Daphné disparue


José Carlos Somoza

actes sud roman à lire chronique blog critique avis

Un roman particulier !

Voici un roman que j'ai choisi grâce à sa couverture et à sa maison d'édition. Je crois l'avoir déjà dit, j'aime beaucoup les romans des éditions actes sud.
Tout d'abord, j'apprécie le format qui est toute en longueur et j'aime aussi le fait que les écrivains de cette maison d'édition ont un réel univers.

J'ai, donc, lu Déphné disparue sans vraiment savoir à quoi m'attendre puisque je ne connaissais pas son auteur José Carlos Somoza.

Juan Cabo est un écrivain à succès.
Du moins, c'est ce qu'on lui a dit de lui car Juan Cabo est amnésique depuis un accident de voiture survenu quelques jours auparavant.
Dans l'hôpital, où il séjourne, le médecin lui conseille de tenir un petit carnet qui lui permettra de noter tout ce qu'il sait et tout ce qu'il voit.
D'après le médecin, cela lui permettra de retrouver la mémoire plus vite.
Juan Cabo se met, donc, à écrire dans ce carnet : après tout, quoi de plus naturel que d'écrire pour un écrivain ?

Toujours pour retrouver la mémoire, Juan Cabo se rend dans un restaurant : le "Cercle littéraire". Ce restaurant est celui qu'il venait de quitter lorsqu'il a eu son accident.
Ce restaurant a une particularité : il accueille des écrivains en herbe et propose à chacun de ces clients des feuilles vierges afin qu'ils écrivent dans le restaurant. Ces feuilles sont gardées dans le restaurant et peuvent être récupérées, par la suite, par leurs auteurs.
C'est, donc, ce que propose le serveur à Juan Cabo.

Curieux, Juan Cabo retrouve ses feuilles où il est écrit la description d'une femme inconnue qui dine juste devant lui. Juan se rend compte qu'il serait parti précipitamment à la poursuite de cette femme et qu'il aurait eu son accident en essayant de la suivre.

Qui est cette femme ? Juan en a aucune idée mais il sûr d'une chose : il doit absolument la retrouver.

Cette folle recherche le mettra sur la route d'un poète maudit, d'un détective privé spécialisé dans le domaine littéraire ou d'un modèle pour écrivain.

En lisant ma dernière phrase, vous vous rendrez compte que le roman est assez farfelu et joue avec les clichés romanesques littéraires.
Quelques personnages m'ont d'ailleurs rappelé certaines planches de Literary life.
Je ne m'attendais pas du tout à cela en lisant le début du roman mais j'ai trouvé que cela était une excellente idée.
Comme beaucoup de lecteurs, j'aime être surprise en lisant un roman et cela a vraiment été le cas ici.

Ensuite la plume de José Carlos Somoza est très agréable. Il m'a fait sourire à plusieurs reprises et j'ai vraiment beaucoup aimé le fait qu'il joue avec son lectorat.
Pour moi; il s'agit, donc, d'un très bon roman et d'un auteur que j'aurais plaisir à lire de nouveau.

Commentaires

  1. Réponses
    1. J'avoue que j'emprunte souvent les livres actes sud à l'aveugle ! J'aime beaucoup cette maison d'édition !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Numéro 11