Les règles d'usages


Joyce Maynard


Photo de couverture avis critique Philippe Rey éditions

Un roman époustouflant !


Après avoir adoré Prête à tout, j'ai voulu dévorer un nouveau roman de Joyce Maynard.

Le roman débute le 11 septembre 2001. Wendy vit alors avec sa mère, son beau-père et son demi-frère. Wendy a 13 ans et vit une existence qu'on pourrait qualifier d'heureuse.
Bien sûr, elle se dispute souvent avec sa mère. Elle la trouve irritante. Wendy lit le Journal d'Anne Frank pour le collège. Wendy s'est disputée avec sa mère car elle ne voulait pas qu'elle aille voir son père.
Wendy veutt voir son père car elle ne l'a pas vu depuis trois ans. Alors oui, elle aime son beau-père, alors oui elle adore son petit frère, alors oui elle aime sa mère.
Mais comme beaucoup d'adolescents, elle a des accès de colère. Elle dit des choses blessantes et méchantes qu'elle ne pense pas.
Wendy dit qu'elle aimerait que sa mère soit morte.

Wendy vit à Brooklyn et le 11 septembre 2001, elle part au collège. Sa mère , elle, partira travailler... dans les Twin Towers.

Wendy ne le sait pas encore mais sa vie va basculer dans quelques heures.

Le titre du roman est bien choisi : les règles d'usages.
Quelles règles Wendy et sa famille doivent suivre dorénavant. Il n'y a pas de manuel qui dit comment agir lorsqu'une mère disparaît subitement laissant sa fille avec son beau-père.
Le père de Wendy va réapparaître dans sa vie et vouloir la prendre avec lui.

Est-ce une bonne ou une mauvaise chose?
Partir avec son père pour changer d'air? Ce père qu'elle connait à peine.
Laisser son beau-père et son demi-frère avec leur douleur?

Wendy va beaucoup apprendre sur elle-même dans ce roman. Elle va se perdre un peu, essayer de nager à contre-courant, essayer de se laisser porter par les autres...
Quelle est la meilleure solution ?


J'ai tout simplement adoré ce roman.
Il parle de beaucoup de choses complexes : des liens familiaux, des mensonges, de douleur, de pertes, de souffrance.
Wendy est un personnage complexe elle-aussi.
C'est une adolescente très attachante qui prend vie page après page. C'est un personnage et une histoire que je n'oublierai pas de sitôt.

J'ai lu peu de livres sur le 11 septembre. Comme tout le monde, j'ai des images pleins la tête de cet événement. Je me rappelle du choc lorsque je l'ai appris.
Ce roman parle avec délicatesse et réalisme de cette date. Ce n'est pas un livre sur le 11 septembre, c'est un livre sur la reconstruction.
J'ai trouvé ce roman très beau et cette histoire réellement bouleversante.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je relis Persuasion

Le suspect

Hamish MacBeth dans : La paix des ménages [Tome 11]