Agatha Raisin enquête : Pour le meilleur et pour le pire [Tome 5]

 

M. C. Beaton

avis image tombe critique résumé photo couverture image chronique littéraire saga littéraire 

Très divertissant

Comme vous le savez, j'aime beaucoup me détendre en lisant les livres d'Agatha Raisin. Et, vous le savez peut-être aussi, j'ai fait un peu n'importe quoi avec cette série.
 
Eh oui, j'ai commencé par le tome sept, puis, j'ai dû enchainer les tomes 11, 12, 13,... Je suis revenue en arrière, j'ai fait des bonds en avant. 
Je dois avouer que cela ne m'a jamais gêné.
La vie maritale d'Agatha change, ainsi, que sa vie professionnelle mais notre Agatha reste toujours plus ou moins la même. 
 
Dans ce cinquième tome, Agatha s'apprête à se marier avec James Lacey. 
Si vous connaissez mon désamour pour ce personnage masculin, je pense que vous comprenez pourquoi je n'ai pas lu ce livre plus tôt.
Agatha a, donc, très envie de passer ce cap même si elle se pose quelques questions sur sa future vie avec James, célibataire endurci qui semble préférer la solitude à la vie de couple et la tranquillité à Agatha.
Agatha a, aussi, un autre sujet de préoccupation. 
Même si elle dit à tout le monde que son premier époux, Jimmy Raisin, était mort. Agatha n'en est pas tout à fait sûre à 100%.
Disons qu'elle sait qu'il buvait comme un trou et elle ne l'imagine pas avoir vécu très longtemps, mais, est-ce si sûr ?

Roy, son ami qui ne lui veut pas que du bien, a retrouvé Jimmy. Et, ce dernier apparaît, donc, le jour du mariage d'Agatha. 
Vous comprendrez, donc, que le mariage est vite annulé et que James parte furieux. 
C'est le désastre pour Agatha mais cela ne s'arrête pas là !
Jimmy va être retrouvé quelques heures plus tard... mort. 
Et, devinez, qui est la principale suspect du meurtre de Jimmy ? 
Agatha, bien sûr.

J'ai beaucoup aimé lire ce roman de notre Agatha. Encore une fois, c'est un délice de la voir se fourrer dans un tel pétrin et de voir comment elle va s'en sortir.
J'ai aussi apprécié qu'on explique un peu plus les origines sociales de notre détective amateure. On sait, depuis toujours, qu'elle souffre d'un complexe en raison de ces origines mais là on comprend vraiment ce qu'elle a vécu. 
Ce qui nous permet de découvrir une autre facette d'Agatha. 

Pour le meilleur et pour le pire est, donc, un excellent Agatha Raisin que j'ai adoré lire.

 

 

Commentaires

  1. Je n'ai jamais accroché à cette série. Et pourtant j'aime bien lire ce genre de policier anglais, divertissant et léger. J'en lis d'autres, donc.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  2. Oh, je peux comprendre... C'est assez lent et il faut apprécier les personnages pour l'apprécier.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai comme d'habitude beaucoup aimé ce tome.
    Passe une belle journée, bisettes

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Cet été-là

De père en FIV

Les jeux des garçons