Littérature en musique [12]

 

Le songe d'Athalie par Henri Salvador


Cela faisait très longtemps que je n'avais pas partagé des textes littéraires mis en musique. J'ai découvert, il y a quelques semaines, cette curiosité et je ne peux pas m'empêcher de vous la partager. 

Le songe d'Athalie est un monologue issu de la pièce, Athalie, de Jean Racine, écrite en 1691.
Mis en musique par Henri Salvador, dans une version très rock, cela donne une version assez étrange à la première écoute mais que j'ai fini par bien apprécié. 

La voix et la manière de chanter d'Henri Salvador donne à ce songe tragique un peu d'humour.

Voici le texte de Jean Racine :

C'était pendant l'horreur d'une profonde nuit.
Ma mère Jézabel devant moi s'est montrée,
Comme au jour de sa mort pompeusement parée.
Ses malheurs n'avaient point abattu sa fierté ;
Même elle avait encor cet éclat emprunté
Dont elle eut soin de peindre et d'orner son visage,
Pour réparer des ans l'irréparable outrage.
« Tremble, m'a-t-elle dit, fille digne de moi.
Le cruel Dieu des Juifs l'emporte aussi sur toi.
Je te plains de tomber dans ses mains redoutables,
Ma fille. » En achevant ces mots épouvantables,
Son ombre vers mon lit a paru se baisser ;
Et moi, je lui tendais les mains pour l'embrasser.
Mais je n'ai plus trouvé qu'un horrible mélange
D'os et de chairs meurtris et traînés dans la fange,
Des lambeaux pleins de sang et des membres affreux
Que des chiens dévorants se disputaient entre eux.

Vous retrouverez, donc, ce texte dans la pièce Athalie, Acte II, scène 5.
Et, la chanson est à retrouver sous le titre "Athalie-Rock". Elle est sortie en 1961

Que pensez-vous de la version d'Henri Salvador ? 

Commentaires

  1. C'est plutôt rigolo ! Je ne la connaissais pas celle ci

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ce genre d'article, c'est original.
    J'aime beaucoup Henri Salvador et sa voix très reconnaissable. Il nous emporte sans problème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai. A un moment, j'aimais beaucoup faire ce genre d'articles puis j'ai moins trouvé d'exemples. Mais, en voyant cela, je n'ai pas pu m'empêcher de recommencer ces littératures en musique

      Supprimer
  3. Je ne connaissais pas du tout l'existence de ces textes chantés. C'est original et j'aime plutôt bien :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Cet été-là

Les jeux des garçons

Nid de guêpes