Une fille de Pasteur

 

George Orwell

avis critique résumé photo couverture marron kaki foncé horloge heure le serpent à plumes

Une jolie découverte

George Orwell est connu, bien entendu, pour deux livres qui sont devenus des classiques de la littérature : 1984 et La ferme des animaux. 
J'ai, tout simplement, adoré ces deux livres avec une préférence pour 1984.
Et, je suis tombée, dans la bibliothèque municipale, que je fréquente sur Une fille de pasteur, j'ai été très étonné. 

J'ai été étonné parce que le titre m'a fait penser, de prime abord, à un roman d'Anne ou Charlotte Brontë.
Et, j'ai surtout étonné parce que je dois bien l'avouer, je n'avais jamais entendu parler de ce livre. 
N'hésitez-pas à me dire, en commentaires, si de votre côté vous connaissiez ou non ce roman (comme cela je saurais si je manque de culture générale ou non). 

Une fille de pasteur raconte l'histoire de Dorothy qui est fille, vous l'aurez deviné, de pasteur. 
Elle vit dans une petite paroisse et malheureusement, pour elle, son pasteur de père est assez peu sympathique et est, par dessus le marché, complètement acariâtre. 
Ainsi, il préférera que Dorothy d'endette chez tous les marchands de sa paroisse plutôt que de les payer. 
Dorothy vit, aussi, dans une ville propice aux commérages et elle est, elle aussi, victimes de mensonges éhontés. 

Avec tout cela, vous vous dites certainement que Dorothy doit être bien malheureuse.
Et, bizarrement, tout ce qu'elle vit maintenant n'est rien comparé à tout ce qu'elle va vivre par la suite. 
Elle va être frappée d'amnésie. 
Et, cette amnésie va la conduite au vagabondage et aux métiers manuels difficiles,...
Oh oui, la vie de Dorothy va être compliquée, très compliquée. 

Eh bien, ce roman est une belle surprise. 
Je ne m'attendais pas à ce que ce roman parte là où il va. George Orwell nous emmène dans des chemins de traverse et c'est vraiment très intéressants à lire. 
Il y a des passages où il critique ses contemporains de manière très très drôles et c'est vraiment très agréable. 
Bien sûr, c'est sa marque de fabrique : la critique douce amère. Cette fois, il choisit la manière douce pour les critiquer et pour critiquer le monde dans lequel il vit. Il y a d'excellents passages où il critique la manière dont les ouvriers sont traités ou encore la manière dont les écoles sont gérées. 
C'est vraiment très bien vu, drôle et très intéressant. 

Une fille de pasteur est vraiment un très bon roman et si vous voulez retrouver George Orwell dans un autre style que celui de 1984, je ne peux que vous conseiller : Une fille de pasteur.

Commentaires

  1. Je ne connaissais pas du tout mais du coup je suis curieuse de voir ce qui lui arrive maintenant !

    RépondreSupprimer
  2. Je connais peu les écrits de l'auteur, à part 1984, que j'ai lu et apprécié. Donc merci pour cette découverte (ça améliore ma culture générale aussi ^^) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;p Je ne connaissais pas cet aspect de George Orwell et j'ai bien apprécié le découvrir.

      Supprimer
  3. Je ne connaissais pas ce livre, mais en même temps, je ne suis pas une spécialiste de George Orwell parce que je n'ai jamais lu le moindre de ses livres. Même si Une fille de pasteur semble sympa, je préfère me lancer avec les classiques :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus. Loin de là.
      Je comprends. Et, 1984 est un chef d’œuvre !

      Supprimer
  4. Coucou Gaëtane,
    Je découvre ce titre.
    j'ai lu 1984 quand j'étais au lycée, ça commence à dater!
    Bisettes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;p Mais, contrairement à d'autres romans, je trouve que 1984 reste en mémoire !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je relis Persuasion

Jane, un meurtre suivi d'Une partie rouge

Dôgen : maître Zen