Murder game

 

Rachel Abbott

avis critique résumé photo covuerture corps en  couverture roman policier résumé roman policier spoiler

Très bon !

Il y a quelques mois, j'avais lu, Ce qui ne tue pas, et j'avais adoré à peu près tout dans ce thriller. 
Murder game est dans le même genre. 
Et, comme pour le précédent roman, j'ai adoré ce livre. 

Murder game commence avec Jemma. 
Elle se souvient qu'un an plus tôt, elle allait dans une belle demeure avec son époux. Ils étaient les invités du mariage de Lucas. Un ami de son époux qu'elle n'a jamais rencontré. 
Jemma se rappelle qu'à l'époque entre elle et son époux, tout allait bien. Ils étaient amoureux. Ils étaient bien. 
Depuis un an, leur couple s'est délité et un an après, ils retournent au même endroit. Ils retournent voir Lucas. 

Pourtant, Jemma ne peut s'empêcher de penser que tout cela est de très mauvais goût. Car, le mariage n'a jamais eu lieu. 
Il faut dire que la sœur de Lucas s'est suicidée l'an dernier. Juste avant le mariage de son frère. Son corps a été retrouvé sur la plage. Le matin. 
Le mariage n'a pas eu lieu. 
Lucas est devenu fou de chagrin, bien entendu. Il protégeait sa sœur de tout. Depuis un an, Jemma et son époux sont bouleversée par ce drame et ils ne parviennent plus à communiquer. 
C'est ainsi. 
Jemma se demande ce que son époux, Matt, lui cache. On dirait qu'il culpabilise, mais de quoi ?

En arrivant chez Lucas, Jemma se rend compte qu'elle était dans le vrai. C'était une très mauvaise idée de revenir sur les lieux du suicide. 
D'autant plus que Lucas semble persuadé que sa sœur a été assassiné. Et, il le dit : ce soir, il démasquera le coupable car le coupable est forcément parmi eux. 
Lucas joue à un jeu malsain et dangereux. 
Et, Jemma commence à soupçonner tout le monde, et, même si elle ne se l'avoue pas même Matt est sur la liste des suspects.

J'ai beaucoup aimé ce livre. Je l'ai trouvé très prenant. 
Les personnages sont sombres et attachants. 
On se surprend à se prendre au jeu. Le personnage de Lucas est délicieusement ambivalent. On le sent torturé et prêt à tout. Voire, parfois complètement fou. 
Aurait-il sombré dans la folie ? Les amitiés entre personnages sont, elles-aussi, très floues. On sent qu'il y a des enjeux que nous ne comprenons pas tout à fait.
J'ai vraiment été prise par l'histoire.
Pour être honnête, je trouve que la fin de l'histoire devient assez prévisible, mais, malgré cela, j'ai pris plaisir à la lire. 

Vraiment, Rachel Abbott devient une auteure que j'ai envie de suivre et de lire. Je trouve que ce livre montre qu'elle a énormément de talent et je l'ai adoré !

Envie de lire :
Nid de guêpes (chronique à venir)

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Cet été-là

Les jeux des garçons

Nid de guêpes