Somb

 

Max Monnehay

avis critique résumé photo couverture image chronique littéraire

Sympathique

J'ai emprunté ce roman en raison de son bandeau jaune : De l'ile de Ré à la Rochelle. Comme je passe, de temps en temps, mes vacances en Charente Maritime, j'étais curieuse de lire un roman qui prenait place dans ces lieux. 

Victor Caranne est un psychologue mais pas n'importe quel psychologue : il travaille dans les prisons. Il devient le confident des détenus. 
Les confidences qu'il reçoit sont, vous pouvez l'imaginer) souvent dures à entendre. Et, Victor le dit lui-même, sa prison à lui c'est de ne pas avoir le droit de raconter ce qu'il entend. 
Secret professionnel oblige. 
Oh oui, le métier de Victor est compliqué à vivre. 

Un jour, Victor reçoit un coup de fil de la police. Rien de bien inédit me direz-vous pour Victor. Eh bien, vous vous trompez. 
Cette fois, on lui demande si il connaît Jonas Somb. 
Victor répond que oui et il doit rejoindre la pointe de la Repentie (nous sommes sur l'ile de Ré). Là, il découvre son ami Jonas et à côté de lui le corps sans vie de l'épouse de ce dernier : Julia Somb.
Là, tout bascule pour Victor. 
On comprendra plus loin, pourquoi la mort de cette femme lui est si épouvantable. 
Et, bien sûr, Julia s'est fait assassiner. 
Qui l'a tuée ?
Est-ce en lien avec son travail ? 

Dans le roman, les pistes se multiplient et les rebondissements aussi. Nous sommes dans l'incertitude jusqu'à la fin de l'histoire qui réserve une dernière surprise qui m'a vraiment prise au dépourvu. Sans cette ultime rebondissement, j'aurais dit que la fin est sans grand surprise. 
Avec cette surprise, je me dit que je me suis faite balader et vous le savez, j'aime me faire balader dans les romans policier. 

Somb est, donc, un bon roman policier que j'ai aimé lire et qui m'a donné envie de découvrir Max Monnehay.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Cet été-là

Les jeux des garçons

Nid de guêpes