Du côté du bonheur

 

Anna McPartlin 

avis résumé homosexualité histoire résumé pas vraiment feel-good déception

Mitigée

J'avais lu, il y a déjà trois ans, Mon midi, mon minuit, de cette même Anna McPartlin et j'avais plutôt apprécié ma lecture.
J'ai aussi dans un coin de ma tête l'envie de lire Les derniers jours de Rabbit Hayes : un livre qui a eu un succès fou et dont j'ai entendu énormément de bien. 
En attendant de lire ce roman, je suis tombée sur Du côté du bonheur et je l'ai commencé avec beaucoup d'enthousiasme.

L'histoire commence avec pour préambule une Mama s'avançant vers un estrade. Sous les applaudissements, elle nous dit qu'elle veut nous conter l'histoire de son fils, Jeremy, qui a fini "dans la violence".

Retour en arrière. Nous somme le 1er janvier 1995, et, nous le savons dès le début : ce jour est donc le dernier de Jérémy.
Ce jour est aussi celui où sa mère Maisie a, pour la première fois, depuis des années un rendez-vous avec un policier qui l'a sortie, il y a longtemps, de la violence de son foyer conjugal.
 
Le roman fait ainsi des allers-retours entre les points de vues des différents personnages ainsi qu'entre le passé et le présent. 
On se rend compte que Maisie est tombé enceinte après un viol et qu'elle a épousé, par la suite, son bourreau. 
On se rend, également, compte qu'elle a, tout le temps, vécu l'enfer dans son foyer puisqu'elle était régulièrement tabassée par son époux.
 
Je dois dire qu'il faut vraiment avoir le cœur bien accroché pour lire ce roman. Il y a des scènes d'une violence inouïe et j'ai eu énormément de mal à les lire.
Je pense aussi que le livre souffre de sa construction. Il est construit comme un roman policier où on veut retrouver Jeremy sauf que...
Eh bien, sauf que le lecteur sait déjà ce qu'est arrivé à Jeremy. On sait qu'il est mort cette journée du 1er janvier et on se demande juste comment. 
Alors, bien sûr, Anna McPartlin nous lance sur pleins de fausses pistes pour qu'on se demande vraiment comment ce jeune garçon est mort mais cela ne suffit pas à éveiller l'intérêt (enfin, cela n'a pas réussi à éveiller mon intérêt). 

J'ai, donc, lu le livre avec beaucoup de mal car entre les scènes de violences et les scènes un peu sans intérêt, je n'arrivais pas à accrocher l'histoire. 

Je ressors, donc, assez déçue par Du côté du bonheur. N'hésitez-pas à me dire si vous avez lu ce livre et si il vous a plû.

Commentaires

  1. Ah mince pour le côté violent et dur...

    RépondreSupprimer
  2. C'est très étrange cette couverture toute mignonne, ce titre à la façon d'un roman de développement personnel et ce que tu racontes sur l'histoire : autant de violence ! Est ce qu'au moins il y a un petit avertissement dernière de ce qui attend les gens qui lirons ce livre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme c'était un livre de la bibliothèque que j'ai rendu, je ne suis pas certaine à 100% mais je n'ai pas vu d'avertissement pour ma part pourtant il faut avoir le coeur bien accroché !

      Supprimer
  3. Les derniers jours de Rabbit Hayes m'a tellement touché et fait pleurer ♥
    Je suis curieuse de lire d'autres romans de l'autrice, dont celui-ci, même s'il a l'air difficile vu des sujets évoqués et que tu en ressors finalement déçue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut que je lise les derniers jours de Rabbit Hayes... Tout le monde m'en dit du bien et tu avais lu sa suite aussi je crois ?

      Supprimer
    2. Noooon, je ne savais pas qu'il y avait une suite ! Je vais filer voir ça. Merci pour l'info :D

      Supprimer
    3. Oh désolée, je sais que j'ai vu une chronique sur la suite dur un blog mais alors si ce n'est pas toi, c'est peut-être sur celui d'Adely. Du coup, j'espère que la suite te plaira. Le titre est Sous un grand ciel bleu (mais tu dois déjà le savoir). Bonne lecture à toi ;p

      Supprimer
    4. Direct dans ma wish list ! ;)

      Supprimer
  4. C'est dommage que tu ressortes déçue par ce livre :/
    J'ai Les derniers jours de Rabbit Hayes dans ma PAL alors j'espère qu'il me plaira :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je relis Persuasion

Jane, un meurtre suivi d'Une partie rouge

Dôgen : maître Zen