Le cher ange

 

Nancy Mitford 

avis critique résumé photo de couverture image roman à lire romance littérature anglaise / américaine

Un joli roman !

Je vous avais parlé, il y a pas mal de temps, de Nancy Mitford : une femme à la famille très particulière
J'ai emprunté ce livre simplement parce que je voulais connaitre un peu mieux les œuvres de cette auteure.

Le cher ange commence par la rencontre entre une jeune femme anglaise et fiancée, Grace, et un français charmeur, Charles Edouard.
Bien qu'il sache Grace fiancée, Charles Edouard la demande en mariage et contre toutes attentes Grace accepte.
Voici bientôt les deux tourtereaux mariés et Grace enceinte. Malheureusement pour le jeune couple, Charles-Edouard doit partir à la guerre...


Voici un résumé très court du roman. Je ne veux pas en dévoiler trop sur l'histoire car je me suis fait complètement spoiler par la quatrième de couverture.
C'est la deuxième fois que cela m'arrive en très peu de temps et je reste sidérée par les éditeurs qui jugent bon de dévoiler toute l'intrigue et même la fin du roman en quatrième de couverture de leur livre.

Sachez cependant que dans ce livre vous trouverez les ingrédients suivants : de l'amour, de la jalousie, des tromperies, de la légèreté, de l'humour et tout ça en très peu de pages.
C'est, en effet, la force de Nancy Mitford de faire du comportement humain une farce permanente. Avec elle, rien ne semble jamais totalement sérieux et tout semble être sujet à la plaisanterie.
J'ai pris un véritable plaisir à lire ce roman.

Nancy Mitford s'amuse avec les clichés. Ainsi, Charles-Edouard restera un français très séducteur et il semble vivre sans cesse dans un vaudeville burlesque.
Grace, elle, est très anglaise et semble être aussi amusée qu'exaspérée par Charles-Edouard. Nancy Mitford s'amuse vraiment des mœurs et c'est un plaisir de la lire. 

Le cher ange est un roman léger, drôle et agréable à lire.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Pass sanitaire et Bibliothèques : Pourquoi je suis en colère