La tête sous l'eau

 

Olivier Adam 

avis critique résumé photo couverture image analyse de roman histoire contemporaine blog littéraire littérature française

Excellent !

On m'a prêté, il y a quelques temps, le roman La tête sous l'eau d'Olivier Adam et j'en étais très contente. 
En effet, j'avais découvert Olivier Adam avec Je vais bien, ne t'en fais pas et depuis je lis, de temps en temps, ces romans avec plaisir.
 
La tête sous l'eau raconte l'histoire, au début banale, d'un couple de parisiens et de leurs deux enfants déménageant en Bretagne.
Pour Léa, la fille aînée, ce déménagement est une hérésie. Elle était pourtant bien à Paris. Elle était même amoureuse. 

Quelques mois plus tard, nous retrouvons la famille sans Léa. Son frère, Antoine, nous livre peu à peu son histoire. 
Léa a disparu. 
Et, là famille ne vit plus depuis cette disparition. 
Les parents se sont séparés. 
Antoine passe des heures à surfer. 

Qu'est-il arriver à Léa ? A t'elle fugué ? Est-elle morte ?
L'enquête piétine et toute la famille reste dans l'incertitude...

J'ai beaucoup aimé ce livre. Je n'en dévoile pas plus pour ne pas vous gâcher votre lecture mais j'ai trouvé qu'Olivier Adam avait réussi un coup de maître en écrivant ce livre. 
Nous sommes vraiment au cœur de cette famille et j'ai adoré qu'Olivier Adam nous donne le point de vue d'Antoine. Celui qui est là. Et, celui qui voit sa famille se désagréger.
Cela donne un livre très très touchant, parfois poignant. 
Le livre est vraiment réussi. 

A certains moments, le livre m'a fait penser à Room, d'Emma Donoghue : un livre que j'avais beaucoup aimé également. 

J'ai été surprise, à certains moments, par le chemin que prenait Olivier Adam et agréablement surprise, je dois le dire.
Pour moi, le livre est vraiment très agréable à lire et si vous voulez lire et découvrir Olivier Adam, je ne peux que vous le conseiller.

Les autres romans d'Olivier Adam :

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Pass sanitaire et Bibliothèques : Pourquoi je suis en colère