Jeune et innocent

 

Joséphine Tey 

avis critique résumé photo couverture 10/18 éditions roman policier ancien détectives roman anglais

Un peu lent 

Jeune et innocent commence avec un cadavre. Le cadavre d'une femme dans l'eau. Une femme inconnue. 
Nous sommes dans les années 1930 et un policier est appelé pour constater que cette femme est bel et bien morte. 
 
Mais, ce que le policier aimerait surtout c'est savoir qui est cette femme. 
Heureusement, pour lui, un homme déboule et lui déclare qu'il vivait chez cette femme depuis quelques jours et qu'accessoirement il a tenté de lui voler sa voiture.
Pris de remords, il a ramené la voiture. La femme lui avait quand même offert le gîte et le couvert. Il est, donc, normal, qu'il soit choqué de sa mort. 
Le policier s'impatiente : il veut savoir le nom de la jeune femme. 
Et, contre toutes attentes, l'homme lui déclare qu'il n'en a pas la moindre idée. 
 
Bizarre se dite notre inspecteur Alan Grant. 
Vraiment très bizarre. 
Alan Gran est un professionnel, peut-être même, le meilleur enquêteur de la contrée et il va découvrir que la femme s'appelle Christine Clay. 

Christine Clay ! 
Ce nom ne vous dit rien mais pour notre inspecteur le nom veut dire beaucoup. Il s'agit de la plus grande actrice. Celle que tout le monde connait. 
Alors, vous comprendrez que quand le meurtre est prouvé, Alan Grant n'a plus qu'une idée en tête : démaquer le coupable. 


Voici en quelques mots le début de Jeune et innocent de Joséphine Tey. Un livre, sorti en langue originale en 1936 et adapté au cinéma par Alfred Hitccock en 1937.
J'ai été, pour ma part, séduite par la jolie couverture des éditions 10/18 et j'avais très envie de découvrir un roman policier de Joséphine Tey puisque je ne l'ai jamais lue. 

Je dois dire que j'ai plutôt apprécié ma lecture. Joséphine Tey retranscrit bien l'ambiance. J'ai adoré celle-ci d'ailleurs. 
On est vraiment dans un roman policier qui prend le temps et c'est peut-être son seul défaut : il est parfois assez lent. 
Je n'ai, donc, pas lu les autres enquêtes d'Alan Grant donc je n'avais peut-être pas la sympathie nécessaire pour ce personnage de policier. Et, c'est peut-être ce qui m'a manqué et la raison pour laquelle je ne peux pas dire complètement que j'ai adoré ce roman policier. 

Pour moi, Jeune et Innocent est un bon roman policier mais il m'a manqué un petit quelque chose pour l'apprécier pleinement.


Commentaires

  1. Intéressant mais pas à la hauteur de certains autres alors, un peu dommage

    RépondreSupprimer
  2. bonjour, merci de ta visite. je ne suis pas fan de policiers. bon jeudi à toi et bonne lecture!

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas du tout cette autrice. Je serai curieuse d'en savoir plus :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Numéro 11