Tonbo


Aki Shimazaki


Actes Sud livre photo de couverture image littérature asiatique

Encore une très jolie histoire !


Comme je vous l'ai dit récemment, je suis tombée amoureuse de l'écriture d'Aki Shimazaki. J'ai, cette fois, choisi de continuer la découverte de cette superbe auteure grâce à Tonbo.
Tonbo est le troisième livre du cycle : Au cœur du Yamato. Ce cycle est composé de Mitsuba, Zakuro et Tonbo, Tsukushi et Yamabuki.
Chaque tome peut se lire indépendamment mais, dans chacun d'entre eux, nous retrouvons des personnages qui étaient secondaires dans une histoire qui deviennent principales dans un autre livre.
Je trouve que c'est une jolie façon de voir la vie et de construire une fresque romanesque.

Dans ce livre, nous retrouvons, donc, Nobu. Celui-ci a été contraint de démissionner de la grande entreprise dans laquelle il travaillait car son chef, qui l'avait pris en grippe, voulait le contraindre à muter dans un pays étranger.
Chose inenvisageable pour Nobu qui a une famille et qui ne pratique pas de langue étrangère.
Nobu sait que démissionner au Japon est un déshonneur mais il le fait !

Il faut dire que Nobu sait déjà ce qu'il veut faire. Il a décidé d'ouvrir une institution donnant des cours du soir.
Cette institution est un succès.

Un jour, Nobu est contacté par Jirô qui était un ancien élève de son père.
Car Nobu tient sa vocation de son père. 
Son père s'est suicidé, il y a des années, après un drame qui s'est produit lorsqu'il enseignait. 
Alors, Nobu se demande...
Pourquoi Jirô le contacte aujourd'hui ?
Et quelles révélations Jirô veut-il lui faire ?

Dans ce roman, Aki Shimazaki nous ouvre la porte du monde de l'enseignement au Japon. Elle nous offre surtout l'histoire d'un homme qui a vécu toute sa vie avec l'ombre de son père décédé.
C'est vraiment une très jolie histoire qu'elle nous conte dans ce livre.
L'amour filial est au cœur du roman.
J'ai, d'ailleurs, l'impression que plus que Nobu c'est l'histoire du père de Nobu qui est au centre de ce roman.
J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman qui en dit beaucoup sur la société japonaise.
Et, je vais donc continuer ma découverte d'Aki Shimazaki.
 

 Retrouvez mes chroniques :

L'ombre du chardon :

 
 Au cœur du Yamato :
 

Commentaires

  1. Hello, j'ai découvert l'auteur grâce à toi. J'ai d'ailleurs ajouté l'un de ces livres à ma wishlist. Celui-ci est vraiment tentant aussi^^.
    Belle journée à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je suis contente :p C'est une auteure que je prends vraiment plaisir à lire et qui m'embarque à chaque fois !

      Supprimer
  2. Je n'ai jamais lu de livres situé au sein de la société japonaise mais ça doit être intéressant

    RépondreSupprimer
  3. J'aimerai découvrir la littérature Japonaise.
    Crois tu que je pourrais commencer par ce cycle ?
    Merci de la découverte
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui et oui ! Aki Shimazaki est vraiment une auteure que je recommande. Elle a une écriture très fluide et réussit à transmettre pas mal de sujet de sociétés (spécifique au Japon ou non) en très peu de pages.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Celle que je suis

Sans passer par la case départ

L'embarras du choix