Cadavre exquis

 

Pénélope Bagieu 


avis critique résumé image bande dessinée avis image bdthèque

Mitigée

Encore une fois, j'ai voulu lire une bande dessinée de Pénélope Bagieu. Comme vous le savez, j'ai récemment lu certaines de ses BD et je les ai toutes adorées. 
Un peu, par hasard, j'ai choisi de lire Cadavre Exquis tout simplement parce que je suis tombée dessus dans la bibliothèque municipale que je fréquente. 
 
Dans Cadavre exquis, une jeune femme est, encore une fois, au centre de l'histoire. Elle vit avec son compagnon au chômage et elle travaille en tant que hôtesse d'accueil. 
Elle subit donc à longueur de journées les lourdauds. 
 
image avis critique résumé bande dessinée bd contemporaine image héroïne

La jeune femme ne mène, donc, pas une vie très enrichissante et elle en a, à la fois, assez de son compagnon et assez de son travail. 
C'est pendant sa pause déjeuner qu'elle va rencontrer un drôle de type. 

Voulant aller aux toilettes, elle sonne à sa porte, afin de se soulager. Et, c'est là où elle se rend compte de l'étrangeté de ce type qui se présente comme étant un écrivain.

avis critique résumé photo couverture image analyse bande dessinée écrivains drôle de morale

Bizarrement, ce dernier qui a l'air horrifié à l'idée de croiser une personne lui demande de revenir le voir. 
Tout aussi, bizarrement, la jeune femme accepte. 

De fil en aiguilles, une relation va se nouer entre eux.

Difficile de parler de cette BD sans trop en révéler. Ce que je peux dire dessus est que la fin bien qu'un peu étrange de prime abord m'a ensuite vraiment plu. 
Pour le reste, j'ai trouvé les deux personnages principaux assez imbuvables : entre la jeune femme qui ne cesse de vouloir le prince charmant et qui est plus séduite par l'appartement de l'écrivain que par l'écrivain et l'écrivain qui est un homme égocentrique et qui se fout régulièrement du manque de culture de la jeune femme, on tient un beau duo. 

Le seul personnage qui sort du lot et qui parait un peu sympathique est, donc l'éditrice. C'est vraiment le personnage que j'ai adoré retrouver et que j'ai adoré à chaque page de la BD où elle apparaissait. 

Je ressors, donc, de ma lecture, une fois n'est pas coutume, un peu déçue. J'ai aimé la fin de l'histoire et l'éditrice mais les autres personnages m'ont tellement tapé sur les nerfs que je n'ai pas réussi à m'intéresser à leurs petits malheurs.
 
Pour lire encore plus de Pénélope Bagieu :
Joséphine

Commentaires

  1. Je ne garde pas un gros souvenir de ma lecture de cette BD...
    Même si ce n'est pas le même genre, Culottées m'aura beaucoup plus marqué.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est la même chose pour moi. C'est sans plus !

      Supprimer
  2. Ah mince, un peu dommage. je comprends. Je me rappelle avoir vu passer cette BD un peu partout à un moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tiens, il faudrait que j'aille lire les chroniques dessus.

      Supprimer
  3. C'est dommage que tu ressortes déçue de ta lecture :/
    En tout cas, je ne connaissais pas cette BD de l'autrice. Ce n'est pas celle qui me tente le plus.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Sœurs de sable

Frangine

L'amitié est un cadeau à se faire