Mélodie noire

 

Sophie Blanchard

avis critique résumé couverture noire image librinova service presse

Bien mais...


Une nouvelle fois, j'ai reçu ce livre, de la part de Librinova. Je les remercie, comme toujours, pour ce service presse et pour leur confiance. 

Dans Mélodie noire, Sophie Blanchard nous conte l'histoire de Léa Leblanc, une psychologue. Cette dernière vient de se faire enlever. 
Elle était chez elle, et, un homme l'a, tout simplement, enlevé alors qu'elle se trouvait dans sa chambre. Chose étrange, en descendant l'escalier, il chantonnait. 

Heureusement, Léa a pu fuir. 
Elle a le réflexe d'aller, immédiatement, au commissariat. Là, elle se retrouve face à l'inspecteur Nicolas Boillat. 
Ce dernier ne cache pas son irritation à l'idée d'être réveillé en pleine nuit pour écouter ce  témoignage d'une femme enlevée. Témoignage qu'il trouve un peu étrange, par ailleurs. 

Mais, l'inspecteur Boillat va faire de cette enquête sa priorité numéro un. Peut-être parce que l'époux de Léa Legrand est un grand ponte de l'horlogerie. Peut-être parce que ce mari brasse énormément d'argent dans son entreprise. Peut-être parce que cet époux est très arrogant. Peut-être aussi parce que la responsable de Boillat lui demande d'agir avec doigté et de faire attention à ces questions. 
Oui, l'inspecteur Boillat n'aime pas qu'on lui dise ce qu'il doit faire, et, il aime encore moins l'arrogance d'un milieu qui aime montrer sa richesse. 

Boillat va, donc, enquêter afin de trouver qui peut en vouloir à Léa. Car, il en est sûr et certaine, Léa n'a pas été choisi au hasard. 
Alors, qui pouvait bien lui vouloir du mal ?

J'ai plutôt apprécié ma lecture de Mélodie noire. 
J'ai trouvé que l'ambiance sombre était bien retranscrite et que les personnages de Nicolas Boillat et de Léa étaient bien pensés et bien écrits. 
L'intrigue tient la route, et, l'auteure étant, elle-même, psychologue, toutes les scènes se passant dans le milieu du travail de Léa était franchement bien écrit et très intéressant. 
Par contre, j'ai trouvé un peu regrettable le fait que le lecteur ne puisse pas vraiment résoudre l'énigme seul puisque que la fin est beaucoup trop précipité (et peut-être même un peu tiré par les cheveux). J'aurais aimé qu'il y ait un plus grand nombre de suspects afin d'enquêter avec l'inspecteur et pas seulement lire ses avancées. 

Malgré ce petit bémol, j'ai apprécié ma lecture. Je trouve que Sophie Blanchard écrit très bien et que sa plume est franchement agréable. 

Je remercie, donc, une dernière fois Librinova pour son envoi et je ne peux qu'espérer que Mélodie noire rencontre son public.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je relis Persuasion

Jane, un meurtre suivi d'Une partie rouge

Dôgen : maître Zen