Vox

 

Christina Dalcher 

avis critique résumé photo couverture image critique littéraire

Bien mais...

J'ai choisi de lire ce roman à cause ou grâce à son bandeau rouge et à la comparaison avec la servante écarlate. 
De même, le résumé du roman me plaisait bien. 

En effet, Vox raconte l'histoire de Jean, chercheuse en neurosciences. Jean était chercheuse en neurosciences.
Car, depuis quelques temps ses droits et les droits des femmes, en règle générale, n'existe plus. 
Ainsi, Jean a "le droit" de prononcer 100 mots par jour. Elle n'a pas le droit d'en dire plus.C'est le cas pour toutes les femmes. 
100 mots. 
Et, ne croyez pas que les femmes peuvent s'en sortir en écrivant ou en recourant au langage des signes : c'est également prohibé. 
Et, bien sûr, tout ou quasi tout est filmé. 
Donc, Jean est coincée, condamnée à regarder son plus grand fils devenir le pire des réactionnaires et à regarder sa petite fille grandir en prononçant cent mots maximum par jour. 

Pourtant, lorsque le frère du président a une attaque, c'est bien Jean qu'on appelle à la rescousse. Enfin, on reconnait ses capacités. 
Mais, pourquoi Jean accepterait-elle de servir un pouvoir qui lui dénie chacun de ses droits les plus fondamentales ?
Pourquoi ? Parce qu'on lui promet la liberté : l'affranchissement pour elle et sa fille !

Comme je l'ai dit, j'ai choisi ce livre grâce au battage médiatique qu'il y a eu autour de lui. 
Et, je dois dire que dans l'ensemble, j'ai plutôt apprécié ma lecture. On entre dans un univers où les femmes se sont vues déniés au fur et à mesure chacun de leurs droits. Et, je dois dire qu'on parvient à  assez vite croire à cet univers. 
Cependant, il y a quelques petites choses qui m'ont gênés. 
J'ai trouvé que le livre était assez naïf dans sa construction et dans la descriptions de la relation entre personnages. Ces mêmes personnages m'ont, d'ailleurs, tout d'abord paru assez sympathiques puis au fur et à mesure m'ont vite agacés. 
De même, la fin est beaucoup trop précipitée. J'ai trouvé que tout se résolvait beaucoup trop vite. 

Pour moi, Vox a une excellente idée de départ mais cette dernière n'est pas assez fouillée ou creusée. En En réalité, j'aurais aimé qu'on voit la genèse de tout cela.
J'aurais aimé voir chaque droit des femmes être retirée pour qu'on comprenne parfaitement comment cela s'est produit. 
J'aurais aimé que la fin de l'histoire soit plus mitigée (on a limite l'impression d'un happy end à la fin qui colle, à mon avis, assez mal avec le reste du roman). 
Enfin, j'aurais aimé que les relations entre les personnages soient mieux construites. 

Je me rends compte que cette chronique est beaucoup plus négative que je ne le voulais. Disons, que j'attendais beaucoup de ce livre et que je ressors un peu déçue car je ne le trouve pas si bien construit qu'on me le promettait. 

Et vous ? Avez-vous lu Vox ?

Commentaires

  1. Pour ma part j'ai beaucoup aimé ce livre ! Mais je suis aussi d'accord avec les points négatifs que tu soulèves. Notamment le passé, moi aussi j'aimerais mieux savoir comment les choses en sont arrivées là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, je trouve qu'on passe trop vite sur le pourquoi du comment.

      Supprimer
  2. Ah mince... C'est vrai que j'avais beaucoup entendu parler de ce roman aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on l'a beaucoup vu donc j'en attendais un peu plus.

      Supprimer
  3. Un livre qui m'intrigue aussi beaucoup après tous les retours positifs dessus. J'essaierai de m'y plonger sans en attendre trop quand même...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah j'espère qu'il te plaira un peu plus qu'à moi (même si je n'ai pas détesté loin de là). En tous cas, j'ai hâte de lire ton avis dessus.

      Supprimer
  4. Ce livre m'intrigue beaucoup ! L'univers me semble intéressant, même si ce livre ne semble pas sans défauts.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est intéressant mais il y a pas mal de facilités (je trouve).

      Supprimer
  5. J'ai adoré ce livre. Il n'est pas parfait, mais il m'a beaucoup plu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends. Tu l'avais chroniqué ? Si c'est le cas, je vais lire ta chronique.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Numéro 11