Les jumeaux de Piolenc

 

Sandrine Destombes

avis critique résumé photo couverture image critique thriller littéraire blog

Haletant

Cela faisait très longtemps que j'avais envie de lire Les jumeaux de Piolenc. En effet, j'avais lu Madame B de cette même Sandrine Destombes et c'est un livre que j'avais adoré.
Je voulais, donc, relire Sandrine Destombes et je voulais surtout découvrir son grand succès littéraire et critique. 
Il faut dire que j'ai lu, entre-deux, Le prieuré de Crest, et, que cette fois le livre ne m'avait pas du tout plû.

Donc, quand je suis tombée sur Les jumeaux de Piolenc dans la bibliothèque municipale que je fréquente, je n'ai pas pu résister très longtemps avant de l'emprunter. 
Je n'ai pas non plus pris beaucoup de temps avant de lire ni même avant de le finir. 

Les Jumeaux de Piolenc raconte l'histoire d'une disparition de jumeaux. Vous l'aviez deviné je pense. Cette disparition a eu lieu en avril 1989, et, elle a laissé une trace indélébile dans le village. 
Il faut dire que cette disparition n'a jamais été résolu et qu'elle reste, forcément, teinté de mystères. 
Quelques mois après la disparition de ces jumeaux (une fille, un garçon), la petite fille, Solène, est retrouvée morte.
Son frère, Raphaël, lui, ne sera jamais retrouvé. 
Est-il vivant ?
Est-il mort ?

Personne n'en sait rien.

Et, 20 ans plus tard, en juin 2018, l'histoire semble se répéter. 
De nouveaux, un enlèvement; a lieu à Piolenc. 
Le père des jumeaux est le principal suspect...
Peut-être voulait-il rouvrir l'enquête sur ses propres enfants. Peut-être que son traumatisme resurgit. C'est l'hypothèse de la police.

Va t-elle se vérifier ?

Le résumé du livre m'a beaucoup plu. Et, le début de l'histoire m'a vraiment passionné. Tout le long du livre, j'ai échafaudé des hypothèses et jauger chaque possibilité. 
Sandrine Destombes a construit une vraie intrigue de thriller, une histoire vraiment très haletante. 
Il y a énormément de retournements de situations et surtout il y a des moments où on ne comprend vraiment plus rien et où on se retrouve en plein brouillard tant l'intrigue est complexe.
Et, tout cela est vraiment très plaisant à lire.
Malheureusement, je trouve que la fin n'est pas tout à fait à la hauteur du reste du livre.
Tout d'abord, la résolution arrive de manière beaucoup trop facile et les policiers n'ont qu'à tendre la main pour connaître une vérité qu'ils cherchent pourtant depuis vingt ans. 
Ensuite, je n'ai pas été convaincu par le coupable et le fin mot de l'histoire. Encore une fois, je trouve que la solution est un peu trop simple et souffre d'incohérences. 
C'est vraiment dommage car tout le livre était haletant, et, plein de suspense. 
Et, la fin me laisse sur ma faim (oui, j'aime ce mauvais jeu de mot). C'est un peu dommage mais le livre me donne, tout de même, l'envie de mieux connaître Sandrine Destombes.
 
Envie de lire d'autres livres de Sandrine Destombes ?
Madame B. 
Le dernier procès de Victor Melki : chronique à venir

Commentaires

  1. Ah mince dommage que la fin ne soit pas à la hauteur ! cela m'intrigue tout de même mais, j'ai peur d'être déçue.
    Merci pour le partage de cette chronique !
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je trouve que la fin est vraiment moyenne par rapport à toute l'histoire qu'on a lu auparavant. Un peu dommage

      Supprimer
  2. C'est dommage que la fin soit décevante :/
    Le résumé me tente, mais je sais pas si je lirai ce livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, car l'histoire en elle-même est vraiment prenante. Malheureusement la fin est vraiment en-dessous...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Celle que je suis

Sans passer par la case départ

Les filles au chocolat : cœur cerise [Tome 1]