Vanessa et Virginia

 

Susan Sellers 

édition autrement lectures avis chroniques résumé biographie romancée

Une biographie romancée

Dans cette biographie très romancée, nous rencontrons Vanessa Bell, sœur de...
Cette dernière va nous conter des épisodes de son enfance et de sa vie d'adulte. Elle va nous parler, bien entendu, de sa relation avec sa sœur Virginia Woolf. 

On va les voir petites et grandir. 
Et, surtout, on va les voir sans cesse rivales que cela soit dans l'art : Virginia est écrivaine et Vanessa, peintre, que cela soit dans leur cercle amicale (le fameux cercle de Bloomsbury) ou dans leur vie personnelle et sentimentale.

Susan Sellers prend le contre-pied de pas de biographie en parlant plus de Vanessa Bell et en utilisant la première personne du singulier pour parler de celle-ci. 
Susan Sellers nous offre surtout une biographie romancée où l'art est passé au second plan et où la rivalité entre sœurs est centrale. 

C'est surtout ce qui m'a posé problème dans ce livre. 
J'ai trouvé que le livre était vraiment trop romancé et que l'auteure suggérait trop de ressentiments entres les sœurs Bell. 
J'ai beaucoup de mal avec les livres qui donnent des sentinents aux personnes du passé et qui parlent comme si on entrait dans la tête de ces personnalités célèbres. 
Cela était déjà le cas avec Virginia et Vita de Christine Orban. Cela est, de nouveau, le cas avec Vanessa et Virginia. 
J'ai l'impression que les auteures veulent parler de ces personnalité, de ces femmes artistes mais sans parler de leur art ou trop peu. 
On ne parle que de sentiments. 
Pourquoi cela ?
Je l'ignore. 

Quand je pense Virginia Woolf, je pense littérature et je pense femmes de lettres, alors, pourquoi ne parler que de sa vie privée et de ses (mauvaises) relations familiales. 
Pourquoi lorsqu'on parle livre, on ne parle que d'Orlando ? Et, on ne parle d'Orlando que pour répéter les mêmes choses : que ce livre a été écrit en pensant à Vita Sackville-West ? Toutes les personnes s'intéressant à Virginia Woolf le savent alors pourquoi le redire et le répéter ?
Je l'ignore. 

Vous le comprenez en lisant ma chronique sur Vanessa et Virginia, je ressors déçue de ma lecture. Au final, je ne trouve pas grand intérêt à ce livre. 
Il y a de bien meilleures biographies de Virginia Woolf et si vous voulez la connaitre, je ne peux que vous conseiller de lire son journal plutôt que ce livre.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Numéro 11