Le général dans son labyrinthe

 

Gabriel Marcía Márquez 

image couverture avis critique résumé complet image chronique littéraire

Bien mais...

Comme vous le savez Gabriel Marcía Márquez, est un auteur colombien récompensé du prix Nobel de littérature. 
Cela vous pose un homme. 
Il est notamment connu pour avoir écrit Cent ans de solitude. 

Le général dans son labyrinthe est un roman espagnol donc et c'est surtout le dernier roman de Gabriel Marcía Márquez. 
 
J'étais, donc, curieuse de lire ce court roman de l'écrivain colombien. J'étais, d'autant plus curieuse, que je le connais au final assez peu. 
 
Je dois dire que lire ce roman n'est pas une sinécure (c'est pas faux). Nous sommes en 1839 et le général Bolivar doit quitter Bogotá après avoir renoncé au pouvoir.
De plus, le général sait qu'il ne lui reste plus que quelques mois à vivre. Le général veut, donc, aller vers l'Europe.
Mais, rien n'est simple. 
Seuls quelques fonctionnaires lui sont restés fidèles. 
Et, "son" peuple s'est retourné contre lui. 

Le livre est assez spécial. 
Le général Bolivar revit le passé sans cesse et le livre est pleins de digressions. Ce qui fait que j'ai parfois eu dû mal à rester dans le livre et dans son histoire. 
Je ne peux pas dire avoir détesté ce roman, mais, il serait hypocrite de ma part, de dire que je l'ai aimé. 
Je vous laisse, donc, vous faire votre avis en lisant Le général dans son labyrinthe.

Commentaires

  1. Je n'ai jamais lu l'auteur et pense donc commencer par un autre de ses romans, mais à l'occasion, ça pourrait être sympa. Il pourrait aussi plaire à mon père.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que vous aurez, tous les deux, l'occasion de le lire.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

The Ink Black heart [Tome 6]

Nymphéas noirs

Trois vies par semaine