Je suis le carnet de Dora Maar

 

Brigitte Benkemoun

photo image avis critique résumé photo stock enveloppe lettre agenda

Une jolie surprise

J'ai choisi de lire ce roman, Je suis le carnet de Dora Maar, complètement, par hasard, et, je ressors de ma lecture complètement conquise.

Brigitte Benkamoun commence son livre en nous disant qu'elle a, par hasard, retrouver le répertoire de Dora Maar. 
Si vous ne savez pas qui est Dora Maar, je vous dirais que c'est une photographie, connue pour avoir été, entre autres, la compagne de Pablo Picasso.
Dans ce répertoire, se trouve tout le beau monde surréaliste des années 1950 : Cocteau, Breton, Atagon, Braque,...

Et, l'auteure part, donc, à la recherche des noms indiqués afin d'essayer de deviner quelle était la vie de la photographe. 
Une grande partie du roman s'attache à sa période de couple avec Picasso et le moins qu'on puisse dire est que le peintre espagnol est bien égratigné par Brigitte Benkamoun.
J'ignore où s'arrête la réalité, et, où commence la fiction mais l'auteure nous le présente comme étant un coureur de jupons, se moquant complètement de ses maîtresses, égoïste, colérique, aimant humilier ses proches, et, ayant la rancune tenace.
Oui, le portrait de Pablo Picasso est bien peu flatteur.

Celui de Dora Maar est un peu plus nuancé. On sent que Brigitte Benkemoun a essayé de la comprendre même dans ses moments les plus incompréhensibles (à la fin de sa vie, Dora Maar semble avoir eu des accointances avec la pensée nazie). 

Je suis le carnet de Dora Maar est un très bon livre.
J'ai adoré rencontrer les grands noms du monde surréalisme, et, j'ai beaucoup aimé la manière dont Brigitte Benkemoun a écrit ce livre. 
Chaque petit chapitre commence avec le nom et l'adresse d'une personne, et, l'auteure part à la recherche de ce nom dans la vie de Dora Maar. 
Cela donne un livre très agréable à lire, et, moi, qui ne me suis jamais intéressée à la vie de cette photographe, j'ai maintenant envie de la connaître.

Pour moi, ce roman est, donc, une véritable réussite, et, je ne peux que vous le conseiller. 

Commentaires

  1. J'ai entendu parler de ce livre. Quelle vie que celle de Dora Maar qui n'a jamais pu se remettre de sa vie avec Picasso. Elle a fini sa vie seule dans cette grande maison délabrée que lui avait offert Picasso en cadeau de rupture...

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre semble intéressant même si je ne suis pas une grande fan de ce que fait Picasso. Pourquoi pas découvrir Dora Maar.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je relis Persuasion

Jane, un meurtre suivi d'Une partie rouge

Dôgen : maître Zen