Prémices de la chute


Frédéric Paulin



photo de couverture avis critique colombe image

Un bon livre !


En 1996, à Roubaix, des malfrats tirent sur des policiers. Un journaliste Reif Arno enquête et va alerter sur ces personnes qui ont fait leurs armes en Ex-Yougoslavie.
Une commandante de police, Laureline, va elle-aussi commencer à s'intéresser à ces individus qui semblent avoir des liens avec Al-Qaïda.

Les deux personnages ont un autre lien : une vie sentimentale bien compliquée : Reif avec Vanessa une petite jeunette qui semble être tombée amoureuse de lui ; Laureline avec le père de Vanessa qui doit se cacher...

Vous le comprenez : ce roman raconte l'histoire contemporaine... Il nous entraîne dans les milieux du terrorisme.
Les personnages sont loin d'être manichéens et on se retrouve happés par cette histoire. On replonge dans les attentats de Paris des années 1990 et on se souvient...
Bien sûr, cette histoire résonne avec les attentats de ces dernières années.

Frédéric Paulin nous donne quelques clefs pour comprendre comment les réseaux djihadistes ont pu naître.
C'est un livre qui attise la curiosité sur ces réseaux et qui nous fait poser de nombreuses questions sur ces réseaux djihadistes bien sûr mais aussi sur les services de renseignements des pays occidentaux.

En lisant ce roman, j'ignorais qu'il était la suite d'un autre livre de Frédéric Paulin : La guerre est une ruse.
Sans avoir lu ce roman, on comprend parfaitement celui-ci... mais je vais certainement lire La guerre est une ruse tant ce livre m'a intrigué.

C'est un livre très instructif. Il s'achève le 11 septembre 2001 mais Frédéric Paulin va écrire une suite à cette histoire... Suite que j'ai hâte de lire !


Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Sœurs de sable

Frangine

L'amitié est un cadeau à se faire