La chronique de Bridgerton : Benedict [Tome 3]

 

Julia Quinn

image chronqiue spoiler livre roman en VO version originale couverture chronique  littéraire résumé image série netflix

Sympathique


Sur les conseils de Twogirlsandbooks (si vous ne connaissez pas ce blog, filez dessus, c'est un très joli blog de lectures où j'adore aller), j'ai continué la série de Bridgerton. Malheureusement, pour moi, la bibliothèque municipale de ma ville n'avais pas le tome deux mais possédait le tome 3, j'ai, donc, continué la série avec ce titre : Benedict et, au final, je trouve que ce troisième tome est assez bon. Je suis, donc, contente d'avoir continué cette série. 

Tout commence avec Sophie Beckett. 
Elle est une bâtarde. Désolée pour le mot, mais, c'est ainsi qu'elle est décrite dans le roman. Elle est la fille d'un comte, Richard Gunningworth. Sa mère est morte et elle a, donc, été recueilli par ce comte. Sophie étant un enfant illégitime, le comte l'a fait passer pour la fille d'un ami proche. 
Et, ce même si la ressemblance entre Sophie et le comte est flagrante. 
Tout le monde fait semblant de croire la version du comte. 
Et, personne n'oserait traiter Sophie de bâtarde. 

Tout irait pour le mieux pour Sophie si Richard n'avait pas eu l'idée saugrenue de se marier. Se marier à une femme qui a déjà deux filles. 
Et, qui se rend immédiatement compte de qui est réellement Sophie. Cette nouvelle épouse va aussitôt prendre Sophie en grippe et même si Sophie aura la même éducation que les filles de la nouvelle comtesse. Cette dernière lui fait bien comprendre qu'elle n'est pas du même monde qu'elles. 
Et, bien sûr, le comte meurt. 
Et, la nouvelle épouse se voit obliger de garder Sophie à cause du Testament de ce dernier mais la comtesse traitera dorénavant Sophie comme une servante. 

Sophie grandira tant bien que mal malgré ce sort peu enviable jusqu'au jour où elle pourra aller, grâce aux intendants de la maison, à un Bal. 
Bal qu'elle devra, bien entendu, quitter à Minuit. 
Et, c'est à ce bal qu'elle rencontrera le deuxième fils de la famille Bridgerton : Benedict. 
Celui-ci a tout du Prince charmant mais la jeune fille sait qu'elle ne doit pas dire qui elle est sous peine de lourdes représailles. 
Benedict, lui, est tombé sous son charme immédiatement. 

Mais, entre les deux, rien ne semble possible. Le fossé entre leurs deux conditions semblent trop grands. 
Alors Sophie et Benedict réussiront-ils à vivre heureux et longtemps ? 

J'ai beaucoup aimé cette réécriture de Cendrillon. Sophie fait une Cendrillon qui n'a pas froid aux yeux et j'ai beaucoup apprécié cette histoire. 
Elle est, selon moi, plus jolie que celle du premier tome. Les deux personnages sont moins agaçants que Daphné et son duc (les deux personnages du premier tome étant tout de même assez incompréhensibles par moments). 
Bon, il y a toujours des moments très peu crédibles. Des choses qui ne se feraient pas à leur époque. Ces moments m'ont sortie de l'histoire. 
La fin offre un peu trop de (mauvais) rebondissements à mon goûts. Un peu comme si l'auteure voulait faire durer son histoire même si elle n'avait plus d'inspiration mais dans l'ensemble j'ai passé un très bon moment de lecture.
Et, ce roman me donne envie de découvrir les autres livres de Julia Quinn. Je remercie, donc, Twogirlsandbooks de m'avoir motivée à lire la suite et j'espère découvrir les autres tomes bientôt.


Envie de lire cette série ?


Commentaires

  1. Je suis contente de voir que tu as aimé ce troisième tome :D
    Je voulais le lire ce mois-ci mais au final, je n'aurais pas le temps. J'ai vu de bons retours sur ce livre alors j'ai hâte de le lire.
    Tu verras, Anthony est mon préféré des deux tomes que j'ai pu lire.
    En tout cas, merci pour tes gentils mots sur mon blog. C'est toujours un plaisir de me rendre sur le tien ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, vraiment beaucoup. J'ai bien aimé la réécriture de Cendrillon au debut et çà m'a vraiment plu. Merci à toi et c'est bien normal pour ton blog, je l'aime beaucoup 💙

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Cet été-là

Les jeux des garçons

Nid de guêpes