La vie de Roger Fry


Virginia Woolf




photo de couverture avis critique traduit par Jean Pavans Rivages poche bibliothèque étrangère


Très belle biographie !



Vous l'avez certainement remarqué, je lis très peu de biographies. J'ai choisi celle-ci uniquement parce que c'est Virginia Woolf qui l'avait écrite et que j'avais envie de continuer à découvrir son œuvre.

Je dois vous dire que dans cette biographie, on retrouve la plume plaisante de Virginia Woolf. Chaque mot et chaque phrase est pesé.
Cela a été un vrai plaisir de lire un tel livre.

Roger Fry et Virginia Woolf se sont rencontrés en 1910 et les deux faisaient partis du Bloomsbury Group.
Vous savez ce groupe qui réunissez bon nombre d'intellectuels britanniques au début du 20e siècle ? Virginia Woolf a participé à sa création et il s'est agrandi au fil des amitiés et amours de chacuns. 
Roger Fry en a fait parti en sa qualité de peintre et critique d'art.

Avant cette lecture, je ne connaissais rien de cet artiste donc si cela vous intéresse voici une de ses œuvres :

Self Portrait Roger Fry.jpg

Il s'agit de son autoportrait peint en 1928.

Mais revenons au livre, Virginia Woolf a écrit la biographie de Roger Fry à la demande de ce dernier. Elle revient sur son enfance et sur la difficulté qu'il a eu à faire accepter à ses parents et surtout à son peintre sa carrière d'artiste.
En effet, le père de Roger Fry aurait aimé qu'il choisisse un métier plus conventionnel et plus sûr.
Dans le livre, Virginia Woolf montre à quel point cela marqua Roger Fry toute sa vie. 

Autre moment marquant de la vie de Roger Fry : sa rencontre avec sa future épouse Helen Coombe puis celle avec une autre Helen,...
Virginia Woolf montre ce critique d'art comme un homme amoureux et fidèle. 

Malgré l'amitié entre Virginia Woolf et Roger Fry, Virginia Woolf ne se met jamais en avant. Elle parle des amitiés entre son époux Léonard Woolf, sa sœur Vanessa Bell et Roger Fry mais très peu de leur relation.

En revanche, Virginia Woolf parle d'art avec délectation. Elle n'omet rien des expositions qu'organisa Roger Fry. Elle montre à quel point il a été difficile pour lui d'organiser des exposions mettant en scène des post-impressionnisme.
Les critiques d'art ont eu la dent dure avec lui.
J'ai beaucoup aimé tous ses passages montrant que Roger Fry n'a pas eu immédiatement du succès en tant qu'artiste ou en tant que galeriste.

C'est un livre vraiment très intéressant qui retrace à la fois une époque et la vie d'un artiste.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Numéro 11