Disparaître

 

Mathieu Menegaux

avis critique résumé photo couverture image chronique littéraire

Déçue

 Depuis quelques temps, je vous parle en bien de l'auteur français Mathieu Menegaux. Pourtant, tout avait bien mal commencé puisque ma lecture de son succès littéraire Je me suis tue avait été une vraie déception. 
Je suis, ensuite, tombée sur Un fils parfait et surtout Est-ce ainsi que les hommes jugent et, cette fois, la magie avait complètement opéré. 
Eh oui, j'ai adoré ces deux titres.
 
Lorsque j'ai vu Disparaître dans la bibliothèque municipale que je fréquente, je n'ai pas hésité une seule seconde avant de l'emprunter. 
Malheureusement, pour moi, Disparaître ne m'a absolument pas plu. 
 
L'histoire commence avec deux corps. 
Une jeune femme se suicide en sautant d'une fenêtre en plein Paris. 
Pourquoi ?
Nul ne le sait pour le moment, mais, le suicide ne fait absolument aucun doute. 
Sur une plage, cette fois, c'est un homme qui est retrouvé mort, noyé. Ce dernier est défiguré. On a pris soin de lui retirer tous les poils et cheveux de son corps et d'abimer suffisamment ses phalanges pour que ces empreintes digitales. 
Pour les policiers, il est difficile de croire qu'un homme "défiguré" de cette façon se soit suicidé ou même qu'il ne soit recherché. 

Et, les deux corps retrouvés vont, nous allons le comprendre, un lien entre eux.
Lequel ?
Pour le savoir, il faut retourner quelques mois en arrière. 


Que dire ?
Je n'ai pas du tout apprécié la manière dont est construit ce livre. Je trouve, en effet, que les retours en arrière sont fait de manière très malhabile.
On comprend très vite qui sont les deux personnes mortes et on entre alors dans une histoire assez niaise. 

Je vais SPOILER l'histoire donc je ne peux que vous dire de ne pas lire la suite de ma chronique si vous n'avez pas lu ce livre et si vous souhaitez le lire. 
On se rend, donc, compte que la jeune femme suicidée était, Esther, une femme travaillant dans une grande entreprise. 
Cette dernière souhaite se faire une place et après un burn-out, elle va se rapprocher de son patron, Étienne.
Lui-même est marié et père d'une fille (un peu plus jeune qu'Esther) et comme vous pouvez vous l'imaginer Étienne et Esther vont vivre une histoire d'amour. 
Et, voilà la clef du suicide de ces deux personnes. 
Et, je n'ai pu que me dire tout au long de ma lecture : tout ça pour ça ?
Du gâchis juste pour une histoire comme on en a lu des dizaines et des dizaines de fois. 
Et, Mathieu Menegaux va dans tous les clichés pour parler de cette jeune femme forcément très amoureuse rêvant de vie à deux et cet homme marié qui se rend compte (ô surprise) qu'en fait il n'y a que son épouse qui le comprend et que son histoire avec Esther n'était que purement sexuelle. 
Pfff.
C'est une vraie déception de lire ce roman. 

Comme vous le comprenez, Disparaître est un livre qui m'a beaucoup déçu et je ne peux que déplorer le fait que l'histoire ne soit que clichés.


D'autres chroniques sur des romans de Mathieu Menegaux :


Commentaires

  1. Dommage pour cette déception... J'ai "Est-ce ainsi que les hommes jugent" dans ma wish list, grâce à ta chronique. Cela me permettra de découvrir l'auteur avec un bon livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que le livre m'a laissé complètement de marbre alors que est-ce ainsi que les hommes jugent? restent un véritable coup de coeur. J'espère que tu l'apprécieras aussi.

      Supprimer
  2. Aïe... C'est toujours dommage de ressortir déçue d'une lecture. Je pense que je vais passer mon tour :/

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Le tango du disparu (Roman graphique)

Mes mauvaises pensées

Hamish MacBeth dans : Petits crimes entre voisins [Tome 9]