Les chroniques de Fogas : L'auberge [Tome 1]

 

Julia Chapman

avis critique résumé photo couverture image couverture montagne orange et bleue chronique littéraire déception

Un peu ennuyeux


Je pense que vous comprenez pourquoi j'ai, en ma possession, le tome un des chroniques de Fogas. C'est bien sûr à cause ou grâce à son auteure : Julia Chapman.
Julia Chapman est une auteure que j'ai pas mal lu puisqu'elle n'est autre que l'écrivaine qui a donné vie aux détectives du Yorshire. 
Autant vous dire que lorsque j'ai vu que Robert Laffont traduisait une autre série de Julia Chapman, je n'ai pas pu résister à mon envie de la découvrir avec une autre série. 

Malheureusement, pour moi, la mayonnaise n'a pas pris avec ce premier tome : L'auberge. 
L'histoire se passe dans les Pyrénées (eh oui) et un couple d'anglais vient d'acheter l'auberge du village de Fogas. 
C'est alors le branle-bas de combat à la mairie : hors de question de laisser des anglais servir le gîte et le couvert dans leur commune chérie. 
Le maire a, en plus, l'envie de laisser à son beau-frère l'auberge du village et, en plus, comme chacun le sait les anglais ne savent pas cuisiner...
La mairie va, donc, vous l'aurez compris mettre des bâtons dans les roues de Lorna et Paul, notre couple d'anglais.

Heureusement, Stéphanie une mère célibataire au sang gitan est bien décidée à aider les anglais à mener à bien leur projet. 
Et, tant pis si les dents grincent à la mairie. 

En quelques mots; voici le résumé du premier tome des Chroniques de Fogas. Et, je dois dire que le roman n'a pas vraiment été à la hauteur de mes attentes.
Eh oui, j'ai trouvé que l'intrigue traînait en longueur et que les motivations des personnages étaient, pour certaines, un peu floues. 
Et, surtout il y a un vrai problème de traduction. 
Tout simplement parce que lorsque les anglais parlent anglais, nous avons la traduction française. Idem quand ils essaient de parler en français et idem quand les personnages français leur parlent.
Du coup, on perd tout le sel des échanges entre personnages.
On ne sait plus dans quel langue ils parlent. On comprend à peine les incompréhensions. 
Et, aussi et cela sera ma dernière critique, il y a toute une histoire de fantôme que je n'ai pas du tout apprécié. 
Je trouve que cela ne marchait pas. Même pas du tout.

Pourtant, j'ai retrouvé, souvent, des personnages charmants et l'ambiance villageoise que j'aimais dans les détectives du Yorshire. 
Mais, cela ne prend pas dans L'auberge.
Ce roman est, donc, une petite déception pour moi et je ne suis pas sûre de lire le tome deux des Chroniques de Fogas.

Envie de lire ?
Le retour du Parisien : Tome 2 (chronique à venir)

Commentaires

  1. Mince dommage. J'ai son autre série mais je n'ai pas encore tenté

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis en train de lire Avec la menace justement et je confirme que cette série des détectives du yorkshire est bien meilleure.

      Supprimer
  2. C'est dommage que pour cette fois ça ne le fasse pas :/

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je relis Persuasion

Jane, un meurtre suivi d'Une partie rouge

Dôgen : maître Zen