pour le tuer et prouver par la même que Samson est innocent. 

Mais, Delilah connaît l'histoire de Samson. Et, elle ne sait pas si elle peut faire confiance en Green. Méfiante et voulant sauver l'homme qu'elle aime, Delilah met en place son propre plan afin de le sauver. 
Et, pour cela, elle va demander de l'aide à toute la communauté de Bruncliffe. 
C'est, donc, une véritable course contre la montre qui s'engage et ce dans le dos de Samson qui ne se doute, lui, de quasiment rien. 

Encore une fois, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire Rendez-vous avec la menace. Julia Chapman change un peu ses habitudes puisque cette fois nous sommes dans une course contre la montre et un Tic-Tac stressant nous le rappelle dans tous les chapitres. 
On tremble avec Delilah et on se demande quel est exactement son plan. Qui est d'autant moins facile à mettre en oeuvre, que Samson est un véritable chien fou qui court partout et ne fait jamais ce qu'on attend de lui.
C'est un véritable plaisir de voir que tout la communauté de Bruncliffe ne fait qu'une et j'ai vraiment adoré les voir exécuter leur plan machiavélique. 
Et, même si la fin de l'histoire ajoute un mystère de plus, on est content de savoir le fin mot de la machination qui s'est déroulée à Londres contre Samson. 
Et, pour les cœurs d'artichaut, comme moi et Ida (le formidable femme de ménage de Bruncliffe), nous avons enfin des raisons de nous réjouir...
Pour terminer ma chronique, je n'ajoute qu'une phrase : Vivement la suite !

Commentaires

  1. C'est cool que ça avance (enfin) du côté de Samson :)
    Il faut vraiment que je continue cette saga !

    RépondreSupprimer
  2. Ca fait quelques temps que je suis tentée par cette saga. Il faudrait que je regarde si les livres sont dispos à la médiathèque.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je relis Persuasion

Jane, un meurtre suivi d'Une partie rouge

Dôgen : maître Zen