L'orphelin des docks


Cay Rademacher


 critique avis livre chronique blog image couverture photo éditions du masque

Bien mais...

Voici un livre que j'ai emprunté complètement par hasard. 
La quatrième de couverture parlait d'un enfant assassiné à Hambourg en 1947 et d'enfants-loups et j'ai été assez intrigué par ce résumé.

L'histoire commence sur les chapeaux de roues : dans un entrepôt abandonné est retrouvé un enfant déchiqueté sur une bombe qui n'a pas explosé.

L'inspecteur Franck Stave est dépêché sur les lieux du crime. Sa priorité est de découvrir qui est cet enfant. 

L'enquête va donc conduire l'inspecteur sur les traces d'enfants-loups. Ces enfants-loups sont des oubliés. Des enfants orphelins qui n'ont plus aucun proche mais qui se sont trouvés et vivent en marge de la société.
Sans repères, sans vraiment d'identité, ces enfants survivent grâce au marché noir ou à la prostitution. Ceux sont les enfants dont personne ne veux et qui ne parviennent plus à s'intégrer dans une société qui les a oubliés.

En parallèle de cette enquête, Franck Stave vit avec le souvenir de sa femme décédée, avec l'espoir de revoir son fils et tente de vivre une nouvelle histoire d'amour.

L'orphelin des docks est le deuxième volume d'une trilogie hambourgeoise de Cay Rademacher. Bien sûr, comme vous le comprenez et comme j'en ai l'habitude : je n'ai pas lu le premier tome de cette série. Malgré cela, j'ai tout compris à l'histoire.
J'ai beaucoup aimé faire la connaissance de Franck Stave : un inspecteur désabusé aux cicatrices profondes.
Et, j'ai, bien entendu, aimé découvrir le Hambourg d'après-guerre.

Je reprocherais à ce roman quelques longueurs. Le début est assez lent. Bien sûr, tout s'accélère à la fin et avec la résolution de l'enquête mais quelques passages m'ont semblé un peu superflu et le roman pas assez rythmé !

Mais cela reste un très bon roman d'un auteur que je viens de découvrir et que j'ai envie de relire !

Commentaires

  1. Contente que malgré le premier tome, tu n'aies pas eu de soucis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est vrai que je suis la reine pour choisir des romans qui sont en fait des tomes 2, 3 ou plus 😊

      Supprimer
  2. Pourquoi pas !
    Je t'avoue que je ne me serai pas retournée sur le roman mais tu en parles bien ^^

    RépondreSupprimer
  3. Belle découverte également. J'avais catalogué ce polar en premier tome, ce n'est qu'en lisant la bio de l'auteur que j'ai compris que c'était déjà le deuxième, chaque enquête peut en fait se lire indépendamment l'une de l'autre.

    Un plaisir pour les amateurs de polar sur fond de Seconde guerre mondiale. En plus de l'enquête, le quotidien des hambourgeois de l'après-guerre est représenté avec un réalisme assez brut.

    Je confirmes pour les longueurs que tu évoques, il ne me reste plus qu'une cinquantaine de pages à lire, et si j'puis dire : "l'enquête piétine" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'en garde le souvenir d'un bon roman mais qui est parfois un peu trop long à mon goût.
      J'aimerais bien lire un autre tome de cette série pour voir si c'est un défaut de l'auteur ou juste un défaut du livre.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Pass sanitaire et Bibliothèques : Pourquoi je suis en colère