Vocation fatale


Anne Perry


Photo de couverture romans policiers à lire éditions 10/18 ibn 2-264-03303-7

Toujours aussi divertissant !


Et oui ! Me voici répartie avec un roman de la série Monk : une série que j'aime decidemment beaucoup.

Notre détective privé, toujours amnésique, à été embauché pour une affaire bien délicate : une jeune femme vient de subir un viol et sa sœur veut à la fois l'aider, connaître le coupable et lui éviter d'être montré du doigt...
Car à cette époque, les victimes d'agression peuvent encore être vues comme des coupables.
Monk va vite comprendre qu'il doit agir avec tact et discrétion : pas facile quand il comprendra qui est le coupable.

Bien sûr, Monk va pouvoir compter sur ses deux amies : Hester et Lady Callandra.
Mais Lady Calandra est confrontée à un autre grave problème... Présente dans l'hôpital de Londres, où elle est administratrice, elle se retrouve face à un meurtre.
Une jeune infirmière vient de se faire étrangler.

Elle va donc logiquement faire appel à Monk pour qu'il retrouve le coupable. Les docteurs de l'hôpital sont les premiers sur sa liste de suspects d'autant que la victime semblait avoir été une passionnée de médecine.
Aurait-elle été témoin d'une faute d'un médecin ?

La sœur de la victime a une autre hypothèse : l'infirmière aurait été amoureuse d'un médecin et ce dernier l'aurait manipulé. 
C'est ce que la police va penser elle-aussi et le médecin va vite être arrêté et devinez qui il a choisi comme avocat ? 
Oliver Rathbone bien sûr !
Et ce dernier comme Monk n'est pas convaincu que la victime ait pu être passionnément amoureuse.
La vérité semble comme toujours être ailleurs...

Voici un roman que j'ai encore beaucoup aimé. Le début m'a paru assez lent mais dès que l'intrigue se met en place, Anne Perry fait preuve de virtuosité pour jouer avec les suspects probables et avec le lecteur. 
Et comme toujours, j'ai beaucoup aimé les scènes se déroulant au tribunal. Anne Perry nous montre que le tribunal peut parfois ressembler à une gigantesque pièce de théâtre où les avocats essaient de convaincre les jurés.
J'ai beaucoup aimé le fait d'entrer dans la peau de ces avocats : comment paraître sympathique et obtenir les réponses qu'ils désirent... Telles sont leurs préoccupations...

Au fil de ces romans, Anne Perry semble préférer nous montrer le fonctionnement de la justice que celle des enquêtes policières et comme elle excelle dans ce domaine, c'est un plaisir à lire !

Commentaires

  1. Ca a l'air vraiment sympa comme série à cette époque. Par contre c'est drôle à chaque fois que je lis monk je crois que c'est les livres associés à la série télé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je ne regardais pas trop cette série mais je comprends que cela t'y fasse penser c'est trompeur 😊

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Numéro 11