La mort de la phalène


Virginia Woolf




Excellent !


Je suis en pleine période lecture de Virginia Woolf.
J’enchaîne donc ses livres et cette fois, j'ai choisi un recueil de ses nouvelles.

Comme d'habitude, en lisant ces nouvelles, plus que les histoires, j'ai été happé par la beauté de l'écriture de Virginia Woolf.

Je crois que c'est la seule auteure dont je puisse dire que je préfère son écriture à ses histoires.

Tout est fragile chez cette auteure.
Pourtant son écriture a une force rare.

Elle sait faire de petits moments de quotidien un très beau récit.

Dans ce recueil, une nouvelle sort pour moi du lot. Un homme subit la perte de sa femme. Elle vient de subir un accident. Pure malchance.
L'homme se répète qu'il aimait son épouse et admire le fait que tout soit en ordre lors de sa mort.
Son épouse est morte mais comme toujours il n'a besoin de s'occuper de rien. 
Comme si son épouse avait tout prévu.
Jusqu'à ses legs... Elle, qui était, pourtant jeune.
Elle lui a légué ses journaux et de la lecture de ses journaux, une autre facette de son épouse lui est jeté en pleine face...

J'ai beaucoup aimé cette nouvelle. 
Contrairement à l'époux, on comprend très vite le passé de son épouse...
Mais dans cette nouvelle, c'est surtout le sujet de la mort, thème tellement présent chez Virginia Woolf, qui nous saute aux yeux.
Cette auteure, si fragile, qui a tant raconté... Je ne peux que l'admirer.

J'ai adoré ses nouvelles qui sont une nouvelle preuve du talent de Virginia Woolf.

Commentaires

  1. Super que tu ais trouvé une autre bonne découverte de l'auteure !

    RépondreSupprimer
  2. Une autrice que je n'ai lu qu'une fois, sans être vraiment convaincue. C'était Mrs Dalloway. Mais, comme je souhaite lire d'autres de ses écrits, je garde en tête celui-ci !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Le tango du disparu (Roman graphique)

Mes mauvaises pensées

Hamish MacBeth dans : Petits crimes entre voisins [Tome 9]