Mariée par correspondance

 

Mark Kalesniko 

bande dessinée BD couverture image avis critique résumé bdthèque idéale

Mitigée

Encore une fois, j'ai choisi de lire Mariée par correspondance complètement par hasard. Je l'ai choisi dans la bibliothèque municipale que je fréquente (comme toujours également) et en voyant la couverture, je me suis dit que cette bande dessinée devrait me plaire.

Mariée par correspondance raconte l'histoire d'un homme canadien de 39 ans qui n'a jamais connu l'amour et qui se dit que le mieux pour lui est certainement de choisir une femme "sur catalogue". 
Il jette son dévolu sur une jeune coréenne et cette coréenne débarque, donc, au Canada.
Pourquoi a t-elle voulu cette vie et pourquoi veut-elle un visa étranger ? On ne le saura pas. 
On comprend juste que cette jeune coréenne est bien décidée à rester au Canada et à s'adapter à la vie qui sera la sienne.

avis critique résumé photo image couverture bande dessinée BD

Pas facile pour notre coréenne puisque l'homme de 39 ans qu'elle doit épouser est, en fait, un grand enfant.
Il possède un magasin de BD / jeux et sa maison est remplie de jeux, poupées en tous genres. Vraiment pas facile de comprendre cette manière de vivre.
Ce qui est encore plus gênant est que cet homme n'a aucun ami de son âge. Et, il traine donc sa fiancée coréenne voir des personnes beaucoup plus âgées avec lesquelles elle n'a absolument rien en commun.

image avis critique résumé bande dessinée BD couverture planche personnage canadien coréen mariage arrangé

Le mariage a néanmoins lieu.
Et, le couple commence à apprendre à se connaitre de cette manière. 
La jeune coréenne va faire des rencontres et ses rencontres vont mettre en lumière tout ce qui ne va pas dans "leur couple".


Que dire de cette bande dessinée ?
C'est difficile. 
J'ai eu, tout d'abord, beaucoup de mal avec le dessin de cette bande dessinée. Je n'ai pas beaucoup apprécié le trait de crayon et cela m'a, donc, un peu freiné dans ma lecture. 
L'histoire en elle-même est assez basique mais comme nous n'avons que peu accès aux pensées de la fiancée coréenne ou même à son histoire, je n'ai pas réussi à la trouver sympathique.
Enfin,...
Au début, je me mettais à sa place face à cet homme qui est tout de même très flippant avec tous ces jouets à l'intérieur de sa maison.
Je comprenais ses envies d'ailleurs.
Mais, très vite, elle m'est apparue comme une femme qui ne pensait qu'à elle et à son bonheur. Ce qui n'est pas un défaut en soi mais son bonheur semble passer sans cesse par la destruction du bonheur des autres. 
Ce qui est beaucoup plus problématique.
Le couple est mal assorti : on le voit dès le début. 
Et, on ne les comprend ni en tant que couple ni en tant qu'individus.
Enfin, la bande dessinée se finit dans la violence et cela ne me paraissait pas nécessaire. 

Comme vous le comprenez en lisant ma chronique, je n'ai pas vraiment accroché à Mariée par correspondance et je ressors donc déçue de ma lecture de cette bande dessinée.

Commentaires

  1. Oui je suis d'accord sur le dessin, ça semble un peu compliqué...

    RépondreSupprimer
  2. De base, j'aurais pu être tentée par cette BD, mais ce que tu dis sur les personnages ne me tente pas beaucoup :/

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Numéro 11