Tristes revanches


Yoko Ogawa


photo de couverture avis critique Rose-Marie Makino6Fayolle actes sud


Un peu moins convaincu !


Mon coup de cœur pour La formule préférée du professeur m'a réellement donné envie de continuer à découvrir Yoko Ogawa.
Un autre recueil de ses nouvelles était présent dans la bibliothèque municipale que je fréquente et je n'ai donc pas hésité beaucoup avant de l'emprunter.

Un peu comme avec le recueil de nouvelles de Joyce Carol Oates, je ressors moyennement convaincu de ma lecture.
Je reconnais la beauté de l'écriture du Yoko Ogawa (et celui de sa traductrice Rose-Marie Makino-Fayolle) mais les nouvelles m'ont laissé sur ma faim.
À l'instar de Rose blanche & Dahlia noir, quelques jours après ma lecture, il ne me reste pas beaucoup de souvenirs de passages qui m'ont réellement plû.

La nouvelle que j'ai apprécié le plus est celle d'une femme qui va acheter un gâteau d'anniversaire pour son fils qui est décédé depuis longtemps. On retrouve toute la douceur de l'auteure qui parvient à nous émouvoir et à faire vivre un personnage touchant sans jamais tomber dans le pathos.

Le point positif que je veux également souligné est que chaque nouvelle a un lien avec la précédente. Yoko Ogawa tisse un canevas géant à travers chacune de ses petites histoires.

Pour le reste, je reste sur ma faim malheureusement.
J'en voulais plus ! Tout simplement !

Commentaires

  1. J'aime déjà peu les nouvelles, mais du coup vu ton avis je passe carrément mon chemin !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le coup, je pense que tu as raison. Pourtant, j'adore cette auteure

      Supprimer
  2. Je n'ai jamais rien lu de cette auteure, il faudrait que je me penche sur ses écrits !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Numéro 11