Les sales gosses

 

Charlye Ménėterier McGrath

Avis couvertures patisserie livre couverture bleue boulangerie avis chronique littérature résumé critique divert3

Divertissant !

J'ai lu ce livre sur les conseils de mon père, qui l'a lu et vraiment apprécié. Ai-je besoin de préciser qu'au premier abord, c'est le titre qui l'a attiré ?

Le livre commence avec Jeanne, 81 ans, qui vient de se faire envoyer, par ses cinq enfants (les fameux sales gosses) dans un ehpad.
Jeanne n'en revient pas.
Depuis qu'elle y a été envoyé, elle ne prononce plus un mot. Puis, un plan machiavélique naît dans sa tête : se comporter comme si elle était folle auprès de tout le monde. Elle en fait, donc, voir des vertes et des pas mûres à l'ensemble de sa famille.
Jeanne jubile.
Mais, au fond, Jeanne est toujours malheureuse.
Elle se sent seule.

Lors de circonstances amusantes, Jeanne va faire connaissance avec un résident de l'état.
Ce dernier va l'introduire dans un groupe de résidents, des joyeux lurons, qui vont lui montrer qu'on peut s'amuser ici aussi.
Jeanne va même se livrer un peu puisque tous les avant-dernier vendredis du mois, l'un des membres de ce groupe raconte un de ses regrets... et, tout le groupe l'aide à réparer son passé.
Jeanne va se découvrir plus audacieuse que jamais.

J'ai beaucoup apprécié ma lecture des sales gosses. J'ai trouvé les personnages à la fois rafraîchissant et touchants.
J'ai beaucoup aimé les découvrir chacun leur tour et j'ai quitté ma lecture le coeur plein de bon sentiment.
C'est, donc, un livre que je vous recommande à mon tour.

Commentaires

  1. Le titre me dit vaguement quelque chose, merci pour ton retour !

    RépondreSupprimer
  2. Ton retour sur ce roman donne bien envie d'aller à la rencontre de Jeanne et des autres personnages :)

    RépondreSupprimer
  3. Il est dans ma PAL :) Il faut que je le sorte, Jeanne et les personnages ayant l'air très touchants. J'aime beaucoup cette idée de réunion où la parole se libère.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Celle que je suis

Sans passer par la case départ

Les filles au chocolat : cœur cerise [Tome 1]