Un outrage mortel : une enquête de l'inspecteur-chef Armand Gamache [Tome 12]

 

Louise Penny

image avis critique chronique littéraire roman policier québecquois Armand gamache couverture première guerre monidale image chronqiue littéraire beauvoir jean-guy résumé

Le meilleur de la série ?

Vous lez savez, depuis le temps, j'adore la série Armand Gamache de Louise Penny. Et, je ne résiste jamais à la lecture d'un tome. 
Un peu à l'image des Agatha Raisin où j'adore me laisser dépayser par Carsely, j'adore me promener dans le village canadien de Three Pines où prend place les romans de Louise Penny.

Armand Gamache était, donc, depuis quelques temps à la retraite dans le village presque paisible de Three Pines. 
Mais vous connaissez notre inspecteur-chef (et si ce n'est pas le cas, je vous encourage à le connaître), il ne peut pas rester paisiblement quelque part. 
Il a un besoin viscéral de faire régner le bien et de rendre le monde meilleur. 
Armand Gamache est un homme bon, il ne faut point en douter. 

Et, c'est certainement, pour cela, que parmi toutes les propositions de travail qu'on lui offre sur un plateau, il choisit la plus difficile : de venir directeur de l'école de police de la sûreté. 
Son prédécesseur était un homme corrompu et il a passé les dernières années à corrompre les futurs agents de la sûreté. 
Armand Gamache a du travail si il veut nettoyer tout cela et rendre l'école de police meilleure. Et, qui de mieux que son fidèle Jean-Guy Beauvoir pour le suivre dans cette nouvelle aventure. Son collègue, ami et gendre est plus qu'heureux de suivre Armand Gamache là-bas. Et, personne ne doutait que l'ancien inspecteur-chef allait lui proposer de devenir son second à l'école de Police. 

Plus surprenantes sont les autres décisions d'Armand. 
La première est de faire venir son ancien meilleur ami, corrompu lui-aussi, à l'école en tant que professeur. 
La deuxième est de garder son prédécesseur, pourri jusqu'à la moelle, en tant que professeur. 
Un cocktail explosif aux yeux de tout le monde. 

Et, quand un meurtre est commis au sein même de l'école de police, des questions se posent... Et, l'une d'entre-elle est : et si, Armand Gamache s'était trompé cette fois ?


J'ai dévoré Un outrage mortel en deux jours tant j'étais prise par l'histoire de Louise Penny. Encore une fois, j'étais plus que ravie de retrouver Three Pines et ses habitants : Olivier et Gabri en tête.
J'adore toujours autant Jean-Guy Beauvoir, qui est certainement mon personnage préféré de cette série. Il est toujours aussi appréciable et apprécié dans Un outrage mortel.
Le douxième tome des aventures d'Armad Gamache a vraiment répondu à mes attentes. On prend plaisir à découvrir cette école de police et les professeurs qui y habitent. L'ambiance "internat" avec les étudiants m'a parfois fait penser à Poudlard (toutes proportions gardées) mais un Poudlard où les Serpentard régneraient en maître. 
Car, c'est bien de corruption que nous parle Louise Penny tout au long d'Un outrage mortel et j'ai vraiment beaucoup aimé cet aspect de l'histoire.
J'ai, aussi, beaucoup aimé les intrigues secondaires qui jalonnent ce livre. Je les ai trouvées toutes passionnantes. 

Comme vous le voyez, je suis, donc, enchantée par mon retour à Three Pines et j'attends avec impatience les nouvelles aventures d'Armand Gamache.

Commentaires

  1. Je l'ai lu il y a quelques temps. Comme à chaque fois, effectivement, j'ai pris plaisir à retrouver ce petit village et ses habitants, cet inspecteur Gamache. Mais... j'avoue avoir sauté des pages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, je peux comprendre que certains tomes lassent. Celui-ci je l'au vraiment beaucoup aimé contrairement à toi ;p

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je relis Persuasion

Jane, un meurtre suivi d'Une partie rouge

Dôgen : maître Zen