Agatha Raisin enquête : Remède de cheval [Tome II]

 

M. C. Beaton 

avis critique france loisirs roman resumé james lacey roman drôle
 Toujours aussi plaisant à lire !

Me voici de retour avec un livre d'Agatha Raisin. Vous connaissez ma mauvaise manie de lire les romans dans le désordre et c'est donc tout naturellement que je reviens avec le tome II de la série. Si vous voulez lire, ma chronique sur le tome 3, c'est ici alors que ma chronique sur le tome 11 est .

Tout cela, pour vous dire, que j'ai attaqué le tome 2... avec la peur de retrouver un James Lacey toujours plus agaçant. Heureusement, dans ce tome, James n'est pas totalement imbuvable. Un bon point pour lui et pour Agatha Raisin.

Mais, il est temps de vous parler de l'histoire.

Agatha Raisin est, donc, installée dans son petit cottage de Carsely et elle commence à se faire quelques amies. Elle a, évidemment, des vues sur son voisin James Lacey. Mais, la venue d'un séduisant vétérinaire pourrait bien changer la donne.

Eh oui, le vétérinaire, Paul, est la nouvelle star de Carsely. Toutes les femmes des environs semblent le trouver à leur goût et Agatha Raisin se décide à amener son chat chez lui.

D'étranges humeurs viennent pourtant aux oreilles d'Agatha, le vétérinaire ne semble pas aimer les chats et les chiens. Un comble, me direz-vous... Il semble que ce vétérinaire aime avant tout les animaux de ferme et qu'il ne sache pas vraiment comment soigner les petits animaux de compagnie.

Pourtant dès qu'Agatha arrive chez le vétérinaire, ce dernier l'invite à diner. Ravie, elle s'empresse d'accepter d'autant plus que James refuse dorénavant de lui ouvrir la porte.

 Et quelques jours après...

Le vétérinaire est assassiné.

Vous connaissez Agatha... Elle va s'empresser de mener sa propre enquête et même James va accepter de l'aider.

Comme je l'ai dit, dans ce livre, le duo James-Agatha fonctionne assez bien : il y a même des moments où j'ai apprécié James (oui, vous avez bien lu).

L'enquête est assez sympathique et il y a des passages vraiment très drôles où Agatha Raisin est très en forme et enchaîne gaffes sur gaffes.

En lisant ce livre, j'ai beaucoup pensé à Chantage au presbytère : il semble que M. C. Beaton se soit beaucoup inspiré du vétérinaire pour écrire le personnage du prêtre dans le tome 13 de cette série.

Malgré les ressemblances entre les deux intrigues, j'ai beaucoup aimé ma lecture.

Je pense toujours que la série des "Agatha Raisin" est un excellent moyen de passer un bon moment de lecture ! 

 

 
Et pourquoi pas rire avec Agatha Raisin?
Ma vie de lectrice en Gifs

 

Commentaires

  1. Je ne connais pas ce livre mais il a l'air cool !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai un bon souvenir de ce tome. J'aime vraiment beaucoup cette série. C'est drôle et rafraîchissant !

    RépondreSupprimer
  3. Tu as bien avancé dans cette saga ! Je n'ai lu que le tome 1 et ça date en plus ^^

    RépondreSupprimer
  4. J'ai trouvé celui ci dans une boite à livre et je me dis que c'est peut être un signe pour que je commence cette saga.
    En tout cas je serai incapable de lire dans le désordre comme toi.
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûrement un signe oui 😃. J'espère que ce roman et cette série te plairont.

      Supprimer
  5. J'avais bien aimé ce tome des aventures d'Agatha Raisin. je me souviens notamment d'avoir ri aux éclats lors de la scène dans les toilettes du pub ;)
    Agatha Raisin, pleine d’idées farfelues n’a pas son pareil pour se fourrer dans des situations invraisemblables et cocasses !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Numéro 11