Complices et comparses

Muriel Spark

photo de couverture critique avis Gallimard isbn 2-07-075938-5 traduction Demanuelli Claude

La fausse biographie de Lord Lucan !

Après avoir lu Les belles années de Mademoiselle Brodie, j'avais envie de découvrir d'autres romans de Muriel Spark.
Et dès la première page, j'ai été surprise. Une note au lecteur indique qu'il s'agit d'une histoire hypothétique sur Lord Lucan.
Ne connaissant pas ce "Lord", je suis allée sur sa page wikipédia. Il s'agit, en réalité, d'un célèbre disparu anglais.
Lord Lucan est à la base un riche comte anglais. Il était aussi un grand joueur de bridge et a persu d'innombrables sommes au jeu. 
Pour ajouter à son malheur, il se sépare de son épouse en 1972 et perd la bataille juridique pour obtenir la garde de ses enfants. 
Deux ans plus tard, la nurse de ses enfants est retrouvée morte au domicile de son ex-épouse et son ex-épouse est admise à l'hôpital. Un détail mais pas des moindres : la nurse avait échangé son jour de congé et n'aurait pas dû être présente ce soir là. Et, l'ex-épouse de Lord Lucan affirme avoir reconnu la voix du Lord.
Et depuis cette année 1974, Lord Lucan a disparu et a été reconnu coupable du meurtre.
Et le roman là-dedans me direz-vous ? Muriel Spark imagine une psychiatre Hildegard Wolf qui a ses propres méthodes pour faire parler ses patients. Pour les faire parler, elle ne les laisse pas en placer une pendant les trois premières séances.
Eh oui, Hildegard décide tout simplement de raconter sa vie à ses patients les trois premières séances (très onéreuses) où elle les reçoit
Cette psychiatre est assez étrange, il faut le dire.
Et, figurez-vous que Hildegard va  surtout avoir pour patients non pas un mais deux individus qui déclarent tout simplement être Lord Lucan.
Qui est le vrai ?
Qui est le faux ?
Notre psychiatre va essayer de le savoir mais va elle-même devoir révéler ses secrets bien enfouis et très dérangeants...
Ce roman est, en réalité, une enquête assez farfelue servie par des personnages hauts en couleur. J'avoue avoir beaucoup aimé la première partie du roman. J'adore lorsque Hildegard parle sans cesse à ses patients et ramène toujours tout à elle.
J'ai trouvé cela vraiment très drôle. Nous avons ensuite la révélation des secrets de la psychiatre et c'est tout aussi drôle...
Par contre, je suis moins convaincue par la deuxième partie du roman. On va un peu partout à la recherche de Lord Lucan et cela m'a moins séduit.
J'ai donc un avis un peu mitigé sur ce roman mais j'ai toujours l'envie de découvrir cette auteure car je trouve Muriel Spark très intrigante dans le choix des thèmes de ces romans et dans son écriture.

Commentaires

  1. je ne connais pas, à voir à l'occasion!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tout à fait. C'est une auteure à tester pour voir si on accroche à ce style !

      Supprimer
  2. Oh intéressant et différent. Je ne connaissais et je ne connaissais pas plus ce Lord je dois bien dire mais c'est rigolo de faire à partir d'un personnage qui a existé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, comme je ne connaissais pas l'histoire de ce lord, je m'y suis intéressée et je comprends qu'on ait envie de lui (re)donner vie dans un livre. il est vraiment mystérieux !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Pass sanitaire et Bibliothèques : Pourquoi je suis en colère