Le journal de ma disparition

 

Camilla Grebe

avis critique résumé photo couverture chronique littéraire résumé calmann levy noir

Déçue

J'ai choisi de lire ce roman car j'en ai entendu énormément parler. Je pense qu'il en est de même pour vous et le bandeau rouge nous apprend qu'il avait, en plus, eu le prix du meilleur polar suédois. 
Et, vous savez, comme moi, que depuis le succès fulgurant de Millenium, les polars suédois sont très, très, très nombreux. 
Et, moi qui attendait beaucoup de ce roman, je vous le dit, tout de suite : j'ai été vraiment déçu de ma lecture. 
Je n'ai malheureusement pas du tout réussi à entrer dans ce roman. 

Tout commence avec Malin, adolescente, qui découvre un cadavre. 
Oui, cela commence fort. 
Malin était parti avec ses amis pour se faire peur et effectivement, elle a eu peur. 

Huit ans plus tard, Malin est devenue (à cause de cela?), une jeune policière très impliquée et assez ambitieuse. 
Malin fait équipe avec Hanne, une profileuse, qui perd la mémoire (oui, c'est franchement bizarre mais c'est ainsi) et Peter, un inspecteur. 
Et, tous trois, veulent reprendre l'enquête de ce cadavre retrouvé sans jamais avoir pu être identifié. 

Mais, au cours de cette enquête pas comme les autres, Peter disparaît et Hanne est retrouvée blessée. Bien sûr, elle ne peut pas dire ce qui lui est arrivé (sa mémoire s'efface de jour en jour). Hanne n'est même pas capable de se rappeler si elle était avec Peter. D'autant plus qu'elle a perdu le carnet qui lui sert d'aide-mémoire.
Et, ce carnet a été retrouvé par un garçon prénommé Jake (ce qui en Suède n'est pas si courant) qui commence à le lire et est fasciné par ce qu'il lit.
Jake fait un bien mauvais choix en gardant ce carnet car il se met en danger et met en danger les autres. 
D'ailleurs, un autre cadavre est retrouvé...

Comme je vous le disais, je n'ai pas réussi à m'intéresser à cette histoire. Je pense que j'en attendais beaucoup trop et je n'ai pu m'empêcher de me dire que toute l'intrigue était trop lente pour moi.
De même, l'amnésie d'Hanne est bien pratique mais un peu trop facile, je trouve, et pas très crédible. Tout comme la fin du roman. Je trouve que cela tombe un peu comme un cheveu sur la soupe et je me suis dit qu'il y avait beaucoup trop de liens pour que l'intrigue soit crédible.
Je reste, donc, vraiment sur ma faim concernant ce roman. Alors, si vous avez aimé ce livre, n'hésitez-pas à me le dire en commentaires.

Commentaires

  1. Dommage :/ J'espère que tes prochaines lectures te plairont davantage

    RépondreSupprimer
  2. J'ai l'impression que dans les pays Scandinaves, ils n'écrivent que des polars 😅
    C'est dommage que tu ressortes déçue par ce livre :/

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Cet été-là

Les jeux des garçons

Nid de guêpes