Des âmes noires


Anne Perry


10/18 grands détectives avis critique livre de poche roman policier victorien à lire isbn 2-264-03306-1

Passionnant !


Vous le savez certainement maintenant, j'ai un petit faible pour les romans policiers classiques. 

Entendons-nous bien, j'aime les thrillers que j'avale car chaque page offre un nouveau rebondissement et que les intrigues sont souvent si tordues que je veux connaitre la fin immédiatement...
Mais j'adore les intrigues policières qui prennent le temps, qui offrent des secrets de famille, des huis-clos, des meurtres sans effusion de sang.

Depuis que j'ai découvert Anne Perry, je ne cesse de m'offrir les romans de sa série Monk. Et, pour une fois, je les lis même dans l'ordre !
Ce qui pour moi est un petit exploit !

Mais avant de commencer ma chronique sur le 5e roman de la série, je ne peux m'empêcher de faire un clin d’œil à Melliane.

Petit clin d’œil parce que Melliane me dit qu'à chaque fois que je parle du détective de la série d'Anne Perry, elle pense à ce Monk :

Gif




Mais mon William Monk est bien différent de ce dernier puisque le mien est amnésique et a un assez mauvais caractère.
Et dans ce cinquième roman, son côté ronchon ne va pas s'améliorer puisque c'est Hester qui est accusée de meurtre. 
Et si Monk et Hester se font rarement de cadeaux, il y a tout de même une amitié (amoureuse ?) qui lie les deux personnages.
Monk va donc tout faire pour innocenter son amie.

Mais comment me direz-vous Hester a pu se mettre dans un tel pétrin ?
C'est presque trop simple: elle vient de se faire engager comme infirmière personnelle d'une riche dame qui doit faire le voyage en train d’Édimbourg à Londres. Hester va vite se prendre d'amitié pour cette dame qui a elle-aussi un fort caractère. Sa mission est de plus plutôt facile puisqu'elle doit simplement s'assurer que sa patiente prenne bien son médicament pour son cœur fragile.
Malheureusement, la dame va décéder durant son sommeil dans le train et l'autopsie va révéler qu'elle a été victime d'un empoisonnement.

Pour la famille, le coupable est tout trouvé : il ne peut s'agir que de cette infirmière qu'ils viennent d'engager.
Pour Monk, Hester est victime d'une grosse machination. Il va donc se rendre en Écosse illico presto pour trouver le véritable coupable et tant pis si pour cela il doit dévoiler tous les secrets de cette riche famille.

J'ai adoré ce roman encore une fois. Le fait de voir cette fois Hester en danger et accusée de meurtre nous offre bon nombres de passages riches en émotions.
Et, le danger aidant... Hester et Monk vons se rapprocher un peu...
Ce qui n'est pas du tout pour me déplaire. Je n'ai pas trop de doute concernant leur relation et j'ai beaucoup aimé qu'ils brisent un peu la glace. 
Dans ce roman, Anne Perry offre encore une fois de grand moments au tribunal mais cette fois elle apporte aussi de véritables passages d'enquête policière.
Elle nous balade vraiment de suspect en suspect et de révélations en révélations.

Pour moi, Des âmes noires est vraiment un très bon roman policier et il a été un véritable plaisir à lire. 
À la fin de ce roman, j'étais contente d'avoir le roman suivant de la série avec moi et il est inutile de vous dire que je l'ai déjà commencé...

Commentaires

  1. Il faut vraiment que je commence cette série aussi, ça me tente !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je découvre... et... je dévore. Pour l'instant, je ne m'ennuie pas !

      Supprimer
  2. C'est terrible hein ? Lol il n' y a qu'un Monk dans ma tête ! Mais c'est sur que le tien il a l'air bien différent et il faudrait vraiment que je le rencontre moi aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense qu'il est très différent... à voir si tu l'aimes autant !

      Supprimer
  3. N'ayant pas lu ces romans, quand tu parlais de Monk, moi aussi j'imaginais celui de la série télé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais vu cette série mais même moi j'y ai pensé quand j'ai découvert le nom du personnage principal.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Le cas Charlotte Lucas

Les enfants sont rois

Le Dr March marie ses filles