Tenebra Roma


Donato Carrisi


photo de couverture thriiller à lire livres de poche photo de couverture traduit par Anaïs Bouteille-Bokosbo

Un bon thriller ésotérique !

Voici encore un thriller que j'ai lu complètement par hasard. Je suis tombée dessus et le sujet m'a paru intéressant.
Et comme à mon habitude, je n'ai pas tilté en commençant ma lecture que ce livre était le troisième roman d'une série et que je la prenais donc, encore une fois, en cours de route.
Heureusement, cela ne gène pas à la compréhension de l'histoire même si j'ai eu un peu de mal à comprendre la relation entre les deux personnages principaux de l'histoire : Marcus et Sandra.

J'ai senti qu'il y avait une histoire d'amour sous-jacente entre les deux. Marcus étant un prêtre... l'histoire d'amour semble surtout impossible entre les deux.
Mais Marcus n'est pas un prêtre comme les autres : il est un pénitencier est "employé" par le Vatican (rien de moins).
Si vous ne savez pas ce qu'est un pénitencier (comme moi), je vous l'explique grâce à la page wikipédia : il s'agit d'un prêtre qui a reçu par le Vatican des pouvoirs spéciaux : il peut absoudre certains péchés graves lors de la confession.
Autant vous dire que Marcus n'est pas n'importe qui...

Sandra non plus ! Elle est une enquêtrice à Rome. Elle photographie des scènes de crime et a donc le cœur bien accroché.

Dans le début du roman, Marcus est bien mal au point. Il est enfermé. Nu. Sans mémoire des précédentes journées. Et se rend compte qu'il a avalé la clef lui permettant de sortir de la tombe dans laquelle il est enfermé.
Heureusement Marcus parvient à s'en échapper.

Mais il ne parvient pas à se souvenir de ce qui l'a conduit ici. Tout ce qu'il sait, c'est qu'il a indiqué sur sa main : Trouve Tobia Frai.
Marcu ne sait pas qui est Tobia Frai !

Tout ce qu'il sait, c'est que Rome va être plonger dans un black-out total (une centrale électrique a été endommagé et doit donc être éteintes pendant 72 heures pour être réparée) et que les autorités demandent à ses habitants de rester chez eux.

Il sait que le mal va frapper à plusieurs endroits mais il ignore comment et où...

Dans ce roman, Marcus et Sandra vont devoir pénétrer au cœur des secrets du Vatican et vous ne serez pas étonnée si je vous dis que par bien des côtés, cela m'a rappelé les intrigues de Dan Brown.
Mais, je vous avoue aussi que même si le roman est assez haletant et part très vite dans tous les sens, je me suis parfois un peu trouvé perdu.
Eh oui, j'ai eu un peu de mal à m'y retrouver dans les différentes arcanes du Vatican (c'est peut-être tput simplement parce que je n'ai pas lu les tomes précédents)...

Mais la fin rattrape vraiment ce côté. Je n'avais pas du tout vu venir l'ultime rebondissement et il était plus que bienvenue dans cette histoire.

Ce rebondissement me donne vraiment envie de relire Donato Carrisi et je suis très contente d'avoir découvert cet auteur !



Commentaires

  1. Tes mots sont magiques : J'ai vu la couverture, la mention "Dan Brown", bref, j'ai noté ce titre qui me parait très prometteur... Je m'arrangerai pour lire le tome 1 avant le 3 :P
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :) tu as raison. Je vais essayer de me procurer le 1er tome moi aussi

      Supprimer
  2. Je crois que j'ai un roman de l'auteur dans ma wish list...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, j'espère que tu auras l'occasion de lire cet auteur alors ;p

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Nymphéas noirs

Derrière les fenêtres du Bridgeport Inn

Hadès et Perséphone : A touch of malice [Tome 3]