Lupus [Volume 1]

 

Frederik Peeters

planche image couverture BD critique de avis résumé chronique littéraire bdthèque idéale

Bien

J'avais très envie de lire cette BD : Lupus parce que je garde un très bon souvenir de Pilules bleues, une autre BD de Frederik Peeters. 
Pilules bleues était très ancré dans la réalité puisqu'il racontait l'histoire de la rencontre et de la vie de couple entre une femme séropositive et un homme. 
C'est une très jolie Bande Dessinée que je ne peux que vous recommander. 

Lupus est très différent puisqu'il s'agit d'un space opera comme on pourrait entendre que Star Wars est un space opera lui aussi.
Lupus, le personnage principal, est un homme plutôt lambda qui est parti avec un ami un peu plus torturé que lui pour un congé sabbatique. 

image planche résumé photo couverture critique de bédéthèque idéale


Les deux amis sortent dans les bars et se droguent pas mal. 
Ils sont bien décidés à profiter de la vie et tout à l'air de se passer pour le mieux pour eux. 
Cependant, leur duo et toute leur vie va se retrouver chambouler par la rencontre impromptue avec une femme.

avis planche image couverture résumé critique de

La rencontre avec cette femme va tout chambouler : leur amitié, leurs rêves et leur vie,...

Je dois dire que j'ai assez apprécié ma lecture même si le début dut un peu compliqué. Il faut dire qu'étant donné la couverture de la Bande Dessinée, je ne m'attendais pas à cet univers de science fiction. 
Et, je ne m'attendais pas non plus, par la suite, à ce que cet univers soit aussi peu exploité. 
Je m'explique, nous savons que les héros sont dans des vaisseaux et quelques cases nous montrent bien que ce monde est différent du notre mais pour le reste, l'aventure pourrait tout aussi bien se passer en France ou n'importe où sur la sphère terrestre. 
Je suppose que cela sera moins le cas pour les autres volumes. 
J'ai aussi eu un peu de mal avec le dessin en noir et blanc et le trait de Frederik Peeters.
C'est très rectiligne. Très sombre. Très noir.
On est vraiment dans le dessin pur et dur et dans une ambiance froide. 
Pas de rondeurs dans les dessins de Frederik Peeters pour nous montrer certainement l'état d'esprit des personnages. 
Je m'y suis fait au fur et à mesure mais j'ai mis, tout de même, pas mal de temps à m'y habituer. 
De même, j'ai fini par bien appréhender l'univers et les personnages, à les trouver touchants et / ou agaçants et, donc, à les apprécier malgré ou grâce à leurs défauts. 

Au final, j'ai, donc, apprécié ma lecture de Lupus mais j'avoue qu'il m'a manqué un petit quelque chose pour que je puisse dire que je l'ai pleinement adoré.

Commentaires

  1. Moi non plus, avec le titre et la couverture, je ne m'attendais pas à ce genre d'univers. Je voyais plutôt quelque chose avec un loup-garou ou un loup tout court 😅 C'est dommage que l'univers ne soit pas plus exploité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, c'est vraiment surprenant. Je n'ai pas encore emprunté le tome 2. Je l'essaierai surement mais pour le moment je n'en ressens pas l'envie.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Le tango du disparu (Roman graphique)

Mes mauvaises pensées

Hamish MacBeth dans : Petits crimes entre voisins [Tome 9]