L'homme de la montagne


Joyce Maynard


critique Avis photo de couverture Philippe Rey


Un excellent roman !


Eh oui, je suis déjà de retour pour une chronique d'un roman de Joyce Maynard... Que voulez-vous, quand on aime on ne compte pas, n'est-ce pas ?

J'ai cette fois choisi de lire un roman même si sa très jolie "biographie" me restait en tête tant elle m'a touchée.

Dans ce roman, Joyce Maynard choisi de parler de deux sœurs (Rachel et Patty) quasi inséparables. Leurs parents se sont séparés. Le père aime un peu trop les femmes et c'est l'inspecteur de police. La mère a de grosses tendances à la dépression et ne se remet pas du départ de son époux.

Les deux filles Rachel et Patty sont vues comme bizarres par leurs camarades de classes et le voisinage.
De plus, le manque d'argent de la famille se fait ressentir...

Pourtant un événement, au cours de l'été, va faire basculer leur quotidien : le meurtre d'une jeune femme pas loin de chez elles.
C'est leur père qui est chargé de l'enquête...
Au cours de ce même été, plusieurs meurtres vont s'enchaîner...

Et, le père de Rachel et Patty va faire la une des journaux.
Il faut dire que leur père est particulièrement télégénique : beau et rassurant,... Il est l'homme des médias et a fait de la recherche du meurtrier son principal objectif...

Les camarades de Rachel vont alors se tourner vers elle. Eh oui, la "célébrité" du père rejailli sur la fille aîné et sa popularité va augmenter en flèche.
Et, Rachel va profiter de cela pour se faire mousser (en donnant de faux détails sur l'enquête en cours) et pour se constituer une bande d'amis et même avoir un petit ami...

Patty, elle, va voir sa sœur s'éloigner un peu mais va réussir à se faire un nouvel ami...


Voici un livre que j'ai bien eu dû mal à classer. Ce n'est pas vraiment un roman policier même si nous avons envie de connaitre quel est le meurtrier. C'est surtout une histoire de famille où chaque protagoniste a ses côtés noirs et blancs.
Ainsi, le père de famille est volage mais est aussi un homme rassurant et touchant qui veut le bonheur de ses filles et mettre fin à cette série de meurtres.
La mère de famille délaisse ses filles mais est également aimante à sa façon et touchante de bien des manières.
Rachel subit les affres de l'adolescence et est une jeune fille qui fait des bêtises et les paie le prix fort.
Patty a un côté très timide et aussi un côté très courageux...

C'est vraiment un très beau livre comme Joyce Maynard sait les écrire. On passe par toutes les émotions et j'ai vraiment adoré ma lecture.



Commentaires

  1. Tu as raison quand on a trouvé une auteure comme ça, il faut tout tester !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Pass sanitaire et Bibliothèques : Pourquoi je suis en colère